TOURISME A PARIS


Un petit flashback à une époque où les gens se mélangeaient, mangeaient dans les restaurants sans masque, sans crainte de virus covid ou autre

Nous avons puisé dans nos archives à la radio. Archives pas si lointaines pourtant. Nous avons ressorti quelques vidéos que nous avons regroupé en une seule.

Un petit tour dans le métro de Paris.

Un petit tour du côté du Sacré-Coeur en flanant dans le quartier artistique de Montmartre. Evidemment, outre les caricaturistes, peintres et autres artistes. Nous avons croisé un groupe musical.

Un peu plu tôt, nous étions du côté de la place de la concorde pour nous promener dans le jardin des tuileries. ( enfin, plutôt le parc )

N’oubliez pas que vous pouvez nous retrouver ainsi que toute l’équipe sur RADIOSATELLITE

Pour les amateurs de soft Jazz : Steve Hart sera au rendez-vous tous les soirs à 20h00 heures de Paris. Steve vous propose son émission COOL NIGHTS à partir de chez lui en Nouvelle Zeelande.

Pour les amateurs de Folk musique et américana: Artie Martello vous propose MOSTLY FOLK. Artie vous propose son émission à partir des montagnes de Catskill dans l’étant de New York

Pour les amateurs de musique pop, rock des années 60: Jason Curtman vous propose THE JASON CURTMAN SHOW à partir de Southern New Mexico

Le lounge music : Ca sera nos 2 amis : Guido son émission : IN THE ZONE

Et une autre émission proposée par Michael Maretimo : Maretimo Sessions.

Voici donc la vidéo de la balade parisienne

Sources : Satellite Team

HIBA TAWAJI


Hiba Twaji, la star montante dont la renommée est désormais internationale

A l’origine, nous lui avons consacré un article. Disons plutôt quelques photos sur notre site radio orienté Middle East et qui pourrait interesser les lecteurs de la région (https://tabbouch.wordpress.com )

En quelques années, nous constatons que Hiba Tawaji n’est plus une star régionale mais carrément internationale.

Elle a participé à divers show, comédies musicales et concours internationaux dont la comédie musicale “Notre Dame De Paris” où elle est rentrée dans la peau d’Esméralda.Aujourd’hui, nous lui consacrons un article qui , nous espérons pourra vous faire découvrir ou (re) découvrir cette jeune artiste, belle, au sourire ravageur ( c’est le moins que l’on puisse dire en visionnant cette vidéo )

Cette vidéo, ce clip tout chaud… tout nouveau en ce mois de Juin 2020 qui a commandé à faire un tabac un peu partout.

De par l’oeuvre musicale : Chef d’oeuvre d’origine de Sayyed Darwiche ( Artiste et star d’Egypte d’une certaine époque). De par la ré-orchestration et la modernisation faite Oussama Rahbani ( La famille Rahbani ( père, fils, neveux, cousins ) est connue comme étant LA famille artistique qui a crée de très nombreux tubes, hits, musiques cultes depuis des décénnies que ce soit pour Feyrouz ou pour des dizaines de stars du monde de la musique).

Cette vidéo est un succès aussi de par l’hommage rendu au créateur Egyptien et à son pays. Le clip est tourné au pied des Pyramides. Nous voyons tout l’orchestre y compris Oussama Rahbani jouant au piano dans le désert Egyptien au pied du Sphinx et Pyramides.

Nous vous laissons avec ce fabuleux clip.

Nous vous présenterons l’artiste Hiba Tawaji , par la suite (une reprise de son parcours à partir de Wikipedia)

VIDEO CLIP A VOIR

Hiba Tawaji (en arabe : هبة طوجي) est une chanteuse, actrice et réalisatrice libanaise née à Beyrouth (Liban) le 10 décembre 1987.Déjà connue au Liban et dans le monde arabe, elle participe en 2015 à la quatrième saison de la version française de The Voice : La Plus Belle Voix. Finissant demi-finaliste de l’émission, elle participe ensuite au The Voice Tour en France et au Liban.

En 2015, et après The Voice, elle signe un contrat chez Mercury Records

En mai 2016, les producteurs de la comédie musicale française Notre-Dame de Paris annoncent que Hiba Tawaji reprend le rôle d’Esméralda, succédant ainsi à Hélène Ségara dans le rôle de la célèbre bohémienne.

En 2019, elle prête sa voix (parlée et chantée) à Jasmine dans la version française d’Aladdin.

Hiba Tawaji a grandi à Elissar (Mazraat Yachouh) dans le district du Metn.

Hiba Tawaji apprenait la musique mais évitait de chanter à la maison, surtout devant ses parents. Hiba a été scolarisée au Collège Athénée de Beyrouth, où elle obtient son baccalauréat français en littérature.

De 2002 à 2006, elle a pris des cours de chant et solfège à École des Arts Ghassan Yammine.

À l’IESAV de l’Université Saint Joseph de Beyrouth, elle est diplômée en études audiovisuelles et cinématographiques après l’obtention de son BA en 2010.

Elle prenait aussi des cours privés de chant d’opéra avec Galina Khaldeeva.

En 2010, pendant 3 mois, de mai à juillet, elle a voyagé aux États-Unis où elle a pris des cours avec la lauréate d’un Emmy Award, Gwen Conley, à New York. En même temps, elle a suivi des cours intensifs de théâtre au Stella Adler Studio of Acting dans la même ville.

Hiba Tawaji interprète différents styles de musique : l’opéra (elle est soprano et sa voix s’étend sur quatre octaves), la musique pop, le tarab oriental et le jazz. Parfaitement trilingue, elle chante aussi bien en arabe qu’en anglais et en français.

