DUSTIN HOFFMAN / BIALIK BREAKDOWN


Dustin Hoffman (The Graduate, Kramer vs. Kramer, Rain Man, As They Made Us) opens up about his childhood, his time working as an attendant in a psychiatric facility, and going to acting school with fellow legendary actors Gene Hackman and Robert Duvall.

He and Mayim discuss the power of music, the science of acting, and the psychological awareness that comes with Dustin’s performances. Dustin explains why he is so observant and in touch with his emotions and his thoughts about death and spirituality, and Mayim breaks down hypervigilance. Dustin reveals what it was like to be directed by Mayim in her new film, As They Made Us.

CLICK ON VIDEO TO WATCH

DUSTIN HOFFMAN

Find Mayim Bialik: https://www.facebook.com/MissMayim/​​​

https://www.twitter.com/MissMayim/​​​

https://www.instagram.com/MissMayim/​​​

Theme Song Written, Produced and Performed by Ed Robertson. Mixed by Kenny Luong.

BIALIK BREAKDOWN. by MAYIM BIALIK

MAYIM BIALIK in THE BING BANG THEORY

PAGES

LAST ARTICLES

Modern Family TV Show


Modern Family, ou Famille moderne au Québec, est une série télévisée américaine en 250 épisodes de 22 minutes créée par Christopher Lloyd II et Steven Levitan, et diffusée entre le 23 septembre 2009 et le 8 avril 2020 sur le réseau ABC et en simultané au Canada sur Citytv puis sur le réseau Global pour la onzième saison

EN FRANCAIS

Modern Family, ou Famille moderne au Québec, est une série télévisée américaine en 250 épisodes de 22 minutes créée par Christopher Lloyd II et Steven Levitan, et diffusée entre le 23 septembre 2009 et le 8 avril 2020 sur le réseau ABC et en simultané au Canada sur Citytv puis sur le réseau Global pour la onzième saison. Elle a le format de documentaire parodique dans lequel les personnages regardent parfois la caméra, brisant le quatrième mur, et les événements sont décrits lorsqu’ils se déroulent par les personnages à leur façon après montage. Sa filiation avec la série française Fais pas ci, fais pas ça est sujette à controverse, les producteurs de cette dernière affirmant avoir eu la primeur de l’idée.

En France, la série est diffusée depuis le 20 septembre 2010 sur Paris Première (saisons 1 et 2), le 20 juin 2012 sur M6, depuis le 8 mars 2014 sur W9 (saisons 1 et 4)et depuis le 23 février 2015 sur 6ter, au Québec, depuis le 11 janvier 2012 sur Télé-Québecet en Belgique, depuis le 17 septembre 2011 sur RTL TVI et sur Q2 et sur Netflix.

IN ENGLISH

Modern Family is an American family sitcom television series created by Christopher Lloyd and Steven Levitan for the American Broadcasting Company. It ran for 11 seasons, from September 23, 2009, to April 8, 2020. It follows the lives of three diverse family set-ups in suburban Los Angeles, linked by patriarch Jay Pritchett.

Christopher Lloyd and Steven Levitan conceived the series while sharing stories of their own “modern families”. Modern Family employs an ensemble cast and is presented in mockumentary style, with the characters frequently speaking directly to the camera in confessional interview segments.

The series was renewed for an eleventh and final season on February 5, 2019, which premiered on September 25, 2019. The series finale aired on April 8, 2020.

Modern Family was acclaimed by critics throughout its first few seasons. Its critical reception became more mixed as it progressed, but it maintained a loyal fan base throughout its 11 seasons and was continuously popular. The final season received generally positive reviews, and the finale episode had 7.37 million first-run viewers. The retrospective documentary that aired before the final episode had 6.72 million first-run viewers.

The show won the Emmy Award for Outstanding Comedy Series in each of its first five years and the Emmy Award for Outstanding Supporting Actor in a Comedy Series four times, twice each for Eric Stonestreet and Ty Burrell, as well as the Outstanding Supporting Actress in a Comedy Series twice for Julie Bowen. It won a total of 22 Emmy awards from 75 nominations. It also won the Golden Globe Award for Best Television Series – Musical or Comedy in 2011.

The broadcast syndication rights to the series were sold to NBCUniversal’s USA Network, the stations of Fox Television Stations, and various other local stations in other markets for a fall 2013 premiere. The success of the series led to it being the 10th-highest revenue-generating show for 2012, earning $2.13 million an episode.

VIDEO IN SPANISH

VIDEO IN FRENCH

My fair lady


My Fair Lady is a 1964 American musical drama film adapted from the 1956 Lerner and Loewe stage musical based on George Bernard Shaw‘s 1913 stage play Pygmalion. With a screenplay by Alan Jay Lerner and directed by George Cukor, the film depicts a poor Cockney flower-seller named Eliza Doolittle who overhears an arrogant phonetics professor, Henry Higgins, as he casually wagers that he could teach her to speak “proper” English, thereby making her presentable in the high society of Edwardian London.

My fair Lady

The film stars Audrey Hepburn as Eliza Doolittle and Rex Harrison as Henry Higgins, with Stanley HollowayGladys Cooper and Wilfrid Hyde-White in supporting roles. A critical and commercial success, it became the second highest-grossing film of 1964 and won eight Academy Awards, including Best Picture, Best Actor, and Best Director. In 1998, the American Film Institute named it the 91st greatest American film of all time. In 2006 it was ranked eighth in the AFI’s Greatest Movie Musicals list.

In 2018, the film was selected for preservation in the United States National Film Registry by the Library of Congress as being “culturally, historically, or aesthetically significant.”

In London, Professor Henry Higgins, a scholar of phonetics, believes that the accent and tone of one’s voice determines a person’s prospects in society (“Why Can’t the English?”). At the Covent Garden fruit-and-vegetable market one evening, he meets Colonel Hugh Pickering, himself a phonetics expert who had come from India to see him. Higgins boasts he could teach even Eliza Doolittle, the young flower seller woman with a strong Cockney accent, to speak so well he could pass her off as a duchess at an embassy ball. Eliza’s ambition is to work in a flower shop, but her accent makes that impossible (“Wouldn’t It Be Loverly”). The following morning, Eliza shows up at Higgins’ home, seeking lessons. Pickering is intrigued and offers to cover all the attendant expenses if Higgins succeeds. Higgins agrees and describes how women ruin lives (“I’m an Ordinary Man”).

Eliza’s father, Alfred P. Doolittle, a dustman, learns of his daughter’s new residence (“With a Little Bit of Luck”). He shows up at Higgins’ house three days later, ostensibly to protect his daughter’s virtue, but in reality to extract some money from Higgins, and is bought off with £5. Higgins is impressed by the man’s honesty, his natural gift for language, and especially his brazen lack of morals. Higgins recommends Alfred to a wealthy American who is interested in morality.

