Wonderful


RADIO SATELLITE

Below this picture,  a video tracing the evolution of dance ( the 20th century)

dance_marathon_1923

Sources : shared.com

View original post

Les grincheux et l’humanisme


Hier, je n’ai rien Ă©crit, juste postĂ© des photos. Comme beaucoup, j’ai Ă©tĂ© profondĂ©ment touchĂ©e par l’incendie de Notre Dame. Et aujourd’hui, je suis encore choquĂ©e, mais par les rĂ©actions qu’on peut lire ça et lĂ . J’en suis mĂȘme atterrĂ©e. Alors que le monde entier a Ă©tĂ© Ă©mu, il faut qu’il y ait des hargneux, [
]

via Les grincheux et l’humanisme — Pom de Pin in Wonderland

Utiliser le pouvoir du sourire pour diminuer son stress par Mme Monique Desjardin


La technique que je propose dans cette vidéo est à utiliser lorsque nous avons eu un coup dur et que nous ressentons que nous sommes en train de basculer dans un puits de tristesse ou encore lorsque nous sommes déstabilisés par une période de stress intense.

Cette façon de faire peut aussi ĂȘtre utilisĂ©e lorsque nous vivons des minuscules frustrations qui rĂ©pĂ©tĂ©es tout au long de la journĂ©e nous font perdre notre bonne humeur et notre Ă©nergie et nous dĂ©centre complĂštement de la direction que nous dĂ©sirons donner Ă  notre journĂ©e.

Monique desjardin

Elle est aussi trĂšs efficace pour reprogrammer nos autoroutes Ă©motionnelles, nos « patterns Ă©motionnels », comme je l’explique dans ma vidĂ©o. Il faut comprendre que c’est notre cerveau qui crĂ©e  les Ă©motions en activant diffĂ©rents circuits Ă©lectriques et en libĂ©rant des hormones qui vont colorer notre Ă©tat interne. Plus nous vivons une Ă©motion Ă  rĂ©pĂ©tition et plus nous renforçons son circuit, plus celle-ci devient prĂ©dominante et plus elle se transforme en humeur puis en caractĂšre et en trait de personnalitĂ©.

Si nos autoroutes sont surtout celles qui vĂ©hiculent le cortisol, nous serons davantage soit sur la dĂ©fensive ou encore agressif et nous aurons probablement l’étiquette d’ĂȘtre « bougon » ou encore « soupe au lait ». Nous aurions avantage Ă  utiliser cette technique rapidement.

Sources :  Article original et source

Attention, je ne suis pas en train de dire qu’il faille refouler nos Ă©motions aversives (nĂ©gatives ou dĂ©plaisantes) et privilĂ©gier les Ă©motions appĂ©titives (positives ou plaisantes), celles que nous aimons vivre. Toutes nos Ă©motions sont importantes, elles sont des messagĂšres. Il est bon de savoir les raisons pour lesquelles nous vivons ces Ă©motions et il ne faudrait pas les banaliser ou encore les balayer sous le tapis.

J’aime beaucoup la mĂ©taphore du camembert Ă  cet effet. « Les Ă©motions c’est un peu comme du camembert, si nous les mettons dans l’armoire en croyant se libĂ©rer, cela prendra quelques temps pour que toutes les piĂšces de la maison embaument de son odeur. »

Une Ă©motion doit ĂȘtre ressentie et comprise avant tout, puis libĂ©rĂ©e. Nous croyons que nous n’avons que deux choix : exprimer nos Ă©motions ou les refouler, les cacher pour qu’elles ne dĂ©rangent personne. Nous avons aussi le choix « d’ĂȘtre avec », ce qui veut dire les Ă©couter mĂȘme lorsqu’elles murmurent et les valider, leur donner du sens pour mieux comprendre ce qui se passe en nous. Pour avoir une chronique complĂšte sur le sujet c’est ici Comment baisser sa rĂ©activitĂ© grĂące aux neurones inhibiteurs

 

Car effectivement nous avons tendance Ă  chercher l’origine de nos Ă©motions Ă  l’extĂ©rieur de nous et ainsi abandonner notre pouvoir personnel et rester Ă  la merci des circonstances. Mais en fait, nos Ă©motions viennent toujours de nous, du sens que l’on donne Ă  l’évĂšnement. C’est un peu comme si nous avions un centre d’analyse oĂč il y avait une Ă©norme bibliothĂšque dans notre cerveau, et chaque sensation y Ă©tait rĂ©pertoriĂ© et associĂ© Ă  une Ă©motion (  voir article Ă  ce sujet  ) Souhaiteriez-vous cocrĂ©er avec votre coeur et votre cerveau?).

