TOURISME A PARIS


Un petit flashback à une époque où les gens se mélangeaient, mangeaient dans les restaurants sans masque, sans crainte de virus covid ou autre

Nous avons puisé dans nos archives à la radio. Archives pas si lointaines pourtant. Nous avons ressorti quelques vidéos que nous avons regroupé en une seule.

Un petit tour dans le métro de Paris.

Un petit tour du côté du Sacré-Coeur en flanant dans le quartier artistique de Montmartre. Evidemment, outre les caricaturistes, peintres et autres artistes. Nous avons croisé un groupe musical.

Un peu plu tôt, nous étions du côté de la place de la concorde pour nous promener dans le jardin des tuileries. ( enfin, plutôt le parc )

N’oubliez pas que vous pouvez nous retrouver ainsi que toute l’équipe sur RADIOSATELLITE

Pour les amateurs de soft Jazz : Steve Hart sera au rendez-vous tous les soirs à 20h00 heures de Paris. Steve vous propose son émission COOL NIGHTS à partir de chez lui en Nouvelle Zeelande.

Pour les amateurs de Folk musique et américana: Artie Martello vous propose MOSTLY FOLK. Artie vous propose son émission à partir des montagnes de Catskill dans l’étant de New York

Pour les amateurs de musique pop, rock des années 60: Jason Curtman vous propose THE JASON CURTMAN SHOW à partir de Southern New Mexico

Le lounge music : Ca sera nos 2 amis : Guido son émission : IN THE ZONE

Et une autre émission proposée par Michael Maretimo : Maretimo Sessions.

Voici donc la vidéo de la balade parisienne

Sources : Satellite Team

Brazil / Rio


Brazil officially the Federative Republic of Brazil is the largest country in both South America and Latin America.

Brazil flag

At 8.5 million square kilometers and with over 211 million people, Brazil is the world’s fifth-largest country by area and the sixth most populous. Its capital is Brasília, and its most populous city is São Paulo.

The federation is composed of the union of the 26 states and the Federal District. It is the largest country to have Portuguese as an official language and the only one in the Americas;

It is also one of the most multicultural and ethnically diverse nations, due to over a century of mass immigration from around the world.

Bounded by the Atlantic Ocean on the east, Brazil has a coastline of 7,491 kilometers.

It borders all other countries in South America except Ecuador and Chile and covers 47.3% of the continent’s land area.

Its Amazon River basin includes a vast tropical forest, home to diverse wildlife, a variety of ecological systems, and extensive natural resources spanning numerous protected habitats.

brazil2

This unique environmental heritage makes Brazil one of 17 megadiverse countries, and is the subject of significant global interest and debate regarding deforestation and environmental protection.

Brazil was inhabited by numerous tribal nations prior to the landing in 1500 of explorer Pedro Álvares Cabral, who claimed the area for the Portuguese Empire.

Brazil remained a Portuguese colony until 1808, when the capital of the empire was transferred from Lisbon to Rio de Janeiro. In 1815, the colony was elevated to the rank of kingdom upon the formation of the United Kingdom of Portugal, Brazil and the Algarves.

Independence was achieved in 1822 with the creation of the Empire of Brazil, a unitary state governed under a constitutional monarchy and a parliamentary system. The ratification of the first constitution in 1824 led to the formation of a bicameral legislature, now called the National Congress.

The country became a presidential republic in 1889 following a military coup d’état. An authoritarian military junta came to power in 1964 and ruled until 1985, after which civilian governance resumed. Brazil’s current constitution, formulated in 1988, defines it as a democratic federal republic.

Due to its rich culture and history, the country ranks thirteenth in the world by number of UNESCO World Heritage Sites.

Brazil is considered an advanced emerging economy. It has the ninth largest GDP in the world by nominal, and eight by PPP measures.

It is one of the world’s major breadbaskets, being the largest producer of coffee for the last 150 years.

It is classified as an upper-middle income economy by the World Bank and a newly industrialized country, with the largest share of global wealth in Latin America. Brazil is a regional power and sometimes considered a great or a middle power in international affairs.

On account of its international recognition and influence, the country is subsequently classified as an emerging power and a potential superpower by several analysts. Brazil is a founding member of the United Nations, the G20, BRICS, Union of South American Nations, Mercosul, Organization of American States, Organization of Ibero-American States and the Community of Portuguese Language Countries.