Eliza endures Higgins’ demanding teaching methods and treatment of her personally (“Just You Wait”), while the servants feel both annoyed with the noise as well as pitiful for Higgins (“Servants’ Chorus”). She makes no progress, but just as she, Higgins, and Pickering are about to give up, Eliza finally “gets it” (“The Rain in Spain”); she instantly begins to speak with an impeccable upper-class accent, and is overjoyed at her breakthrough (“I Could Have Danced All Night”).

As a trial run, Higgins takes her to Ascot Racecourse (“Ascot Gavotte”), where she makes a good impression initially, only to shock everyone by a sudden lapse into vulgar Cockney while cheering on a horse. Higgins partly conceals a grin behind his hand. At Ascot, she meets Freddy Eynsford-Hill, a young, upper-class man who becomes infatuated with her (“On the Street Where You Live”).

Higgins then takes Eliza to an embassy ball for the final test, where she dances with a foreign prince. Also present is Zoltan Karpathy, a Hungarian phonetics expert trained by Higgins, who is an impostor detector. After he dances with Eliza, he declares that she is a Hungarian princess.

Afterward, Eliza’s hard work is barely acknowledged, with all the praise going to Higgins (“You Did It”). This and his callous treatment of her, especially his indifference to her future, causes her to walk out on him, but not before she throws Higgins’ slippers at him, leaving him mystified by her ingratitude (“Just You Wait (Reprise)”). Outside, Freddy is still waiting (“On the Street Where You Live (Reprise)”) and greets Eliza, who is irritated by him as all he does is talk (“Show Me”). Eliza tries to return to her old life but finds that she no longer fits in. She meets her father, who has been left a large fortune by the wealthy American to whom Higgins had recommended him, and is resigned to marrying Eliza’s stepmother. Alfred feels that Higgins has ruined him, lamenting that he is now bound by “middle-class morality”, in which he gets drunk before his wedding day (“Get Me to the Church On Time”). Eliza eventually ends up visiting Higgins’ mother, who is outraged at her son’s callous behavior.

The next day, Higgins finds Eliza gone and searches for her (“A Hymn to Him”), eventually finding her at his mother’s house. Higgins attempts to talk Eliza into coming back to him. He becomes angered when she announces that she is going to marry Freddy and become Karpathy’s assistant (“Without You”). He makes his way home, stubbornly predicting that she will come crawling back. However, he comes to the unsettling realization that she has become an important part of his life (“I’ve Grown Accustomed to Her Face”). He enters his house feeling lonely, reflecting on his callous behaviour and missing Eliza so much that he turns on his gramophone and listens to her voice. Suddenly, Eliza reappears at the door and turns it off to catch his attention, with Higgins asking, “Eliza, where the devil are my slippers?”.

Uncredited:

Sources : Youtube / Wikipedia

the war wagon (western 1967 )


The War Wagon is a 1967 American Western film directed by Burt Kennedy and starring John Wayne and Kirk Douglas. The picture has the form of a light-hearted heist movie. Released by Universal Pictures, it was produced by Marvin Schwartz and adapted by Clair Huffaker from his own novel. The supporting cast includes Howard KeelRobert Walker Jr.Keenan WynnJoanna Barnes and Bruce Dern. The picture received generally positive reviews.

Filming took place in Sierra de Órganos National Park in the town of SombrereteMexico.

Rancher Taw Jackson returns to his hometown to settle a score, after being released early from prison for good behavior. Three years earlier, he was framed by corrupt businessman Frank Pierce and wrongfully imprisoned, while Pierce appropriated his ranch and lands, as well as the recently discovered gold on the property.

Jackson decides to steal Pierce’s largest gold shipment, worth $500,000 (approximately $12M-$13M today). Jackson learns the date of the shipment from Wes Fletcher, an elderly wagon driver employed by Pierce.

He then hires a marksman and safecracker known only as “Lomax” to assist him, even though Lomax had helped Pierce send Jackson to prison. The safe of gold dust is being transported in a “war wagon”, a heavily armored stagecoach surrounded by armed guards on horseback.

Lomax and Jackson rescue Levi Walking Bear, a Kiowa translator, from a gang of Mexican banditos. Lomax is then sent to pick up Billy Hyatt, supposedly an expert on explosives, and is dismayed to find he is a teenage drunkard. Jackson, Fletcher, Hyatt, Lomax and Levi meet up to discuss their next move, and Fletcher instantly objects to Hyatt’s presence around his teenage “wife” Kate.

Lomax rides into town and is confronted by Pierce, who offers him $12,000 for Jackson’s head. Lomax spends the night with Lola, an old acquaintance, at one point having to stop Hyatt, who has become drunk again, from spilling the beans about the robbery. Jackson and Levi return from negotiations with the Kiowas, during which the warriors agreed to help, since Pierce is starving the tribe out. Jackson sends Hyatt to wait at Fletcher’s farm. Kate, in Fletcher’s absence, reveals to Hyatt that she is not married and was actually sold by her abusive parents. Hyatt starts trying to defend Kate from Fletcher’s harsh behaviors, and Jackson has to stop Fletcher from killing Hyatt.

Levi, Jackson, and Lomax cause a disturbance in town to confuse Pierce’s men. The conspirators later sneak onto Jackson’s old ranch to steal some nitroglycerin from a safe in the mining shack. Jackson keeps Pierce distracted by pretending to collect some of his old things, while Lomax and Hyatt put the nitro in bottles.

The next day, Hyatt rigs a bridge to explode with the bottles of nitro, Levi blocks the normal route with a felled tree, and Lomax and Jackson set up a booby trap in a narrow gorge. Pierce reveals he has added a turret with a Gatling Gun to the war wagon, and he and his guards set out with the shipment. The Kiowa warriors create a dust screen and separate the guard riders from the War Wagon. The bridge explodes behind the wagon as it crosses, stranding the guards on the other side of the cliffs. Chief Wild Horse and some more Kiowa warriors attack the wagon and try to take all the gold for themselves, but many are killed by the Gatling Gun.

When the wagon is diverted into the gorge by the fallen tree, Jackson and Lomax spring their trap, killing the drivers. Pierce shoots the last two of his men when they try to desert him and the wagon, but one of them shoots back as he dies, killing Pierce. The wagon crashes into a gulch, and the conspirators quickly load the gold dust into some flour barrels on Fletcher’s cart. However, the Kiowa warriors kill Fletcher and attempt to take all the gold (and the flour) for themselves. Hyatt uses the last bottle of nitro to kill the chief and scare the warriors off, but the cart horses spook and run off. The flour barrels are lost and broken, with the Kiowa women, unaware of all that transpired, gathering up the flour to feed their families.