 

 

Ce qui veut dire que pour quelqu’un, la vue et l’odeur d’un biscuit Ă  l’avoine suscite un apaisement et sentiment de douceur car sa grand-mĂšre l’accueillait au retour de l’école avec ces biscuits frais sortis du four. Ici je simplifie au maximum mais ce centre dĂ©tient les associations que notre cerveau a Ă©laborĂ©es tout au long de notre vie.

Prenons l’exemple de Colette qui revient de vacances. Elle croise le regard de son directeur lors d’un Ă©vĂšnement, mais il ne lui fait aucun sourire. Tout de suite le cerveau de Colette s’active, elle ressent une Ă©motion d’inconfort, puis de la confusion, ce qui la porte Ă  se poser encore plus de questions car le cerveau de Colette associe ce « non sourire » Ă  un manque de respect, ce qui lui fait libĂ©rer encore plus de cortisol. Elle se demande: mais quelle est la raison pour laquelle il ne m’a pas souri? Peut-ĂȘtre Ă©tait-il trop occupĂ©? Mais peut-ĂȘtre aussi s’est-il aperçu pendant mon absence que je ne suis pas importante car ne pas sourire Ă  quelqu’un, c’est de lui dire qu’il n’est pas important, qu’il n’a pas sa place dans le groupe. Peut-ĂȘtre a-t-il pris la dĂ©cision de me renvoyer? Etc


Si la libĂ©ration de cortisol perdure c’est parce que nous l’encourageons avec nos pensĂ©es. Aussi tout dĂ©pend de  comment le cerveau de Colette a hiĂ©rarchisĂ© sa place dans la pyramide sociale de son milieu de travail et de l’influence de  ses conditionnements passĂ©s et alors, , elle rĂ©agira d’une façon ou d’une autre. Ce ne sont pas toutes les personnes qui auraient rĂ©agi de la mĂȘme façon Ă  cette situation. Si vos dĂ©sirez avoir plus d’informations sur la pyramide sociale c’et ici Profitez de l’étĂ© pour reprogrammer votre cerveau

En mĂȘme temps la sĂ©rotonine que nous sĂ©crĂ©tons par notre rang social inconscient est priorisĂ© par tous car nous l’interprĂ©tons comme une question cruciale Ă  notre survie.Colette aurait trĂšs bien pu se calmer simplement en se retirant du groupe, en s’assoyant pour ĂȘtre simplement dans son corps avec ses ressentis, en respirant Ă  travers ceux-ci, en Ă©tant simplement Ă  l’écoute de ses sensations corporelles jusqu’à ce qu’elles soient dissipĂ©es. Habituellement lorsque le mental se tait, c’est trĂšs rapide. Puis une fois calmĂ©e, elle irait trouver son directeur afin de vĂ©rifier ses doutes.

Le-sourire2

Par moment certaines situations nous causent beaucoup d’émotions et de pensĂ©es et nous nous sentons bloquĂ©s comme si nous Ă©tions incapables d’avancer. Nous ne savons pas comment vivre la situation et ainsi nos Ă©motions aversives prennent beaucoup d’énergie et peuvent mĂȘme nous faire basculer dans un Ă©tat dĂ©pressif ou de grande colĂšre ou de nervositĂ©. Si nous comprenons ce qu’il nous arrive et que nous savons exactement ce dont nous avons besoin pour faire un lĂącher prise et que nous dĂ©sirons reprendre rapidement notre Ă©nergie, cette façon de faire est avantageuse pour nous. Mais attention elle ne doit surtout pas ĂȘtre utilisĂ©e comme une « aspirine » pour camoufler les symptĂŽmes si nous manquons de recul et de comprĂ©hension envers la situation.

Il est important de mĂ©moriser, que toute Ă©motion que l’on essaie de refouler est un peu comme si nous essayons de garder sous l’eau, un Ă©norme ballon de plage. Cela demande beaucoup d’énergie et nous risquons de recevoir le ballon au visage, un jour ou l’autre, et cela sans avertissement. De plus, Ă  rĂ©primer nos Ă©motions aversives, nous perdons en intensitĂ© sur nos Ă©motions appĂ©titives. Le but n’est pas d’éteindre notre feu Ă©motionnel mais plutĂŽt  cocrĂ©er avec notre corps et notre systĂšme nerveux tout comme nous utilisons la mĂ©ditation et la pratique de la cohĂ©rence cardiaque pour mieux se recentrer et avoir une plus grande tolĂ©rance Ă  la frustration.