Hiba Tawaji a déjà filmé plusieurs clips vidéos dont cinq en live de sa performance dans la comédie musicale Done Quixote. Son premier clip, dont le réalisateur est Joe Bou Eid, est diffusé à la télévision et s’intitule Metl el Rih (Comme les vents). La chanson est prise de la comédie musicale Le Retour du Phoénix. Son deuxième single, Helm, est écrit par Ghadi Rahbani et composé par Oussama Rahbani. Il est extrait de son album La Bidayi Wala Nihayi. Le clip vidéo a été filmé dans les rues de Beyrouth et la réalisatrice de ce clip n’est autre que Hiba Tawaji elle-même.

En 2011, Hiba fait aussi un clip vidéo pour la chanson de la comédie musicale Don Quixote, Aal Bal Ya Watanna. Les paroles sont écrites par Ghadi Rahbani. Les cinq autres chansons de la pièce ont aussi été diffusées à la télévision, tout comme les autres productions musicales de Hiba Tawaji. Hiba a joué dans quatre comédies musicales : Le Retour du Phoénix (2009) dans laquelle elle joue le rôle de Roxana, Sayf 840 (L’Été 1840) (2010) où elle joue le rôle de Mira, Don Quixote (2011) où elle joue le rôle de Dulcinea et Moulouk el Tawaef (2016) où elle joue le rôle de Itimad Al Roumaykie. Elle avait déjà joué aussi dans cette comédie musicale au Qatar exclusivement (Moulouk El Tawaef).

Les chansons de Sayf 840 sont parues dans un album du même nom, de même, pour Don Quixote. Oussama Rahbani a sorti un album de compositions en collaboration avec Hiba sur toutes les pistes. L’album a été bien vendu, des trailers passant à la télévision. Il se nomme La Bidayi Wala Nihayi (Sans début ni fin).

Le 24 mars 2014, elle sort Khalas, un single dont le texte est rédigé par Ghadi Rahbani et la musique composée par Oussama Rahbani. Le clip a été tourné à Paris par le producteur renommé Fabrice Begotti, qui a récemment produit le film Les Francis. La chanson apparaît dans Ya Habibi (Mon amour), tout comme le second single, Al Rabih Al Arabi (Le Printemps Arabe) qui évoque le Printemps arabe et ses conséquences. Le 1er août 2014, elle sort un clip en hommage à l’armée libanaise, nommé Metl el Chajar Mazrouiin (Plantés comme des arbres). Elle sort ensuite deux clips de reprises : I Have Nothing, de Whitney Houston, et Vole de Céline Dion.

Participation à The Voice 4

Hiba Tawaji participe aux auditions à l’aveugle de la saison 4 de The Voice, la plus belle voix sur TF1 (diffusée le 24 janvier) où elle interprète La Bidayi Wala Nihayi, chanson en arabe sur la musique de la chanson Les Moulins de Mon Cœur de Michel Legrand, figurant dans son premier album éponyme. Elle fait l’unanimité parmi le jury et choisit Mika comme coach. À la suite de cette performance, ses deux albums entrent dans les classements européens, notamment en France et en Slovaquie, comme elle l’annonce sur Twitter.

Elle remporte la battle contre Nög où elle interprète Mon amie la rose de Françoise Hardy (le 7 mars 2015), et se qualifie pour l’épreuve ultime. Elle remporte l’épreuve ultime où elle interprète Fighter de Christina Aguilera, contre Jacques Rivet et Mariana Tootsie (le 28 mars 2015), se qualifiant pour les shows en direct.

C’est le 4 avril suivant qu’elle chante pour la première fois en direct sur TF1 avec la chanson Everytime de Britney Spears. Elle accède directement aux quarts de finale, et ceci grâce aux votes des téléspectateurs. Le 11 avril, elle interprète Amoureuse de Véronique Sanson et elle est choisie encore une fois par le public pour poursuivre l’aventure The Voice. Elle est éliminée le 18 avril face à David Thibault en demi-finale, après avoir interprété Pas là de Vianney.

La jeune Libanaise est cependant présente pour la tournée The Voice, qui passe en l’occurrence par le Liban, au Festival International de Jounieh.

Après The Voice

Après The Voice, elle signe un contrat chez Mercury Records.

Le 2 septembre 2015 sont présentés en exclusivité sur le site Anghami.com trois singles en langue arabe, dont la musique a été composée par Oussama Rahbani et les paroles écrites par Ghadi Rahbani. Il s’agit de Awlad El Chawareh (Les enfants des rues), Yemken Habbeytak (Je t’ai peut-être aimé) et Balad El Tanaod (Le pays des contradictions). Le 14 septembre 2015 sort le single Metl El Chajar Mazrouin en langue arabe.

Hiba Tawaji participe à l’album We love Disney (Best Of) en interprétant Nuits d’Arabie du dessin animé Aladin.

Le 29 janvier 2016, elle sort le single Comme un symbole.

Le 11 mars 2016, sortie de l’album Hits.

Le 25 mars 2016, Hiba Tawaji participe avec Ibrahim Maalouf à Taratata sur France 2 en interprétant Lettre à France.

Le 9 avril 2016, Hiba Tawaji interprète, pour la 1re fois à la télévision dans The Voice-suite, son single Comme Un Symbole.

Le 30 mai 2016, le casting pour la reprise de la comédie-musicale Notre-Dame de Paris est dévoilé. Hiba Tawaji sera la nouvelle Esméralda à partir du 23 novembre 2016 au Palais des Congrès à Paris puis en tournée dans toute la France.