Jackson finds $100,000 worth of gold dust in a hidden compartment in the cart, where Fletcher had tried to steal it. Lomax angrily takes Jackson’s horse as payment, and Jackson gives a small amount of dust to Hyatt, who rides off with Kate while Levi returns to the Kiowas. They plan to meet in six months to divide the rest, when the robbery will be old news.

Sources Wikipedia / youtube

I Dream of Jeannie with Barbra Eden


RADIO SATELLITE

In the pilot episode, “The Lady in the Bottle”, astronaut Captain Tony Nelson,United States Air Force, is on a space flight when hisone-man capsuleStardust Onecomes down far from the planned recovery area, near a deserted island in theSouth Pacific.

I DREAM OF JEANNIE

On the beach, Tony notices a strange bottle that rolls by itself. When he rubs it after removing the stopper, smoke starts shooting out and aPersian-speaking female genie materializes and kisses Tony on the lips, shocking him.

They cannot understand each other until Tony expresses his wish that Jeannie (ahomophoneofgenie) could speak English, which she then does. Then, per his instructions, she “blinks” and causes a recovery helicopter to show up to rescue Tony, who is so grateful, he tells her she is free, but Jeannie, who has fallen inlove with Tony at first sightafter being trapped for 2,000 years, re-enters her bottle…

View original post 1,015 more words

TONY SHALHOUB / TONY CHALHOUB


Anthony Marc “Tony” Shalhoub (born October 9, 1953), is an American actor. He is known for playing Adrian Monk in the USA Network television series Monk, Antonio Scarpacci in the NBC sitcom Wings and Abe Weissman on Amazon’s The Marvelous Mrs. Maisel. Shalhoub has also had a successful film career, with roles in films such as Quick Change (1990), Barton Fink (1991), Big Night (1996), Men in BlackGattaca (both 1997), Paulie (1998), The Siege (1998), Galaxy Quest (1999), Spy KidsThirteen GhostsThe Man Who Wasn’t There (all 2001) and 1408 (2007).

MONK

He is widely recognized for his work, having won a Golden Globe Award for Best Actor – Television Series Musical or Comedy, six Screen Actors Guild Awards and four Primetime Emmy Awards. For his work on Broadway, Shalhoub has received four Tony Award nominations, winning a Tony Award for Best Actor in a Musical for his performance as Tewfiq Zakaria in The Band’s Visit. He has also provided voice-work for the Cars franchise (2006–2017), Teenage Mutant Ninja Turtles (2014) and Teenage Mutant Ninja Turtles: Out of the Shadows (2016).

Shalhoub, the ninth of ten children, was born and raised in a Lebanese Maronite Christian household in Green Bay, Wisconsin. His father, Joe, was from Mount Lebanon, and immigrated to the United States, after his own parents, Melhem and Mariam, were both killed during World War I.

MONK
MONK

He was a meat peddler who drove a refrigerated truck. Joe married Shalhoub’s mother, Helen (née Srouji ), a Lebanese-American. The two met when Joe was taken in to be raised by her family, when both were little. One of Shalhoub’s maternal great-great-grandfathers, Abdel Naim, though a Christian Maronite Lebanese, was killed in the Hamidian massacres committed against Armenians in the Ottoman Empire in 1895. Shalhoub was introduced to acting by an older sister who put his name forward to be an extra in a high school production of The King and I.

After graduating from Green Bay East High School, he spent a short time at the University of Wisconsin-Green Bay before participating in the National Student Exchange to the University of Southern Maine where he later transferred and earned a bachelor’s degree. He later went on to earn a master’s degree from the Yale School of Drama in 1980. Shalhoub is also fluent in Lebanese.

Shalhoub married actress Brooke Adams in 1992. They have worked together in several films, one episode of Wings, and on BrainDead. Adams has appeared credited as a “Special Guest Star” in five episodes of Monk—”Mr. Monk and the Airplane“, “Mr. Monk’s 100th Case”, “Mr. Monk and the Kid”, “Mr. Monk Visits a Farm”, and “Mr. Monk and the Badge”.

Shalhoub and Adams appeared on Broadway together in the 2010 revival of Lend Me a Tenor. At the time of their wedding, Adams had an adopted daughter, Josie Lynn (born 1989), whom Shalhoub adopted. In 1994, they adopted another daughter, Sophie (born 1993).

Tony’s brother Michael is also an actor who made multiple guest appearances on Monk. He first appears in “Mr. Monk and the Missing Granny”, as a member of a disbanded radical group suspected of involvement in a kidnapping. In “Mr. Monk Bumps His Head”, he plays a Wyoming beekeeper who is annoyed when a suspect crashes a car into his farm. Michael also appears in “Mr. Monk Is the Best Man” as the minister presiding at Leland Stottlemeyer‘s wedding.

In May 2020, Shalhoub revealed that he and his wife Brooke had tested positive for COVID-19 the previous month, remarking that “we really are all Monk now”, and that they had recovered after “a pretty rough few weeks”.

The King’s Speech


The King’s Speech is a 2010 British historical drama film directed by Tom Hooper and written by David SeidlerColin Firth plays the future King George VI who, to cope with a stammer, sees Lionel Logue, an Australian speech and language therapist played by Geoffrey Rush. The men become friends as they work together, and after his brother abdicates the throne, the new king relies on Logue to help him make his first wartime radio broadcast upon Britain’s declaration of war on Germany in 1939.

Seidler read about George VI’s life after learning to manage a stuttering condition he developed during his own youth. He started writing about the relationship between the therapist and his royal patient as early as the 1980s, but at the request of the King’s widow, Queen Elizabeth The Queen Mother, postponed work until her death in 2002. He later rewrote his screenplay for the stage to focus on the essential relationship between the two protagonists. Nine weeks before filming began, Logue’s notebooks were discovered and quotations from them were incorporated into the script.

Principal photography took place in London and around Britain from November 2009 to January 2010. Hard light was used to give the story a greater resonance and wider-than-normal lenses were employed to recreate the Duke of York’s feelings of constriction. A third technique Hooper employed was the off-centre framing of characters.

The King’s Speech was a major box office and critical success. It was widely praised by film critics for its visual style, art direction, screenplay, directing, score, and acting. Other commentators discussed the film’s representation of historical detail, especially the reversal of Winston Churchill‘s opposition to abdication. The film received many awards and nominations, particularly for Colin Firth’s performance, which resulted in his first Oscar win for Best Actor. At the 83rd Academy Awards, The King’s Speech received 12 Oscar nominations, more than any other film in that year, and subsequently won four, including Best Picture. Censors initially gave it adult ratings due to profanity, though these were later revised downwards after criticism by the makers and distributors in the UK and some instances of swearing were muted in the US. On a budget of £8 million, it earned over £250 million internationally.