Sources Wikipedia  

Vidéos : Youtube

Some articles / blogs :

aluxurytravelblog.com/2019/12/19/8-places-to-visit-in-the-south-of-brazil-for-unique-experiences/

mybeautifuladventures.com/2010/04/13/brasil-day-10

COVID 19 Dubaï ( Vidéo & Article )


La police de Dubaï porte un casque qui prend la température des citoyens.

 

Nous reprenons un article paru sur le site du Huffington Post et repris par un site.

RadioSatellite le reprend pour vous le présenter.

 

Police Dubaï

Police Dubaï

VIDEO 

https://youtu.be/V5NadFo1O_s

Etrange et Insolite

Rassurez-vous, il s’agit d’une détection à distance pour freiner la propagation de l’épidémie de Covid-19.

View original post 196 more words

jean-Jacques Debout – Chantal Goya


debout goya (photo lady candy skyrock)

debout goya (photo lady candy skyrock)

JEAN-JACQUES DEBOUT

Jean-Jacques Debout, né le 9 mars 1940 dans le XIIe arrondissement de Paris, est un auteur-compositeur-interprète français. Il est marié depuis le 25 février 1966 à la comédienne et chanteuse Chantal Goya. Ils ont deux enfants, Jean-Paul et Clarisse.

Son père est opticien du général de Gaulle, rue des Archives ; Juliette Bonaventure, sa mère, a été une Miss Paris, Jean-Jacques passe son enfance à Saint-Mandé avec ses parents et ses deux sœurs aînées ;

Il annonce à son père qu’il ne lui succèdera pas, et il est mis à la porte de l’appartement familial de Saint-Mandé.

En 1948, il est envoyé en pension au collège de Juilly tenu par des prêtres oratoriens et a pour camarades Jean-Paul Goude et Jacques Mesrine, le futur ennemi public.

Se faisant renvoyer de toutes les écoles, le jeune garçon se passionne alors pour la musique et chante dans une chorale.

Sa grand-mère, collaboratrice à L’Humanité, l’inscrit à un concours de chant organisé sur la Place du Tertre.

Il interprète un classique de Charles Trenet qui y assiste en personne et félicite le jeune homme pour sa prestation. Trenet le recommande à Patachou (ancienne secrétaire de Raoul Breton) pour l’engager comme artiste dans son cabaret. Vers 17 ans, Jean-Jacques occupe un emploi de coursier au sein des Éditions musicales Raoul Breton.

En 1957, il se produit au Théâtre des Capucines avec Micheline Dax et Nicole Croisille dans Cocktail sexy ou folie furieuse. Maurice Vidalin et Jacques Datin le persuadent d’enregistrer Les Boutons dorés qu’ils viennent d’écrire à son intention, chanson inspirée par son histoire de pensionnaire parmi les orphelins de la guerre ; en cette année de 1959, c’est un succès qui installe le chanteur, pour qui Charles Aznavour écrira quelques chansons.

jean-jacques Debout

jean-jacques Debout

Le service militaire l’éloigne un temps des studios et interrompt sa carrière. À son retour, les donnes du métier ont changé, le phénomène yé-yé prend de l’ampleur. En 1963, Jean-Jacques Debout se produit en première partie de Johnny Hallyday lors d’une tournée, compose (avec Eddie Vartan et Johnny), la bande son du film « D’où viens-tu Johnny ? » d’où est extrait le succès d’Hallyday Pour moi la vie va commencer ; pour Sylvie Vartan il écrit la chanson Tous mes copains.

 

La même année, il fait la connaissance de Chantal Goya, jeune vedette du film de Jean-Luc Godard Masculin féminin à qui il dédie Nos doigts se sont croisés, titre avec lequel sa carrière reprend véritablement. Il remporte, en 1964, la première Rose d’or d’Antibes.

Debout Goya (photo Lyricama)

Debout Goya (photo Lyricama)

Chantal Goya et Jean-Jacques Debout se marient le 25 février 1966 à Nogent-sur-Marne. Ils ont deux enfants, Jean-Paul, peintre, et Clarisse, photographe, ainsi que quatre petits-enfants. Il figure avec son épouse sur la “photo du siècle” regroupant 46 vedettes françaises du “yéyé” en avril 1966.