Le 15 juillet 2016, Hiba Tawaji met en ligne sur sa chaine YouTube son dernière clip La Omri, extrait de Moulouk Al Tawaef qu’elle interprète du 19 au 21 août 2016 dans le cadre du Festival Tannourine Cedars night.

Le 26 juin 2016, Hiba Tawaji participe à l’émission “Vivement dimanche” présentée par Michel Drucker.Le 7 septembre 2016, Hiba Tawaji participe à l’émission M6 Music Show où elle interprète une reprise de Daniel Balavoine ” La vie ne m’apprend rien ” en duo avec Vincent Niclo. Le 14 octobre 2016, elle interprète “Vivre” un des titres phare de la comédie musicale Notre-Dame de Paris dans l’émission Amanda sur France 2.Le 22 octobre 2016, elle fait partie du jury pour l’élection de Miss Liban 2016. Le 25 octobre 2016, sortie du clip Vivre  de la comédie musicale Notre-Dame de Paris. Le 30 octobre 2016, elle apparaît dans l’émission “Même le dimanche” sur France 3 où elle interprète le morceau phare de la comédie musicale Notre-Dame De Paris Vivre.En décembre 2016, Hiba Tawaji participe à la vidéo “Caraoké RFM”.

Le 31 décembre 2016, le clip de sa nouvelle chanson Bghannilak ya Watani signifiant “Je te chante ma patrie” est diffusé pour la première fois sur la chaine libanaise LBC, puis sur plusieurs réseaux sociaux comme Youtube ou Anghami.

Le 23 mars 2017, dans l’émission “Live on Talk of The Town (MTV Lebanon)”, Hiba Tawaji interprète pour la première fois “Enta El Fallayt / هبة طوجي – إنت الفلّيت”18 de son album Hiba Tawaji30.

Le 26 mars 2017, Hiba Tawaji a enregistré une version arabe de My Time, une chanson de Elena d’Avalor de Disney Channel (disponible sur Disney Channel sur OSN, à travers le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord.

Le 30 mars 2017, sortie du double album en langue arabe, produit par Oussama Rahbani Hiba Tawaji30 au Virgin mégastore de Beyrouth.

Le 8 mai 2017, dans l’émission “Live at Menna w Jerr”, Hiba Tawaji interprète un nouvel extrait de son album Hiba Tawaji30  “Hkini” pour la première fois. Le 17 mai 2017, Hiba Tawaji participe au Festival de Cannes 2017 . Du 22 septembre 2017 au 24 septembre 2017 Hiba Tawaji, avec laurent Bàn, Mikelangelo Loconte, Damien Sargue et Robert Marien, participe au French Musical Gala Concert à Shanghai (Chine).Cinq représentations sur le thème des comédies musicales françaises.

Le 3 novembre 2017, elle est l’invitée de Rabiaa Al Zayat dans le Talk Show Ahla Nas sur la chaine de television libanaise Al Jadeed ou elle interprète un grand nombre de ses chansons, comme Ya Habibi, Balad Al Tanaod, Wahdi la Hali, Yalla Norkos, Hkini et d’autres encore.

Le 11 décembre 2017, Hiba Tawaji nous dévoile jours après jours sur le site Anghami son nouvel album “Hallelujah” (chants de Noël en arabe et anglais)produit par Oussama Rahbani.

Le 16 décembre 2017, sortie du clip-vidéo ” Silent night” de son album “Hallelujah” tourné à Paris et dirigé par Nicolas Tussing.

Le 4 février 2018, Hiba Tawaji participe comme invitée à la demi-finale de l’émission “Celebrity-Duets sur la chaine libanaise MTV .

Le 16 février 2018, mise en ligne de la Lyric-vidéo de “Ya Ebni Yassouh” ( Mon Fils Jésus)  paroles de Mansour Rahbani et musique de Oussama Rahbani.

Le 19 février 2018, mise en ligne d’une nouvelle version de “Lazem Ghayyir El Nizam” paroles de Ghady Rahbani et musique de Oussama Rahbani.

Le 21 mars 2018, Hiba Tawaji est invitée à la soirée-gala “Sunlight Journey” par la maison Piaget à Dubai.

Le 26 mars 2018, le Consulat général du Liban à Istanbul a organisé une soirée avec Hiba Tawaji comme invitée d’honneur après les représentations de Notre-Dame de Paris.

Le 17 avril 2018, sortie du vidéo-clip “Sallem aala Masr / هبه طوجي – سلّم على مصر” (Salue moi l’Egypte) sur toutes les plateformes spécialement pour le concert en Egypte à venir.

Le 30 avril 2018 Hiba Tawaji et Oussama rahbani sont les invités de l’émission de Lamees Al Hariri sur CBCEgypte.

Le 30 avril 2018, Hiba Tawaji poste sur sa chaîne YouTube Tarik, une chanson extraite de la bande originale du feuilleton télévisé du même nom diffusé pendant le mois de Ramadan 2018.

Le 21 mai 2018, après une année 2017 riche en événements, Hiba Tawaji revient sur cette année avec une vidéo exclusive (“Hiba Tawaji 2017 a year to remember”) sur sa chaîne YouTube.

Le 23 mai 2018, en hommage au mois sacré du Ramadan, Hiba Tawaji met en ligne sur sa chaîne YouTube un clip musical “Talaa Al Badrou Aalayna / هبه طوجي – طلع البدر علينا” dans le pur style traditionnel de la musique islamique, adaptée, composée et orchestrée par Oussama Rahbani.