At the official closing of the British Empire Exhibition at Wembley StadiumPrince Albert, Duke of York, the second son of King George V, addresses the crowd with a strong stammer. His search for treatment has been discouraging, but his wife, Elizabeth, persuades him to see the Australian-born Lionel Logue, a non-medically trained Harley Street speech defects therapist. “Bertie”, as he is called by his family, believes the first session is not going well, but Lionel, who insists that all his patients address him as such, has his potential client recite Hamlet‘s “To be, or not to be” soliloquy while hearing classical music played on a pair of headphones. Bertie is frustrated at the experiment but Lionel gives him the acetate recording that he has made of the reading as a souvenir.

After Bertie’s father, King George V, broadcasts his 1934 Royal Christmas Message, he explains to Bertie that the wireless will play a significant part in the role of the royal family, allowing them to enter the homes of the people, and that Bertie’s brother’s neglect of his responsibilities make training in it necessary. The attempt at reading the message himself is a failure, but that night Bertie plays the recording Lionel gave him and is astonished at the lack of stutter there. He therefore returns for daily treatments to overcome the physical and psychological roots of his speaking difficulty.

George V dies in 1936, and his eldest son David ascends the throne as King Edward VIII. A constitutional crisis arises with the new king over a prospective marriage with the twice-divorced American socialite Wallis Simpson. Edward, as the supreme governor of the Church of England, cannot marry her, even if she receives her second divorce, since both her previous husbands are alive.

At an unscheduled session, Bertie expresses his frustration that, while his speech has improved when speaking to most people, he still stammers when talking to David, at the same time revealing the extent of Edward VIII’s folly with Simpson. When Lionel insists that Bertie himself could make a good king, Bertie accuses Lionel of speaking treason and quits Lionel in anger. Bertie must now face the Accession Council without any assistance.

Bertie and Lionel only come together again after King Edward decides to abdicate in order to marry. Bertie, urged ahead by Prime Minister Stanley Baldwin, ascends the throne as King George VI and visits Lionel’s home with his wife before their coronation, much to the surprise of Mrs. Logue when she comes upon Queen Elizabeth having tea at her dining room table. This is the first time that she learns who her husband’s patient has been.

Bertie and Lionel’s relationship is questioned by the King’s advisors during the preparations for his coronation in Westminster Abbey. The archbishop of CanterburyCosmo Gordon Lang, brings to light that George never asked for advice from his advisors about his treatment and that Lionel has never had formal training. Lionel explains to an outraged Bertie that at the time he started with speech defects there were no formal qualifications and that the only known help that was available for returning Great War shell-shocked Australian soldiers was from personal experience. Bertie remains unconvinced until provoked to protest at Lionel’s disrespect for King Edward’s Chair and the Stone of Scone. Only at this pivotal moment, after realising he has just expressed himself without impairment, is Bertie able to rehearse with Lionel and complete the ceremony.

The King’s Speech

As the new king, Bertie is in a crisis when he must broadcast to Britain and the Empire following the declaration of war on Nazi Germany in 1939. Lionel is summoned to Buckingham Palace to prepare the king for his speech. Knowing the challenge that lies before him, Lang, Winston Churchill, and Prime Minister Neville Chamberlain are present to offer support. The King and Logue are then left in the broadcasting room. He delivers his speech with Logue conducting him, but by the end he is speaking freely. Preparing to leave the room for the congratulations of those present, Logue mentions to the King that he still has difficulty enunciating w and the King jokes back, “I had to throw in a few so they’d know it was me.”

As the Royal Family step onto the palace balcony and are applauded by the crowd, a title card explains that Logue, who received the Royal Victorian Order for service to the Crown, was always present at King George VI’s speeches during the war and that they remained friends until the King’s death from lung cancer in 1952.

Mais qui a tué Harry ? The trouble with Harry (1955)


Par hasard, hier, entre 2 enregistrements radio, nous avons découvert ce film d’ALFRED HITCHCOK.

Un film de 1955 : Un des rares films de HITCHCOK qui pourrait être classé dans la catégorie des comédies( mais relativement morbides en revanche). Certaines scènes font même rigoler tellement loufoques paraissaient elles. Chose rare dans les films de ce réalisateur. Du moins, selon nos modestes connaissances cinématographiques (d’amateurs)

Voici donc le résumé de ce film et quelques séquences que nous avons souhaité partager avec vous, pour le plaisir

Dans le petit hameau de Highwater, dans le Vermont, un petit garçon découvre un cadavre fraîchement mort apparu à flanc de colline au-dessus de la ville, il part vite chercher sa mère. Au même moment, un vieux chasseur tombe sur le même cadavre et pense l’avoir tué. Les habitants du lieu sont les uns après les autres confrontés au cadavre Le problème de savoir qui est la personne, qui était responsable de sa mort subite et ce qui devrait être fait avec le corps est «le problème avec Harry».

TRAILER IN FRENCH / BANDE ANNONCE EN FRANÇAIS

Le capitaine Wiles est persuadé qu’il a tué l’homme avec un tir égaré de son fusil en chassant, jusqu’à ce qu’il soit démontré qu’il a effectivement tiré sur un lapin. Jennifer Rogers, l’épouse de Harry, croit qu’elle a tué Harry parce qu’elle l’a frappé violemment avec une bouteille de lait. Mlle Gravely est certaine que l’homme est décédé après un coup du talon de sa botte de randonnée lorsqu’il s’est jeté sur elle hors des buissons, encore étourdi par le coups qu’il a reçu de Jennifer. Sam Marlowe, un artiste peintre original, mais ouvert d’esprit sur l’ensemble de l’événement et est prêt à aider ses voisins et ses nouveaux amis de toutes les manières possibles. En tout cas, personne n’est bouleversé du tout par la mort de Harry.

TRAILER IN ENGLISH

Cependant, ils espèrent tous que le corps ne sera pas porté à l’attention des autorités, incarnées par le zèle du shérif adjoint, Calvin Wiggs, froid et sans humour, et qui gagne des primes à chaque verbalisation ou arrestation. Le capitaine, Jennifer, Mlle Gravely et Sam enterrent le corps puis le déterrent à nouveau plusieurs fois au cours de la journée. Ils cachent ensuite le corps dans une baignoire. Le médecin local alerté diagnostique une mort naturelle, aucun acte criminel n’a donc été commis. Les protagonistes décident alors de replacer le cadavre sur la colline où il a été découvert la première fois, afin de le faire apparaître comme s’il venait d’être découvert.