En 1970, il compose les chansons pour “la Revue” de Roland Petit au Casino de Paris, avec Zizi Jeanmaire. En 1971, Jean-Jacques monte Double V, un opéra qui n’obtient qu’un succès d’estime. Pour l’occasion, il a intégralement reversé ses droits d’auteur pour sauver le Théâtre du Châtelet menacé de disparition. Cette production influencera malgré tout la troupe du Big Bazar ( Michel Fugain ). C’est alors qu’il collabore avec Maritie et Gilbert Carpentier pour lesquels il imagine des grands shows autour d’une vedette.

Ceux consacrés à Sylvie Vartan connaissent un tel succès qu’ils sont vendus dans plus de cent pays  et sortent sous forme d’albums 33 tours après leur passage à la télévision (Je chante pour Swanee, Show Sylvie Vartan).

debout goya carlos vartan (photo centerblog)

debout goya carlos vartan (photo centerblog)

En 1973, Jean-Jacques signe un nouveau succès personnel avec “Redeviens Virginie“. (Pour un jour, pour une nuit, redeviens Virginie).

Puis avec Chantal Goya, il invente le music-hall pour enfants.

Ainsi naît « La Forêt magique », d’où surgit une pléiade de personnages issus de contes traditionnels, de la commedia dell’arte, de l’univers de Walt Disney ou de l’imaginaire de Jean-Jacques Debout qui crée à son épouse un vaste répertoire (Un lapin etc.).

Après l’Olympia, dès 1980, tous les deux ans, un spectacle est monté et prend de plus en plus la forme d’une véritable comédie musicale (Le Soulier qui vole, 1981 – La Planète merveilleuse, 1982 – Le Mystérieux Voyage, 1984) grâce à une intrigue construite, des costumes de l’Opéra de Paris, des ballets en nombre servis dans des décors majestueux. L’ascension fulgurante et constante de leur parcours ne manque pas d’attiser des jalousies.

Les critiques qui ne tarissaient pas d’éloges prennent peu à peu un ton acide.

Le couple continue cependant sur sa lancée à investir toujours plus d’argent dans la production, spectacle après spectacle, pour concrétiser sur scène ses rêves les plus fous jusqu’au « Mystérieux Voyage » que le duo considère comme sa plus belle création. Une décennie couronnée par un nombre record de spectateurs, dix-huit albums studio, plus de trois cents chansons et trente-neuf millions de disques vendus.

En 1992, Jean-Jacques réalise un rêve, vieux de vingt ans, il crée la comédie musicale « Paul et Virginie »  au Théâtre de Paris. Il s’y donne le rôle de Bernardin de Saint-Pierre aux côtés de Claire Keim, Emmanuel Curtil et Veronica Antico.

L’année suivante, Chantal Goya effectue son grand come-back qui permet à l’auteur d’écrire de nouvelles aventures de Marie-Rose. Le 9 mars 1996, Jean-Jacques Debout fête son anniversaire sur la scène du Palais des congrès de Paris avec un unique concert et reprend une carrière d’interprète mise entre parenthèses. Il sort un nouvel album en 1997 : A Long Island.

En 2006 et 2013, il participe à la tournée d‘Âge tendre et Têtes de bois. Jean-Jacques a perdu sa mère, Juliette Bonaventure, le 28 mai 2011 ; à l’aube de ses 104 ans.

Un nouvel album Bourlingueur des étoiles (album) sort le 25 février 2013, puis peaufine l’écriture de plusieurs comédies musicales dont l’adaptation de Sans famille d’après Hector Malot. En 2013, il enregistre deux chansons composées par Henri Betti : Maître Pierre (paroles de Jacques Plante) pour l’album Sous le soleil des guinguettes et La Chanson du maçon (paroles de Maurice Chevalier et Maurice Vandair) pour l’album Les Chansons des guinguettes.

jean jacques debout ( photo les chansons perdues)

jean jacques debout ( photo les chansons perdues)

CHANTAL GOYA

Chantal de Guerre, dite Chantal Goya, née le 10 juin 1942 à Saïgon (Indochine), est une actrice et chanteuse française.

chantal goya2 (photo nostalgie)

chantal goya2 (photo nostalgie)

Chantal de Guerre naît à Saïgon le 10 juin 1942, dans une plantation, d’un père vosgien, Bertrand de Guerre (1912-1974), et d’une mère béké, Colette Dartiguenave (1921-2018). Elle est l’aînée d’une famille de cinq enfants (un frère et trois sœurs) et la cousine éloignée du comédien Claude Rich et du chanteur Philippe Lavil=> ( “Avec les filles, je ne sais pas“, “kolé serré“, “Il tape sur les bambous“, “Elle préfère l’amour en mer“….)