Le 26 mai 2018, mise en ligne sur la chaîne Youtube de Hiba Tawaji du clip-musical “Jayi Ta Salli Bfayyatak / هبه طوجي – جايي تصلي بفياتك”.

Le 24 juin 2018, en soutient aux femmes d’Arabie Saoudite pour le droit de conduire, Hiba Tawaji met en ligne un clip-vidéo réalisé par elle-même.

Le 6 juillet 2018, Hiba Tawaji met en ligne sur sa chaîne YouTube la dance-vidéo de Tir w Aalli (chanson de son album “HibaTawaji30”) chorégraphié par Alexandre Lacoste.

Le 17 septembre 2018, mise en ligne de la nouvelle version de l’hymne de Miss Lebanon “Lel Sabiyeh Al Malaki”.

Le 25 décembre 2018, retransmission du “Concert de Noël” de Our Lady of Mantara – Maghdouché sur MURR TV Liban (MTV Liban).

Le 28 décembre 2018, mise en ligne sur sa chaîne YouTube du “Concert de Noël”.

Le 9 mai 2019, elle annonce prêter sa voix (parlée et chantée) à Jasmine pour la version Française du nouveau film Disney Aladdin.

Le 8 juillet 2019, mise en ligne sur sa chaîne Youtube du documentaire de son concert à Carthage.

Le 3 août 2019, mise en ligne de son dernier vidéo-clip “Enta Habibi”38 sur sa chaîne Youtube.

En octobre, elle tourne comme actrice dans la série “Hawas” avec l’acteur Abed Fahed. Cette série sera diffusée à la télé[réf. souhaitée].

Le 15 décembre 2019 Hiba Tawaji et Oussama Rahbani offre un concert de Noël à l’église du Sacré-Coeur Frères Gemmayzeh  qui fut diffusé à la télé sur MTVLebanon le 25 Décembre 2019. Le concert est disponible sur sa chaîne YouTube

Le 21 février 2020, Hiba Tawaji réalise la vidéo de Lahza ya rayt (extrait de la bande musicale de la série Hawas)

Comédie musicale Notre-Dame de Paris

Dix-huit ans après sa création, la célébrissime comédie musicale Notre-Dame de Paris, coécrite par Luc Plamondon et Richard Cocciante, revient sur la scène du Palais des Congrès de Paris dès le 23 novembre 2016. Hiba Tawaji y interprète le rôle d’Esméralda.

Les avant-premières de la comédie musicale Notre-Dame de Paris ont eu lieu à Roubaix les 12 et 13 novembre 2016. Du 8 juillet 2017 au 11 juillet 2017, la troupe de Notre-Dame de Paris est au Liban dans le cadre du festival de Jounieh. Elle est jouée à Taïwan du 24 février 2017 au 5 mars 2017, puis part en tournée dans toute la France à partir du 7 avril 2017.

La troupe de “Notre-Dame de Paris” s’envole pour la Turquie  pour plusieurs représentions du 9 au 25 mars 2018 puis continue vers la Russie du 11 au 23 avril 2018

VIDEO A VOIR

À partir du 11 août 2018 jusqu’au 21 octobre 2018, Notre-Dame de Paris se produit dans plusieurs villes du Canada (Québec, Montréal, Sherbrooke, Ottawa).

Du 21 décembre 2018 au 6 janvier 2019, Notre-Dame de Paris est de retour sur la scène du Palais des Congrès de Paris pour ses 20 ans.

Du 23 janvier 2019 au 27 janvier 2019, la troupe se produit à Londres.

Du 1er juin 2019 au 9 juin 2019, c’est à Taipei que la troupe est sur scène.

Du 18 juillet 2019 au 11 août 2019, c’est à Shanghai que la troupe débute la tournée chinoise.

Après 128 shows, la tournée chinoise se termine le 25 Janvier 2020

Carrière de réalisatrice

Hiba a réalisé un court-métrage nommé The Rope (La Corde), qui a remporté plusieurs prix au Liban (Beirut International Award Festival 2012) et dans les pays arabes dans les catégories spécialisées.

Elle a également remporté le trophée de la meilleure réalisatrice libanaise au festival international « Out Box » pour des courts métrages en 2013

Concerts

Hiba Tawaji a participé à plusieurs festivals comme celui d’Abou Dhabi en mars 2011 An evening with Oussama Rahbani, Zaha Hadid Pavilion, en mars 2013 Tribute to the Rahbanis by Ghadi & Oussama Rahbani, avec le National Symphony Orchestra of Ukraine, dirigé par Vladimir Sirenko.

Le 14 août 2011, elle participe au Ehdeniyat festival Oussama Rahbani feat. Hiba Tawaji & Wadih Abi Raad. Elle a fait partie du gala commémorant Gébrane Tuéni en septembre 2012. Elle se produit dans un show Ya Habibi au Festival de Batroun en août 2014, et, avec le même show en novembre 2014 au Casino du Liban. Hiba Tawaji a donné un concert le vendredi 30 janvier 2015 à l’auditorium Zakhem de l’Université de Balamand Liban. Elle était accompagnée au piano par le compositeur Oussama Rahbani.

Elle participe au « Voice Tour » dans plusieurs villes de France et à Jounieh le 6 juillet 2015 au Liban, puis chante en solo en concert au festival international de Byblos le 7 aout 2015. Le 24 septembre 2015, Hiba Tawaji se produit en ouverture du Tripoli Festival au Rachid Karami international fair (Liban). À l’occasion du jour de l’Indépendance du Liban et du UAE’s National Day, Hiba Tawaji s’est produite avec Oussama Rahbani le 21 novembre 2015 à ParisSorbonneUniversity de Abu Dhabi.