Voici un vidéo qui fait sourire

POUR CE FAIRE

Lorsque nous sourions ou rions, ainsi notre pression artérielle diminue, notre thorax se détend et nous respirons plus facilement. Notre cerveau libÚre des neurotransmetteurs essentiels comme :
‱ la sĂ©rotonine qui amĂ©liore l’humeur et les cycles du sommeil,  suscite aussi le sentiment d’ĂȘtre respectĂ© par les autres et nous donne de la fiertĂ©. C’est elle qui nous donne ce sentiment de paix, de bien-ĂȘtre et elle est prĂ©sente en plus grande quantitĂ© dans notre tube digestif car elle y joue un rĂŽle primordial.
‱ l’endorphine qui est dĂ©crite comme Ă©tant l’hormone du bonheur, elle provoque l’euphorie, elle est anxiolytique et revitalisante en plus d’ĂȘtre un antidouleur efficace.
Tout en respectant nos Ă©motions, il est possible d’utiliser les moments oĂč nous sommes au neutre, pour dĂ©velopper des autoroutes diffĂ©rentes de celles auxquelles nous sommes habituĂ©s et ainsi sortir de nos automatismes Ă©motionnels ou encore des rĂ©ponses naturelles de notre corps Ă  la suite d’évĂšnements difficiles.

Utilisons le corps pour déjouer notre cerveau et augmenter notre intelligence émotionnelle.

Nous pouvons dĂ©jouer notre cerveau des Ă©motions (le cerveau limbique) et transformer nos Ă©motions car elles sont avant tout des ressentis physiques interprĂ©tĂ©s par notre cerveau qui vient y associer une signification similaire Ă  notre passĂ© . C’est pour cette raison que les pratiques corporelles sont trĂšs efficaces pour modifier nos « patterns » Ă©motionnels.

  1. Utiliser le rire, c’est un soleil artificiel qui illumine notre quotidien. Si cette brillante lumiĂšre a suffisamment Ă©clairĂ© notre journĂ©e, nous nous endormons facilement comme un enfant car eux ont encore leurs cƓurs d’enfant et ils rient beaucoup plus souvent que nous dans une journĂ©e. Le rire est un aimant. Avez-vous remarquĂ© comme il est contagieux et comme nous sommes curieux de savoir ce qui fait rire nos voisins, nous souhaitons rire aussi Ă  notre tour.

2. Aussi le rire tisse les liens. Nous aimons ĂȘtre en prĂ©sence de personnes qui allĂšgent notre journĂ©e par le rire. Il donne des vitamines, il est bon pour le corps et notre cerveau. Nous l’avons compris rapidement, car nous allons facilement vers ceux qui nous font rire.
3. Écouter une musique entraĂźnante, chanter, danser, tous ces gestes illuminent notre journĂ©e, elle met de la lumiĂšre lĂ  oĂč il en manque.
4. Pour penser à sourire et rire, dessinons-nous sur la main un bonhomme sourire et commençons à apprendre des blagues que nous  pourrons raconter à nos proches. Sourire c’est rajeunir!

Créons nos autoroute du Bonheur !

Monique

 

 

Sources :  https://cocrea.ca/utiliser-le-pouvoir-du-sourire-pour-diminuer-son-stress/

 

 

 

Never judge


 

No words, no talks, no lessons

Just watch please those 2 videos.

Such emotions…

 

 

COLORIAGE AQUARELLES : ARTISTE ANNA EDERY


Vous aimez les tableaux Ă  l’aquarelle? Vous aimerez alors les oeuvres de l’artiste

Mme Anna EDERY

tab9

Calédidoscope

 

 

Nous vous laissons les apprĂ©cier sans trop de “bla bla”

Pour visualiser la totalitĂ© de ses oeuvres n’hĂ©sitez pas Ă  vous connecter sur

TABLEAUX DE L’ARTISTE ANNA EDERY SUR PINTEREST

 

If your like “aquarelles” (means: Water colors ) paints and arts, you will Love

Painting works signed by Artist Anna EDERY

We will let you appreciate those works without any more talks here.

To watch complete works of the artist, you can connect on her Pinterest page

PINTEREST PAGE OF WATER COLORS PAINTINGS FOR ARTIST Anna EDERY

 

 

This slideshow requires JavaScript.

 

 

NOS MEILLEURS AMIS


 

Comme chaque premier Dimanche de Novembre depuis 29 ans, Mgr Dominique Philippe, archevĂȘque de l’Ă©glise catholique gallicane, a bĂ©ni des animaux Dimanche. Des chiens, des chats, un dromadaire, un lama, un furet et un oiseau ont notamment assistĂ© Ă  la messe Ă  l’Ă©glise Sainte Rita.