La famille de Guerre quitte l’Indochine française en 1946, aux débuts du conflit d’indépendance. La famille s’installe à Remiremont, dans les Vosges.

Elle fait une partie de ses études à Paris, où elle n’obtient pas le baccalauréat. Elle part alors pour l’Angleterre, étudier au lycée français de Londres, où elle obtient un diplôme d’anglais.

 

Elle fait la connaissance de Jean-Jacques Debout en 1964 et l’épouse le 25 février 1966. Cette rencontre constitue un tournant dans sa vie. Il lui présente Daniel Filipacchi, alors en train de lancer un nouveau magazine, « Mademoiselle  Âge Tendre », où l’on découvre Chantal en tant que modèle photo.

Le créateur de Salut les copains devient alors son producteur, comme pour Sylvie Vartan ou même Jean Ferrat.

goya ( photo mix)

goya ( photo mix)

Jean-Jacques Debout commence à composer pour elle des chansons originales, dont C’est bien Bernard le plus veinard et Une écharpe, une rose.

Chantal fait de la figuration aux Studios de Boulogne. Pour assurer la promotion de ses chansons, Chantal passe régulièrement dans des émissions de télévision. Jean-Luc Godard la remarque et voit en elle la jeune fille moderne qu’il imaginait pour son film Masculin féminin, qui sort en 1966.

Elle y apparaît aux côtés de Jean-Pierre Léaud, Marlène Jobert et Brigitte Bardot. Elle joue ensuite dans des films réalisés notamment par Pierre Tchernia, Philippe Labro et Didier Kaminka. Enceinte, elle est contrainte de décliner une proposition de rôle dans L’Étau d’Alfred Hitchcock et se voit remplacée par Claude Jade.

Dans le même temps, Chantal enregistre quelques disques yéyé sous la direction artistique de Mickey Baker. Elle figure sur la « photo du siècle » regroupant 46 vedettes françaises du yéyé (dont Jean-Jacques Debout) en avril 1966.

Jean-Jacques Debout et Chantal Goya 1

 

Puis, pour un temps, elle met sa carrière entre parenthèse, afin de se consacrer à ses enfants, Jean-Paul, né en 1966, et Clarisse, née en 1968.

Retour à la chanson en 1972 pour un Top à Sylvie Vartan où elle chante et danse avec son amie et interprète seule Les Boules de neige. En 1975, elle enregistre en duo avec Guy Mardel le titre « Prends une rose » qui est sélectionné par un jury pour participer au Concours de la Chanson française, concours visant à déterminer la chanson qui représentera la France à la finale du concours de l’Eurovision. Mais cette année-là, ce sera finalement la chanson Et bonjour à toi l’artiste, chantée par Nicole Rieu qui sera choisie pour représenter la France lors de la finale du concours de l’Eurovision. Mais sortant en 45 tours, la chanson Prends une rose connaît un relatif bon succès au hit-parade.

 

En 1975, pour l’émission Numéro un à Carlos, produite par Maritie et Gilbert Carpentier, son mari, Jean-Jacques Debout, souhaite au départ la participation de Brigitte Bardot. Cette dernière commence par accepter, puis refuse au dernier moment, suite à une grippe. Afin de remplacer cette séquence, Jean-Jacques Debout écrit et compose alors la chanson Adieu les jolis foulards, qu’il propose à Chantal Goya pour chanter juste le soir de l’émission. Elle accepte et, grâce à cette chanson, obtient un certain succès.

Sa carrière de chanteuse redémarre, sa prestation étant suivie dès le lendemain de diffusion de l’émission de nombreux coups de téléphone au standard de TF1 qui a diffusé le programme.

Jean-Jacques Debout décide de sortir le disque, et en 1976 Chantal Goya signe un contrat de 5 ans chez RCA. L’année suivante sort un premier album, « Voulez-vous danser grand-mère ? », qui contient notamment les titres « Allons chanter avec Mickey » et Un lapin.( Ce matin, un lapin a tué un chasseur ) ( Succès mondial)

Enchaînant les succès (« Bécassine », « C’est Guignol », « Monsieur le chat botté », « Pandi Panda », « Snoopy », « Babar » et bien d’autres tubes à l’échelle mondiale ), le couple Debout-Goya, avec la collaboration de Roger Dumas, monte des contes télévisés (« Je reviendrai, Marie-Rose », « Au bonheur des enfants », « La Poupée de sucre ») ainsi que des spectacles pour enfants sur le thème du voyage et du rêve.