Le 12 décembre 2015 et le 14 décembre 2015, Hiba Tawaji est invitée avec Oussama Rahbani par Ibrahim Maalouf lors de ses concerts à la Cité de la musique à partager sur scène “Les Moulins de mon cœur” de Michel Legrand.

Le 23 juin 2016 et le 24 juin 2016, Hiba Tawaji a donné des concerts privés avec Oussama Rahbani au Casino du Liban pour la SGL bank (société générale du Liban).

Pour trois représentations du 19 au 21 août 2016, Hiba Tawaji a participé au festival “Layali Arz Tannourine” (les nuits des cèdres de Tannourine) en jouant le rôle principal féminin de la pièce “Moulouk el-tawaef” (les rois des communautés), écrite par Mansour Rahbani.

Dans le cadre de “Dead Sea Live Nights” en Jordanie, le 23 septembre 2016, Hiba Tawaji était sur scène pour la première fois dans ce pays pour participer au concert “Rahbani Summer Night” avec Ghassan Saliba, Ronza et Simon Obeid.

Le 14 décembre 2016, elle participe au concert-anniversaire des 10 ans de carrière d’Ibrahim Maalouf. Elle y interprète Lettre à France, de Michel Polnareff.

Le 14 janvier 2017, Hiba Tawaji avec Oussama Rahbani participe au “The Sharjah World Music Festival 2017” pour une soirée prévue le 13 mais repoussée au 14.

Le 17 mars 2017, Casablanca (Mégarama) et le 18 mars 2017 Rabat (Théâtre Mohamed5) accueillait Hiba Tawaji et Oussama Rahbani pour la première fois au Maroc.

Le 5 août 2017, dans le cadre du Festival International des Cèdres, Hiba Tawaji et Oussama Rahbani célèbrent leurs dix années de collaboration artistique lors du show “TEN” .

Le 11 août 2017, inauguration de la 1ère édition du Festival Oumsiyat Zahlé avec un concert de Hiba Tawaji et Oussama Rahbani .

Le 14 août 2017, Hiba Tawaji et Oussama Rahbani se produisent en concert au Hadath Festival.

Le 1er septembre 2017 concert d’ouverture de Hiba Tawaji et Oussama Rahbani au Beirut International Adha Festival .

Le 6 décembre 2017 Hiba Tawaji avec Oussama Rahbani se produit pour la 1ère fois à Riyad (Arabie Saoudite) en concert au Centre Culturel Roi-Fahd .

Le 30 avril 2018 Pour la 1ère fois en Egypte, Hiba Tawaji et Oussama Rahbani se produisent sur scène au Caire

Le 23 juin 2018 Hiba Tawaji avec Oussama Rahbani se produisent au Festival de Mawazine56 au Maroc

Le 29 juillet 2018 Hiba Tawaji et Oussama Rahbani seront présents au Festival International de Carthage en Tunisie.

Le 31 juillet 2018 Hiba Tawaji sous la direction musicale de Oussama Rahbani se produira dans le cadre du Festival International de Hammamet5 en Tunisie.

Le 25 novembre 2018 Hiba Tawaji a participé au Rahbani Dream Night à l’opéra de Dubai avec Oussama Rahbani et l’orchestre symphonique de Kiev sous la direction de Vladimir Sheiko

Le 15 décembre 2018 Hiba Tawaji avec Oussama Rahbani offre aux Libanais un “Concert de Noël” à Our lady of Mantara, Maghdouche ( Sud Liban). Ce sera la 1ère fois que Hiba Tawaji interprétera en live son album “Hallélujah” sorti en Décembre 2017. Le concert sera retransmis sur MTV Liban le 25 décembre

Le 15 février 2019 Hiba Tawaji et Oussama Rahbani se produisent pour la 2ème fois en Egypte, au Caire avec l’orchestre symphonique “Le Sphinx” dans le cadre du Cairo Festival City .

Le 5 avril 2019, elle se produit lors d’un concert en plein air en Jordanie à Aqaba, Ayla Oasis واحة أيلة organisé par 16th of May.

Le 29 juin 2019, elle participe comme invitée au concert de Andrea Bocelli dans le cadre du Festival International des Cèdres au Liban.

Dans le cadre du Festival de Carthage (Tunisie), avec Hiba Tawaji et Ghassen Saliba dans les rôles principaux, les15 juillet 2019,16 juillet 2019, deux représentations de “Moulouk Al Tawaef” écrite par Mansour Rahbani.

Sources Satellite Team / Youtube /Divers

Rating: 5 out of 5.

Bombe atomique au Liban


Comme la plupart des citoyens sur cette terre, nous sommes horrifiés face à cette semi bombe atomique qui a explosé au Liban. Des produits hautement explosifs stockés en plein centre ville, dans un hangar banal au port de la capitale sur les bords de la méditeranée. Une pensée et des prières pour que les assassins … Continue reading

Istanbul : Trip / Tourisme


Nous vous écrivons cet article alors que le monde entier vit une période assez particulière. L’envie de voyager et de voir d’autres contrées est présente en chacun d’entre nous

Raison pour laquelle, nous avons ressorti de nos archives quelques vidéos.