Entre-temps, Sam et Jennifer sont tombés amoureux et souhaitent se marier, et le capitaine et Miss Gravely sont également devenus un couple. Sam a pu vendre toutes ses peintures à un millionnaire de passage, bien que Sam refuse d’accepter de l’argent et demande à la place quelques cadeaux simples pour ses amis et lui-même dont un lit à deux places pour lui et Jennifer

  • Edmund Gwenn : le capitaine Albert Wiles, un marin à la retraite
  • John Forsythe  : Sam Marlowe, un artiste peintre moderne
  • Shirley MacLaine  : Jennifer Rogers, la mère d’Arnie
  • Mildred Natwick  : Miss Ivy Gravely, une vieille fille
  • Mildred Dunnock : « Wiggie » Wiggs, l’épicière-postière du village
  • Jerry Mathers : Arnie Rogers, le petit garçon de Jennifer
  • Royal Dano  : Calvin Wiggs, le shérif adjoint
  • Parker Fennelly : le millionnaire
  • Barry Macollum : le clochard
  • Dwight Marfield : Dr Greenbow, le médecin bigleux
  • Ernest Curt Bach : Ellis, le chauffeur du millionnaire
  • Alfred Hitchcock : l’homme qui passe devant l’exposition de Sam
  • Philip Truex : Harry Worp, le mort
  • Leslie Woolf : le critique d’art du Musée d’art moderne

SOUVENIRS TV


OPERATION CHRISTMAS DROP


L’Opération Christmas Drop est une opération humanitaire réalisée chaque année à Noël depuis 1952 par la United States Air Force en Micronésie et supportée par les communautés locales de Guam. Devenue une tradition, c’est la plus ancienne mission du Département de la Défense des États-Unis encore en activité, et le plus long transport aérien humanitaire au monde. L’opération est menée au départ des bases aériennes d’Andersen et de Yokota.

Ce téléfilm classé “film de Noël” se passe dans les tropiques en pleine chaleur

Ce qui nous change des films de Noël traditionnel avec de la “fausse neige” ( en carton ou en fibre ou autre produits synthétiques) installée sur des couloirs de studio aux rues “propres” avec maisons propres et des gens “souriants”. La plupart du temps dans des petits villages que nous ne trouvons que dans ces films.

Le scénario tourne souvent autour de salariés, ou personnes déprimées vivant dans les grandes villes / métropoles qui sont “obligées” de passer Noël dans ces bleds . Puis soudain, l’amour débarque et ces personnes n’ont plus envie de rentrer en métropole.

Dans ce cas, c’est la même chose. Sauf qu’ ERICA ( la fonctionnaire chargée d’établir un rapport , donc de quitter Washington DC pour GUAM ) quitte la métrople pour la plage et pour la chaleur.

Au moins, dans ce cas, la mer n’est pas fausse et nous n’avons pas de fausse neige.

Ce film est actuellement sur NETFLIX. Notre équipe a pu le visionner. Il vaut le détour.

Ce n’est pas un chef d’oeuvre, loin de là mais : Son atout, sa valeur est ailleurs : Parce que :

Ce film relate une histoire VRAIE ( du moins en ce qui concerne les opérations humanitaires dont parle le film) . Ce film reprend l’OPERATION CHRSITMAS DROP. (qui dure depuis des décennies) C’est l’intérêt de ce film de Noël

Il sera apprécié par les lecteurs, cinéphiles qui privilégient la langue du coeur à la langue de la raison voire la langue du rationnel

Operation Christmas Drop

Operation Christmas Drop

CHARLIE CHAPLIN


Charles Spencer Chaplin, dit Charlie Chaplin , né le 16 avril 1889 probablement à Londres (Royaume-Uni) et mort le 25 décembre 1977 à Corsier-sur-Vevey (Suisse), est un acteur, réalisateur, scénariste, producteur et compositeur britannique.

Devenu une idole du cinéma muet à partir du milieu des années 1910, et plus particulièrement du burlesque, grâce à son personnage de Charlot (désigné simplement comme « the tramp » — le vagabond — dans les versions originales), il acquiert ensuite une notoriété et une reconnaissance plus large pour ses performances d’acteur comme pour ses réalisations. Durant une carrière longue de 65 ans, il joue dans plus de 80 films. Sa vie publique et privée, ainsi que ses prises de position, font par ailleurs l’objet d’adulations comme de controverses.

Chaplin grandit dans la misère entre un père absent et une mère en grandes difficultés financières, tous deux artistes de music-hall, qui se séparent deux ans après sa naissance. Plus tard, sa mère est internée à l’hôpital psychiatrique alors que son fils a quatorze ans. À l’âge de cinq ans, il fait sa première apparition sur scène. Il commence très tôt à se produire dans des music-halls et devient rapidement acteur. À 19 ans, il est remarqué par l’imprésario Fred Karno et réalise une tournée aux États-Unis. Il joue au cinéma pour la première fois en 1914 dans le film Pour gagner sa vie et travaille avec les sociétés de production Essanay, Mutual et First National. En 1918, il est l’une des personnalités les plus connues au monde.

En 1919, Chaplin cofonde la société United Artists et obtient ainsi le contrôle total sur ses œuvres. Parmi ses premiers longs-métrages figurent Charlot soldat (1918), Le Kid (1921), L’Opinion publique (1923), La Ruée vers l’or (1925) et Le Cirque (1928). Il refuse de passer au cinéma sonore et continue de produire des films muets dans les années 1930, comme Les Lumières de la ville (1931) et Les Temps modernes (1936). Ses œuvres deviennent ensuite plus politiques, avec notamment Le Dictateur (1940), dans lequel il se moque d’Hitler et de Mussolini. Sa popularité décline dans les années 1940 en raison de controverses au sujet de ses liaisons avec des femmes bien plus jeunes que lui et d’un procès en reconnaissance de paternité. Chaplin est également accusé de sympathies communistes et les enquêtes du FBI et du Congrès lui font perdre son visa américain. Il choisit de s’établir en Suisse en 1952. Il abandonne son personnage de Charlot dans ses derniers films, dont Monsieur Verdoux (1947), Les Feux de la rampe (1952), Un roi à New York (1957) et La Comtesse de Hong-Kong (1967).

Chaplin écrit, réalise et produit la plupart de ses films, en plus d’y jouer et d’en composer la musique. Il est perfectionniste et son indépendance financière lui permet de consacrer plusieurs années au développement de chacune de ses œuvres. Bien qu’étant des comédies de type slapstick, ses films intègrent des éléments de pathos et sont marqués par des thèmes sociaux et politiques ainsi que par des éléments autobiographiques. En 1972, l’Academy of Motion Picture Arts and Sciences lui a remis un Oscar d’honneur pour sa contribution inestimable à l’industrie cinématographique et plusieurs de ses œuvres sont aujourd’hui considérées comme faisant partie des plus grands films de tous les temps.