 

Après avoir enregistré le générique du film « Le Temps des vacances » de Claude Vital, dans lequel elle apparaît dans son propre rôle, Chantal Goya interprète également plusieurs génériques, à la fois pour des téléfilms comme « Les malheurs de Sophie » (1979) et pour des dessins animés comme « Les Misérables » (1980), « Bouba le petit ourson » (1981), « Les quatre filles du docteur March » (1984), et « David le Gnome » (1987).

A la suite du spectacle Le Mystérieux Voyage, elle se tourne vers le public étranger, lance un mensuel (Le petit journal de Marie-Rose), sort chaque année jusqu’en 1990 un album studio inédit, et propose, après une expérience télévisuelle en 1988 sur Antenne 2 avec Jacqueline Joubert (Le Monde Magique), une nouvelle comédie musicale intitulée L’Étrange Histoire du château hanté au Palais des congrès de Paris en 1989.

Durant  toutes les années « de galère », Chantal Goya a préservé son public au Liban. Les ex-enfants devenus parents ont inculqué le goût de l’art signé Jean-Jacques Debout et Chantal Goya. Loin des manipulations médiatiques occidentales et pièges qui seraient tendus (?)  par les uns et les autres ( concurrents ou pas ), Chantal Goya assurait un spectacle quasi annuel au Liban pour les enfants des enfants etc… Plusieurs générations d’enfants on grandi à l’ombre des shows, spectacles et musiques de Chantal / Jean-Jacques. Ils lui rendent cet amour depuis des décennies à ce jour.

 

En 1993, c’est le grand retour sur scène très médiatisé. Dans sa salle fétiche, le Palais des congrès de Paris, produite par Roland Hubert et Charley Marouani, elle propose les meilleurs moments de ses spectacles précédents. Elle signe un contrat de distribution avec « AB Disques » et publie une autobiographie, « Tu t’appelles Chantal Goya comment » ?.

Elle présente un spectacle inédit au Casino de Paris en 1997, Le Grenier aux trésors, qui reste cinq semaines à l’affiche et se joue l’année suivante au Théâtre de l’Empire.

Le réalisateur Gabriel Aghion lui propose de jouer son propre rôle dans Absolument fabuleux (avec Josiane Balasko et Nathalie Baye) en 2001, remake de la série britannique  « Absolutely Fabulous », un long métrage soutenu par une intense promotion de la part de la chanteuse. La bande originale du film « Becassine is my cousine » entre alors au Top 50. La chanteuse compte désormais un public composé majoritairement d’adultes, mais touche aussi une nouvelle génération d’enfants.

Sa seconde autobiographie, « La niaque », est publiée en 2004. Deux ans plus tard, elle sort un nouvel album de douze titres, Au pays des étoiles.

S’ensuit une décennie de diverses compilations de ses succès et de florilèges scéniques. En 2006-2007, elle joue la tournée  « Il était une fois Marie-Rose ». En 2008, Chantal Goya entame une tournée avec la reprise du spectacle « Le Mystérieux Voyage de Marie-Rose », joué dans des décors virtuels. Le 17 novembre 2008 sort un coffret DVD de ses trois plus beaux spectacles,

chantal goya le soulier qui vole

chantal goya le soulier qui vole

En 2010, elle s’associe au producteur Gilbert Coullier, et à partir du 24 octobre de la même année elle repart en tournée avec la reprise de son spectacle L’Étrange Histoire du château hanté, et s’arrête pour dix représentations au Palais des congrès de Paris. La chanteuse offre un nouvel album, qui met en musique les Fables de La Fontaine.

En 2013 paraît une intégrale de la quasi-totalité de son répertoire pour enfants en 21 CD.

En janvier 2014, Chantal Goya propose une autre version de La Planète merveilleuse pour quatre séances à Paris, suivies d’une tournée. Le 19 novembre 2014, la ville d’Argenteuil ouvre une crèche qui porte son nom. Elle se produit du 17 octobre 2015 au 10 janvier 2016 au Théâtre de Paris dans Les Aventures fantastiques de Marie-Rose.

Elle doit l’attribution de son nom de scène à Jean-Jacques Debout, qui trouvait qu’elle ressemblait au portrait d’un enfant peint par Francisco de Goya ; elle est son épouse depuis 1966, et ils ont deux enfants : Jean-Paul (né en 1966) et Clarisse (née en 1968).