Vidéos d’un autre temps…Si proche? Si loin? Lorsque les gens se mélangeaient… Les gens ne se souciaient pas de “masques”, de gel hydroalcoolique ( Sanitizer ) et autres…

Sur cette vidéo qui en fait, regroupe plusieurs petites prises de vue , sur plusieurs voyages en Turquie notamment Instanbul

Nous avons gardé les vidéos telle quelles. Sans aucun artifice, montage musical rajouté. Vidéos à l’état brut où vous entendrez les touristes qui étaient à nos côtés . Nous n’avons pas souhaité “enjolivé” encore plus les vidéos par des extaits musicaux.

Nous pourrons voir l’aquiaruim d’Istanbul. Bob l’éponge ( Bob the sponge) en réel.

Nous verrons diverses vue du bosphore, notamment la nuit avec les bateaux naviguant tout le long de ce Bosphore.

Un de nos quartiers préférés se trouve du côté asiatique d’istanbul. (KADIKÖY) . Le côté européen est la partie “la plus touristique”. La partie où presque tous les sites à visiter y sont. Visitables, monuments (Aya Sofia / Sainte sophie, la mosquée bleue etc..) tout est concentré dans cette partie. Normal que les cars, les opérateurs de tourisme et les touristes du monde entier y aillent. D’où “le trop plein” de touristes. Du coup, comme notre équipe a déjà visité à maintes reprises ces lieux touristiques, elle s’est plutôt orientée vers la turquie des Istanbouliotes et non vers celle des touristes. D’où la partie Asiatique.

D’autant plus que côté asiatique, nous pouvons encore trouver des marchands de sandwichs, (marchands ambulants) , des snacks où l’on peut encore manger sur le pouce. Du côté Européen notamment la région où se trouve les grands monuments (et même du côté du Grand Bazar) nous devons déjeûner obligatoirement dans un restaurant .

Parlant de restaurant, nous rigolions au début en nous disant “nous voilà à Instabul, allons manger au Mc Do du coin” ( en guise de boutade). Cependant, détrompez-vous ….Le Mac Do ( Ou Burger King) à Instabul : Le goût de ses sandwichs n’a rien à voir avec les mêmes restaurants de la chaine de par le monde….Le goût de la viande est carrément différent ( en meilleur évidemment ). On aurait dit un goût de chawarma planqué dans le sandwich. Même les fast foods sont délicieux là bas.

Ne nous cachons pas derrière notre petit doigt : L’une des spécialités et l’un de leur patrimoine : c’est le culinaire. Ils le savent. Tout est articulé autour de la “bonne” nouriture”. Riche nourriture : Non pas en terme de calories …Cependant Richesse en terme de variétés et de choix. Que ce soit Salé ou sucré. Le choix est là.

Sur cette vidéo, nous verrons aussi bien le musée “miniaturc” ( tout est en miniature, y compris l’aéroport, les avions etc…Du fake bien réel ) et le bouquet final ( dernière prise sur la vidéo ) SultanAhmet, la nuit avec tous les lumières du parc : C’est un quartier au nom de la mosque gigantesque et superbe.

Nous vous laissons avec cette vidéo : Visionnez la et passez de bons moment en compagnie de notre radio ( eh oui…Vous nous retrouverez aussi en audio sur notre webradio / radio en ligne / internet radio ) juste en cliquant entre autres sur

VOICI LA VIDEO

THE COWBOY & CHERRY SHOW


Expect soon on RADIOSATELLITE a new program produced, proposed and presented by JASON CURTMAN and SARAH CURTMAN. We all know Jason’s program: The jason curtman show which is still played on Radio Satellite. From now on, we will get to know the new show of Jason & Sarah Curtman. They will make us happy and … Continue reading

TOURISME A PARIS


Originally posted on RADIO SATELLITE:
Un petit flashback à une époque où les gens se mélangeaient, mangeaient dans les restaurants sans masque, sans crainte de virus covid ou autre Nous avons puisé dans nos archives à la radio. Archives pas si lointaines pourtant. Nous avons ressorti quelques vidéos que nous avons regroupé en une seule.…

PARC DE SCEAUX


Le parc de Sceaux, ensemble du domaine de Sceaux, est propriété du département des Hauts-de-Seine et son parc s’étend sur les territoires des communes de Sceaux et d’Antony.

Parc de Sceaux

Le parc fut dessiné par André Le Nôtre à la fin du XVII  siècle à la demande de Colbert puis de son fils le marquis de Seignelay. À la Révolution, par les spéculations de la Bande Noire, le domaine est pillé, revendu à un exploitant agricole, Jean François Hippolyte Lecomte, et le château comme les cascades sont détruits. Un nouveau château est érigé à partir de 1856 par sa fille, Anne-Marie Lecomte-Stuart, mariée au duc de Trévise.

La superficie du parc est de 181 hectares : 121 sur la commune de Sceaux, 60 à Antony.

Le château de Sceaux accueille depuis 1937 les collections du musée de l’Île-de-France, renommé en 2013 musée du domaine départemental de Sceaux.

Au XV  siècle, il y a à Sceaux un manoir : en 1470, le seigneur de Sceaux, Jean II Baillet (1400-1477), maître des requêtes ordinaires de l’hôtel du roi, y reçoit le roi Louis XI et la reine Charlotte de Savoie avec toute la Cour.

Au début du XVII siècle, les Potier de Gesvres, seigneurs de Sceaux depuis 1597, font construire un château de style Henri IV ou Louis XIII. C’est une famille de bourgeois qui finiront par devenir ducs : ducs de Tresmes  et ensuite ducs de Gesvres. Sceaux est érigée en châtellenie en 1612 et en baronnie en 1619-1624 pour le fils cadet de Louis, Antoine Potier de Sceaux, greffier des ordres du Roi.