Même si Chaplin a encore des projets de film, sa santé devient très fragile dans le milieu des années 1970. Plusieurs affectent son élocution et il doit utiliser un fauteuil roulant.

Parmi ses dernières réalisations figurent la création d’une autobiographie en images, My Life in Pictures (1974) et la resonorisation de L’Opinion publique en 1976 Il apparaît également dans un documentaire sur sa vie, The Gentleman Tramp (1975), réalisé par Richard Patterson. En 1975, la reine Élisabeth II le fait chevalier.

En octobre 1977, la santé de Chaplin s’est détériorée au point qu’il demande une attention de tous les instants Il meurt d’un AVC dans son sommeil le matin du 25 décembre 1977, à l’âge de 88 ans. Selon ses dernières volontés, une petite cérémonie funéraire anglicane est organisée le 27 décembre et il est inhumé dans le cimetière de Corsier-sur-Vevey Parmi les hommages du monde du cinéma, le réalisateur René Clair écrit : « il était un monument du cinéma » ; l’acteur Bob Hope a quant à lui déclaré : « nous avons eu de la chance de vivre à son époque ».

Le 1er mars 1978, le cercueil de Chaplin est exhumé et volé par deux mécaniciens automobiles, un Polonais, Roman Wardas, et un Bulgare, Gantcho Ganev. Leur but est d’extorquer une rançon de cent mille francs suisses à Oona Chaplin afin de pouvoir ouvrir plus tard un garage automobile. Ils sont arrêtés lors d’une vaste opération de police le 17 mai 1978 et le cercueil est retrouvé enterré dans un champ de maïs près du village voisin de Noville. Il est réenterré dans le cimetière de Corsier-sur-Vevey et un caveau en béton armé est ajouté pour empêcher tout nouvel incident.

Sources Wikipedia / YouTube / Diverses

BENNY HILL


Alfred Hawthorn Hilldit Benny Hill est un acteur et chanteur comique britannique né le 21 janvier 1924 à Southampton et mort le 20 avril 1992 à Teddington.

En 2006, Benny Hill est élu 17e plus grande star de la télévision anglaise par le public britannique.

Il est notamment connu pour son émission télévisée de comédie intitulée The Benny Hill Show, diffusée en Grande-Bretagne de 1955 à 1989 et qui figurait parmi les programmes les plus regardés au Royaume-Uni, avec un pic d’audience de plus de 21 millions de personnes en 1971

Alfred Hawthorn Hill est le fils d’Alfred Hawthorne Hill (1893-1972) et d’Helen Florence Cave (1894-1976). Son grand-père Henry Hill et son père étaient clowns de cirque. Avec son frère, il fréquente le collège de Taunton à Southampton. Pendant la Seconde Guerre mondiale, Alfred, que l’on surnomme Alfie, est envoyé à l’École de Bournemouth. Pendant cette période, il fait partie de la troupe Stars in Battledress dont les membres font partie des forces armées britanniques et qui sont chargés de divertir les troupes de l’armée pour maintenir le moral des soldats durant le conflit. Après avoir terminé ses études, il trouve du travail comme laitier à Eastleigh, puis comme opérateur de pont, chauffeur et finit par mettre un pied dans l’industrie du spectacle en devenant assistant de metteur en scène.

Ayant le théâtre pour objectif, il choisit de changer son prénom en Benny, en hommage à son comédien préféré, Jack Benny. Il est auditionné pour le Windmill Theatre de Soho, connu pour Revudeville, un spectacle populaire mélangeant chanteurs, comédiens et filles nues, mais il n’est pas engagé. Il décroche son premier rôle dans Straight man de Reg Varney, à la place de Peter Sellers, alors inconnu.

Après avoir travaillé comme animateur de radio, il fait sa première apparition à la télévision en 1949 dans l’émission Hi There. Il continue à travailler par intermittence, jusqu’à ce que sa carrière décolle avec The Benny Hill Show qui est diffusée pour la première fois le 15 janvier 1955 sur la chaîne de télévision de la BBC. Il s’entoure de comédiens récurrents comme Patricia Hayes, Jeremy Hawk, Peter Vernon, Ronnie Brody ainsi que le coauteur de l’émission, du milieu des années 1950 jusqu’au début des années 1960, Dave Freeman. Benny Hill reste sur la BBC jusqu’à fin 1968, malgré quelques infidélités avec la chaîne de télévision indépendante ATV (en) de 1957 à 1960, puis à nouveau en 1967. De 1962 à 1963, il produit une sitcomBenny Hill, dans laquelle il joue un personnage différent à chaque épisode. Il anime également une émission de radio de courte durée, Benny Hill Time, diffusée sur les ondes de la BBC de 1964 à 1966. En 1964, il interprète Nick Bottom dans l’adaptation télévisuelle du Songe d’une nuit d’été de William Shakespeare.

Son émission est diffusée et produite d’abord par la BBC dès 1955, puis la diffusion s’alterne entre la BBC et ITV (où elle est produite par Thames Television ou ATV selon les saisons) pour les saisons suivantes. Elle durera trente quatre ans, s’arrêtant en 1989 après une émission spéciale6. On y retrouve à chaque épisode les courses poursuites en accéléré sur le thème de Yakety Sax, ponctuées par La Lettre à Élise de Beethoven ou la mélodie de la chanson Bruxelles de Jacques Brel, des batailles de tartes à la crème et d’autres formes d’humour potache. Les autres thèmes musicaux récurrents de la série sont le Benny Hill Waltz en accéléré de Paul Lewis ainsi que Mahna Mahna de Piero Umiliani et, moins connu, Gimme Dat Ding du groupe The Pipkins. La série fut taxée de sexisme dans les années 607.

Benny Hill est entouré de comédiens, musiciens et mannequins dont certains de manière récurrente , comme Jackie Wright (1905-1989) qui joue le rôle du petit vieux martyrisé par ses compagnons, Bob Todd (1921-1992) qui tient divers rôles secondaires dont celui du serveur ou du valet, Henry McGee (1929-2006) dans divers rôles secondaires, souvent à l’élégante moustache, comme ceux de Bobb Todd, Nicholas Parsons (1923-2020) que l’on voit dans divers rôles entre 1969 et 1974 et Sue Upton, une danseuse des Hill’s Angels et interprète de divers rôles entre 1977 et 1989.