 

goya ( photo ton mag)

 

This slideshow requires JavaScript.

 

 

Sources diverses : Wikipedia + divers

Photos  : sources diverses.

Follow us


Aide / cotisation / Contribution

RadioSatellite: Rédaction et radio sont une activité non commerciale. Seuls votre participation et cotisation libre peut aider le site/la radio à poursuivre leurs activités pour acquérir matériel et outils. Merci. —————————————– —————————————– Radio Satellite: Website and radio are a non-commercial activity. Only your participation and free subscription can help the site / radio to continue their activities to acquire equipment and tools. Thank you

€2.00

You can follow us here , of course.

And you can follow us on our Youtube page, to be informed about all our new videos ( and watch our old , recent, actual videos ( more than 120 videos)

Videos concerning our travels : Egypt, Instanbul, London, Paris and more

https://www.youtube.com/channel/UCJswzoRko4H4SHBgssQIFUA

 

 

COVER YOUTUBE RADIOSATELLITE

Une Journée sur la “grand place” de Bruxelles


Nous avons décidé de passer la journée à Bruxelles, en cette période de décoration de Noël.

2

Partant de Paris, le trajet facile voire un peu monotone pour le conducteur de la voiture.

En fait, nous avons l’habitude de prendre la route vers Bruxelles presque 4 ou 5 fois par mois. Route directe…longue… Autoroute A1 / E19… Enfin…

Arrivés à Bruxelles, heureusement que le GPS est en action..

Depuis  des années, que nous allons passer des jours voire des semaines à Bruxelles; La capitale européenne est toujours… Mais vraiment “toujours” en chantier… Des routes bloquées, des déviations de route… On s’y perd…Pourtant, depuis le temps, nous devrions y être habitués. Surtout les tramways qui passent entre les voitures au niveau des croisements.

Cependant, nous aimons cette ville. (aussi bien que la Belgique dans son ensemble ) , au delà de ces chantiers , cette ville est “jeune”. Elle respire l’ouverture européenne et surtout la vie simple sans chichi, sans complexe.

En france, nous avons divers complexes. A commencer par les scandales et cris horrifiés si une ville envisage  installer une petite crèche de Noël , pour les quelques jours durant cette célébration.

Nous entendons toutes sortes d’insultes et attaques  pretextant que c’est “anti laïque”. Alors qu’en Belgique, ils assument leur histoire, leur croyances ( ou non ) : La crèche de Noël ,  GEANTE est installée en plein centre de la “grand place” royale de Bruxelles.

1

Eh oui… Nous aimons la joie, le bonheur, le sourire et l’intelligence de nos amis belges.

La belgique a été choisie cette année, nous aurions pu opter pour la hollande ou l’allemagne. L’ambiance est aussi joyeuse et heureuse dans ces pays, durant les fêtes de Noël et de fin d’année en général.

 

 

En france, actuellement, c’est plutôt la galère entre grèves, blocages et arrêts des transports publics (ni trains, ni métros), le pays est paralysé en pleine période de fêtes.

Il faut reconnaitre ses défauts , ses qualités aussi mais aussi les qualités des autres voisins.

Notre équipe s’est déplacée entre la grand place où nous avons pu admirer la crèche de Noël.

Nous avons revu notre ami le “manneken pis”  aussi bien que son alter égo féminin “jeanneken pis“.

 

This slideshow requires JavaScript.

 

Pour l’histoire du personnage en question ( le manneken pis ) : Nous préférons vous remettre le lien wikipédia pour relation tout de A à Z.

Ce qui est certain: Ce petit personnage, cette statue de petite taille est le centre d’intérêt de tous les touristes, des belges… Du monde entier.

Il est inconcevable qu’un touriste passe par Bruxelles sans passer voir ce petit bonhomme.

Le plus sympathique : Il est habillé en période hivernale ( il faut bien qu’il se protège du froid )  🙂  Alors qu’en période d’été / printemps, il est nu comme un vers. Evidemment, dans les 2 cas, ce petit fait pipi “non stop”.

Nous vous avons choisi quelques photos prises par nos équipes (sauf pour le manneken pis : sources google )

 

 

This slideshow requires JavaScript.

 

D’autres articles / reportages :

Festiculture : Le salon de la Turquie à Paris