Chateau ( au parc de Sceaux )

Lorsque Colbert meurt en septembre 1683, le château de Sceaux devient la propriété de son fils, l’aîné de neuf enfants, le marquis de Seignelay, homme brillant qui succéda également dans plusieurs des charges de son père : Marine et secrétariat d’État à la Maison du roi. Celui-ci fait luxueusement réaménager les intérieurs, commandant notamment un appartement dans le goût chinois, décoré de laques, destiné à sa femme. Il fait construire en 1686 par Jules Hardouin-Mansart l’orangerie qui subsiste en partie aujourd’hui (longue à l’origine de 80 mètres, elle a été amputée de sa partie est pendant la guerre de 1870). Elle fera l’admiration des contemporains et servira dès le début de galerie d’art, visitée par les ambassadeurs du roi du Siam.

Il agrandit considérablement le parc, en achetant la seigneurie de Châtenay au chapitre de Notre-Dame de Paris, portant la surface du domaine à environ 227 hectares. Parc dans lequel il fait créer par Le Nôtre un second axe, perpendiculaire à l’axe originel, en creusant le Grand Canal, long de 1 140 mètres, achevé en 1691 et la création de la terrasse le surplombant dite aujourd’hui « Terrasse des Pintades ». L’ensemble des terrassements et des parterres devant le château sont remaniés pour créer quatre niveaux de terrasses en pente douce, ornés de parterres de broderies avec bassins, d’un parterre de compartiments surplombant le canal et d’un Tapis Vert en direction de Châtenay-Malabry à l’ouest.

Le 16 juillet 1685, Seignelay reçoit le roi et la Cour lors d’une fête demeurée célèbre, organisée par l’ornemaniste Jean Berain. Le roi se promène longuement dans les jardins. Il admire le pavillon de l’Aurore, les bassins et les fontaines puis il regagne le château. L’orangerie qui occupe alors l’aile sud du château a été transformée en salle de spectacle ou l’on donna L’Idylle de Sceaux ou Idylle de la Paix, œuvre de Lully et de Racine, chantée par les membres de l’Opéra. La fête se termine par un somptueux festin. Les tables ont été disposées autour d’un nouveau bassin proche de l’aile sud du château.

Le marquis de Seignelay meurt en 1690 et son épouse en 1699 ; leurs enfants ne profiteront pas du domaine qui sera vendu par leur tuteur au duc et à la duchesse du Maine.

En 1700, les héritiers du marquis de Seignelay vendent le château au duc du Maine, fils naturel légitimé et préféré de Louis XIV et de madame de Montespan. La duchesse du Maine (1676-1753), petite-fille du Grand Condé, tient à Sceaux une cour brillante. Elle fait construire par Jacques de La Guépière le pavillon de la Ménagerie (détruit), situé au nord du grand parc et entouré d’un jardin. Ils donnent une fête brillante pour célébrer le départ du duc d’Anjou, petit-fils de Louis XIV, en Espagne, dont il deviendra roi sous le nom de Philippe V. Elle crée, en 1703, l’ordre de la Mouche à Miel et sa devise est : « Je suis petite certes mais je fais de cruelles blessures », vers tiré de L’Amintas du Tasse.

À la mort de la duchesse du Maine en 1753, le château passe à ses fils, d’abord au prince de Dombes puis, au décès de celui-ci en 1755, au comte d’Eu. En 1775, à la mort du comte d’Eu, son cousin le duc de Penthièvre récupère l’héritage, et se sépare du château de Crécy dont il emporte tous les décors dont douze toiles peintes par François Boucher et huit peintes par Alexis Peyrotte. Ces dernières servirent à décorer le boudoir de Marie-Fortunée d’Este, princesse de Conti (1776) sa belle-sœur. En 1786, le duc projette de transformer une partie du parc en jardin à l’anglaise. En 1791, il donne le domaine à sa fille, la duchesse d’Orléans. Le duc de Penthièvre meurt le 4 mars 1793. Ses biens sont confisqués dès 1793. Les tableaux de Peyrotte furent vendus et les quatre ensembles comprenant cartons de François Boucher furent achetés en 1872 par le duc de Trévise.

La marquise de Trévise continue à veiller sur le domaine. Les troupes françaises l’occupent en 1914. En 1923, l’héritière du marquis de Trévise, sa fille Marie Léonie Mortier de Trévise, par son mariage princesse de Faucigny-Cystria, envisage la cession de ce domaine qu’elle est dans l’incapacité d’entretenir. Jean-Baptiste Bergeret de Frouville, maire de Sceaux de 1919 à 1925, sauve le domaine en réussissant à convaincre le conseil général du département de la Seine d’en faire l’acquisition. En 1971, le domaine est devenu la propriété du département des Hauts-de-Seine.

Pour financer la restauration du domaine, le département de la Seine en lotit le tiers. Les travaux de restauration sont entrepris à partir de 1928 sous la direction de l’architecte Léon Azéma. Le parc de Sceaux retrouve, dans leurs grandes lignes, les dispositions voulues par Le Nôtre. Des mascarons sculptés par Auguste Rodin viennent orner les Grandes Cascades recréées. Le parti-pris d’ensemble est fidèle au classicisme, même si les détails révèlent, par leur dépouillement non exempt d’une certaine sécheresse, une exécution dans les années 1930. Ce parti-pris permet aussi de limiter les frais d’entretien. Œuvre de longue haleine, la restitution ne s’achève que dans les années 1970 avec la recréation du Tapis Vert.