En France, l’émission de la BBC est diffusée à partir du 8 septembre 1965 sur l’ORTF. Les émissions de Thames Television sont diffusées tous les dimanches à 20h du 14 septembre 1980 jusqu’au 10 septembre 2000 sur FR3 puis France 3. L’émission Spécial Benny Hill diffusée le 2 janvier 1992 nous montre la rencontre de Benny Hill et de l’acteur Roger Carel qui fut faite en 1991 et qui lui prête sa voix en français

La santé de Benny Hill commença à décliner à la fin des années 1980. Après une légère crise cardiaque le 24 février 1992, les médecins lui ont dit qu’il avait besoin de perdre du poids et ont recommandé un pontage coronarien. Il a refusé, et une semaine plus tard, on a découvert qu’il souffrait d’insuffisance rénale. Il décède à l’âge de 68 ans le 20 avril 1992. Le 22 avril 1992, après plusieurs jours d’appels téléphoniques sans réponse, il est retrouvé mort dans son fauteuil devant la télévision. La cause du décès est une thrombose coronarienne. Benny Hill est enterré au cimetière Hollybrook près de son lieu de naissance à Southampton, le 26 avril 1992.

Dans la nuit du 4 octobre 1992, à la suite de spéculations dans les médias selon lesquelles Benny Hill avait été enterré avec une grande quantité d’or et de bijoux, des pilleurs de tombes ont fouillé sa tombe et ont ouvert le cercueil. La tombe ouverte fut remarquée par un passant, le lendemain matin. Après un examen policier de la scène, le cercueil a été refermé et la tombe remblayée par les employés du cimetière, et par mesure de sécurité, une dalle de béton de 30 cm d’épaisseur a été placée dessus.

Benny Hill était un travailleur compulsif et comptait peu d’amis. Il ne s’est jamais marié, bien qu’il l’ait proposé à deux femmes mais il essuya un refus à chaque fois.

Il n’a jamais possédé de maison, ni même de voiture, il n’aimait pas dépenser son argent. Sa mère, Helen, vécut avec lui jusqu’à sa mort en 1976. Il déménagea ensuite à Teddington où il loua un petit appartement, dont la proximité avec les studios de Thames Television (ITV) où étaient enregistrées ses émissions lui permettait de s’y rendre à pieds. Les voyages étaient le seul luxe qu’il s’autorisait.

Il devint véritablement francophile. Il se rendait fréquemment à Marseille et, jusqu’aux années 1980, il put apprécier l’anonymat des terrasses de café français, des transports publics et sympathiser avec les habitants. En plus de maîtriser le français, Benny parlait aussi allemand, néerlandais et italien.

Benny Hill était un parent de la chanteuse et actrice australienne Holly Valance (le cousin de Benny étant le grand-père de Holly).

MONK & PHOBIAS


Bien avant l’apparition du COVID 19, le personnage de la série TV MONK était déjà précusseur en matière de phobies ( notamment quant à l’hygiène) et de distanciation physique

Au final, le personnage MONK avait raison même si un peu ( trop exagéré) 🙂

  • Confinement COVID et parodie de la série MONK
  • MONK and phobia elevator / La phobie des Ascenseurs de MONK
  • Petit Bonus : La première scène où l’on découvre Adrian Monk et Sharona
    • Génériques MONK

BERNARD TAPIE


Bernard Tapie, né le 26 janvier 1943 dans le 20e arrondissement de Paris et mort le 3 octobre 2021 dans le 7e arrondissement de Paris, est un homme d’affaires et homme politique français.

REUSSIE SA VIE : CHANSON INTERPRETÉE PAR BERNARD TAPIE

Il est dirigeant d’un groupe d’entreprises, notamment propriétaire d’Adidas et de l’Olympique de Marseille, gérant du Groupe Bernard Tapie et propriétaire du Groupe La Provence, qui édite le journal du même nom, ainsi que Corse-Matin.

Dans les années 1990, engagé en politique en tant que radical de gauche, il est deux fois ministre de la Ville au sein du gouvernement Bérégovoy, député des Bouches-du-Rhône à deux reprises, député européen (sa liste obtient 12 % aux élections de 1994) ainsi que conseiller général des Bouches-du-Rhône.

Bernard Tapie naît le 26 janvier 1943 dans le 20e arrondissement de Paris Il est le fils de Jean-Baptiste Tapie (1920-2010), ouvrier ajusteur-fraiseur puis frigoriste puis patron de PME, né le 18 juillet 1920 à Niaux, en Ariège, d’une famille paysanne pauvre et de Raymonde Nodot (1920-2013), aide-soignante. Son grand-père Léonce (1890-1964), cheminot natif de Villeneuve-d’Olmes, s’était installé en 1923 avec sa famille au Blanc-Mesnil, dans la banlieue nord de Paris.

Il s’invente un cursus scolaire qui aboutit à l’école d’électricité industrielle de Paris et l’obtention d’un diplôme de technicien en électronique alors qu’il « a vraisemblablement pour seul bagage un certificat d’études primaires ».

Outre ce parcours scolaire romancé, il « perpétuera la tradition du mensonge dans d’autres domaines pour se concocter un itinéraire décent et aguicheur » selon le journaliste Christophe Bouchet.

Il effectue son service militaire au 93e régiment d’infanterie au camp de Frileuse, dans le département des Yvelines. Il rejoint les EOR à Montpellier mais échoue aux examens pour devenir officier et quitte l’armée en octobre 1963

Il tente une carrière dans le cinéma et le théâtre, sous le nom de Bernard Pascal, puis une carrière de chanteur chez RCA sous le nom de Bernard TapyNote , sans succès. Il poursuit le façonnage de sa succes story en s’inventant une carrière d’ingénieur chez Panhard (il n’y est que prospecteur) et de coureur automobile de Formule 3 chez Matra, carrière à laquelle il renonce après un accident dans une Lotus qui le laisse quasiment indemne (et non trois jours dans le coma comme le rappellent les médias). Il aurait trouvé sa voie dans les affaires par la suite

Dès qu’il apprend être atteint d’un cancer de l’estomac en septembre 2017, Bernard Tapie décide de médiatiser sa maladie. Il subit des traitements de chimiothérapie et, en janvier 2018, une lourde intervention chirurgicale. La même année, il annonce qu’il souffre d’un double cancer de l’œsophage et de l’estomac En novembre 2019, il déclare que son cancer s’est étendu aux poumons tout en refusant de se dire en phase terminale En avril 2021, il évoque avoir également des atteintes aux reins et au cerveau

Bernard Tapie meurt le 3 octobre 2021 à 8 h 40, dans son hôtel particulier situé au 52, rue des Saints-Pères à Paris, des suites de son cancer métastasé, à l’âge de 78 ans

M. BERNARD TAPIE. RIP

Après cette annonce, des acteurs, politiques et sportifs lui rendent hommage, saluant son courage et sa combativité. Une chapelle ardente se tient au milieu de la pelouse du stade Vélodrome le 7 octobre : son cercueil y est exposé et près de 5 000 personnes viennent lui rendre hommage Le lendemain, ses funérailles ont lieu en la cathédrale Sainte-Marie-Majeure de Marseille Il est inhumé au cimetière de Mazargues, situé dans le septième arrondissement de Marseille

Vie privée et familiale

Bernard Tapie épouse en 1964 Michèle Layec avec qui il a une fille Nathalie et un fils Stéphane, animateur, producteur et acteur En secondes noces, il s’unit le 23 mai 1987 à Corfou (Grèce)108 à Dominique Mialet-Damianos, d’origine grecque, avec qui il a une fille, Sophie, chanteuse et comédienne, et un fils, Laurent. Il achète l’hôtel de Cavoye du 52 rue des Saints-Pères, à Paris, où il vit avec sa famille. Son frère cadet, Jean-Claude, ancien président du club de handball OM-Vitrolles (1991-1996)109, est président-directeur général de Massilia International.

À partir de 1999, il réside (principalement le week-end) dans une résidence secondaire dite « moulin du Breuil » située à Combs-la-Ville (Seine-et-Marne). Il achète cette propriété en 2010 à travers une société anglaise. Dans la nuit du 3 au 4 avril 2021, lui et son épouse sont victimes d’un cambriolage de leur domicile à Combs-la-Ville au cours duquel ils sont violentés et ligotés110. Des photographies du couple tuméfié sont ensuite publiées dans la presse

Œuvres et activités artistiques

Discographie

1966 : Je ne crois plus les filles, Avait-il tort ?, Le retour, Vite un verre

1966 : Passeport pour le soleil, Sauve qui peut, L’Enfant de ma vie, Je les aime toutes

1966 : Tu l’oublieras, My little black, Pour de rire pour de vrai, Les pistonnés

1985 : Réussir sa vie, en collaboration avec Didier Barbelivien

1985 : reprise de la chanson Le Blues du businessman

1985 : Je t’interdis, en collaboration avec Didier Barbelivien

1998 : collaboration avec le chanteur français Doc Gynéco à la chanson C’est beau la vie, qu’ils produisent en duo

Filmographie

Cinéma

1996 : Hommes, femmes, mode d’emploi de Claude Lelouch : Benoit Blanc

Télévision

2001 : Cazas, téléfilm d’Yves Boisset : Philippe Cazas

2003-2008 : Commissaire Valence (série télévisée) : le commissaire Pierre Valence

2005 : Un beau salaud, téléfilm d’Éric Civanyan : François Dumoulin

Théâtre

2001 : Vol au-dessus d’un nid de coucou d’après la pièce de Dale Wasserman adaptée par Robert Cordier, théâtre de Paris

2004 : Un beau salaud de Pierre Chesnot avec Agnès Soral, théâtre de Paris

2008 : Oscar de Claude Magnier avec Chantal Ladesou, théâtre de Paris (une captation de cette pièce a été diffusée à la télévision)

2012 : Les Montagnes russes d’Éric Assous avec Romane Portail, théâtre Comédia

Publications

1986 : Gagner, Paris, Robert Laffont, 258 p. (ISBN 2-221-04784-2)

1994 : De l’énergie pour l’Europe, préface de Jean-François Hory, Paris, Les Éditions radicales, 111 p. (ISBN 2-910415-00-7)

1995 : Parole(s) de Tapie !, [réunies par] William Reymond [et illustrées par] Cabu, Paris, Albin Michel, 136 p. (ISBN 2-226-07612-3) [la couverture porte en plus : Le bêtisier de Nanard-La-Combine]

1998 : Librement, Paris, Plon, 310 p. (ISBN 2-259-18631-9)

2000 : Des yeux trop grands : roman, Paris, Plon, 308 p. (ISBN 2-259-19074-X)

2013 : Un scandale d’État, oui ! : mais pas celui qu’ils vous racontent, Paris, Plon, 229 p. (ISBN 978-2-259-22155-9)

Activités médiatiques

Télévision 

1986-1987 : Ambitions sur TF1 : animateur

2000-2004 : Rien à cacher sur RTL9 : animateur

2002-2003 : À tort ou à raison sur TF1 : animateur

2004 : consultant sportif sur TF1

Radio

1999 : Allô Bernard sur RMC : animateur 

Caricatures

Au Bébête show (1982-1995), il est représenté en taureau, appelé « Tapie violent ».

Dans Les Guignols de l’info (1988-2015), Bernard Tapie est le premier représentant régulier du monde du football, puis intervient par la suite sur les sujets d’actualité les plus divers ; il est caricaturé comme une « grande gueule sûre d’elle » et a pour gimmick de s’autoproclamer « sévèrement burné » Brocardé pour sa gouaille verbale (se nommant lui-même « Nanard »).

En 1992, il est parodié dans la chanson La Combine à Nanard, popularisant l’expression qui représente bien son image à ce moment-là. Dans son ouvrage Librement (1998), il s’affirme très différent de cette caricature, ajoutant qu’il trouve l’image qu’on présente de lui détestable.

SOURCES : WIKIPEDIA/BRUT (VIDEO) /LES GUIGNOLS DE L’INFO (VIDEO)

Instrumental music TV Series themes


HAWAI FIVE O COVER

I DREAM OF JEANNIE. and BEWITCHED

I DREAM OF JEANNIE vs BEWITCHED

BENNY HILL SHOW

THE BENNY HILL SHOW

THE A TEAM

THE A TEAM

MISSION IMPOSSIBLE

MISSION IMPOSSIBLE

HOGAN’S HEROES

HOGAN’S HEROES

ALIAS SMITH & JONES

ALIAS SMITH AND JONES

THE HIGH CHAPARRAL

THE HIGH CHAPARRAL

DALLAS

DALLAS

HAWAI FIVE O. 1968 – 1980

Hawai 5 0

HAWAI FIVE O NEW VERSION

Hawai 5 0

Old tv series


  • who’s the boss
  • rawhide ( with clint Eastwood)
  • the higj chaparal ( manolito )

  • Different Strokes
  • I dream of Jeannie
  • bewitched

weather forecast


Weather forecast on Argentina TV and on French TV

Most of Argentina citizens seems to love and to follow the weather forecast. We can understand the reasons 🙂

At the opposite side the weather forecast is not “so hot” in France but seems funny if you follow the french video to the end, the TV presenter will have a non stop laugh 🙂 ( watch to the end)

The question :

  1. What do you prefer : A sexy presenter???

or

2. A very good-humored & professional presenter ??

You can comment and reply 😉 ( or vote ) ( below )

ARGENTINA

FRANCE

Argentina

I DREAM OF JEANNIE


Do you want to laugh, have a good time, laugh? review or discover a series full of good humor ???

Click on those videos 🙂

and watch this series of “I dream of jeannie”

Voir l’article

BONANZA ….Souvenirs


VIDEO