Quelques vestiges significatifs rappellent le château de Colbert et de son fils. La grille d’entrée est encadrée de guérites sommées d’animaux sculptés par Jean-Baptiste Théodon (attribués précédemment par tradition à Antoine Coysevox) qui illustrent les vertus dont le ministre de Louis XIV avait voulu se parer : la licorne transperçant un dragon symbolise la pureté et le désintéressement, tandis que le dogue, qui prend un loup à la gorge, représente la fidélité. À droite de l’entrée, les écuries attribuées à Antoine Le Pautre. Dans le jardin, derrière les communs, le Pavillon de l’Aurore, est surmonté d’une coupole sur laquelle Charles Le Brun a peint l’Aurore chassant la Nuit et décoré de peintures de Nicolas Delobel. On peut également mentionner, outre l’orangerie déjà citée, l’entrée d’honneur avec les deux pavillons de garde en pierre et les bâtiments de la ferme.

Près du château, on avait installé à l’occasion de l’exposition Île-de-France-Brabant, le groupe, œuvre de Martin Desjardins (1686), des quatre nations soumises (l’Empire, la Hollande, l’Espagne et le Brandebourg) qui escortaient la statue pédestre de Louis XIV de la place des Victoires à Paris (aujourd’hui au musée du Louvre, salle Pujet). Au fond du parc, on a remonté en 1932 la façade du pavillon de Hanovre, construit entre 1758 et 1760 par l’architecte Jean-Michel Chevotet dans les jardins de l’hôtel du duc de Richelieu, rue Neuve-Saint-Augustin (actuellement boulevard des Italiens), démonté lors de la construction du Palais Berlitz.

Le château accueille le musée de l’Île-de-France, inauguré en 1937. Le parc est ouvert au public tous les jours du lever jusqu’au coucher du soleil.

Le parc accueille également plusieurs écoles de la région pour leurs activités d’EPS et parcours d’orientation, ainsi que les journées d’intégration de certains établissements scolaires.

Du fait de la présence de nombreux cerisiers du Japon dans la partie ouest du parc, celui-ci est devenu un lieu de rendez-vous de la communauté japonaise d’Île-de-France pour la fête du hanami durant les premières semaines de floraison au printemps.Un théâtre de marionnettes à gaine a été créé et inauguré en avril 2015. Le parc abrite un mémorial du génocide arménien. Des travaux réalisés en 2013 et 2014 ont permis de reconstituer le parterre le plus proche du château dans son état origine avec des broderies de buis (perspective ouest), telles qu’elles avaient été réalisées par André Le Nôtre, augmentées pour le second parterre de gazon (en contrebas).

Le domaine à la Révolution

Le domaine est confisqué comme bien national dès 1793. Il est transformé en école d’agriculture. La plupart des statues sont enlevées par Alexandre Lenoir pour son musée des monuments français. Le domaine est acheté en 1798 par Jean François Hippolyte Lecomte, négociant affairiste, enrichi dans le commerce du vin, proche de Fouché, qui, vers 1803, détruit le château pour en vendre les matériaux.

Le château du duc de Trévise

En 1828, Anne-Marie Lecomte-Stuart (1808-1870), fille de M. Lecomte épouse Napoléon Mortier de Trévise (1804-1869), fils du maréchal Mortier, duc de Trévise. Deuxième duc de Trévise en 1835, celui-ci fait construire à l’emplacement du château de Colbert, le château de style Louis XIII en brique et pierre que l’on peut voir aujourd’hui. Les travaux sont dirigés par l’architecte Joseph-Michel Le Soufaché entre 1856 et 1862, d’après les projets de l’architecte Auguste Théophile Quantinet. Le parc est soigneusement replanté sur les tracés de Le Nôtre. Sous le Second Empire, le domaine est le théâtre de fêtes brillantes.

Le second duc de Trévise meurt en 1869. En 1870, le domaine est occupé par les troupes bavaroises qui saccagent le village de Sceaux. La propriété reste en indivision quelques années puis Hippolyte Mortier de Trévise, marquis de Trévise rachète leurs parts à ses frères et sœurs et continue à entretenir le domaine jusqu’à sa mort en 1892. Sceaux devient alors la propriété de sa fille, la princesse Léonie de Faucigny-Lucinge-Cystria.

Celle-ci se désintéresse du domaine dont sa mère garde l’usufruit. En 1923, lorsque le domaine est cédé au département, les tableaux restèrent dans la famille de Trévise et quittèrent les lieux. Ils furent acquis pour la somme de 400 000 euros par le domaine départemental de Sceaux et retrouvent donc pour la troisième fois le château

Restent de l’époque de l’Ancien Régime, antérieure à la Révolution . L’axe menant de la route d’Orléans à l’entrée d’honneur du château avec ses douves sèches, son pont dormant et ses deux pavillons de garde ;

Sources Wikipedia

Photos : Satellite team / Wikipédia

Vidéo: Youtube Ufly Drones

Oye Boy Charlie from INDIA


RADIO SATELLITE  et RADIO SATELLITE 2  sont  les radios qui diffusent des hits dans toutes les langues.

Nous écoutons de la musique US, UK, turque, arménienne, grecque, il est temps de prendre plaisir et écouter la musique indienne.

Une super chanson ” Oye Boy Charlie” (From “Matru Ki Bijlee Ka Mandola) avec MOHIT CHAUCHAN, VISHAL BHARDWAJ, REKHA BHARDWAJ, SHANKAR MAHADEVAN:

Mohit-Chauhan

Une super chanson ” Oye Boy Charlie” (From “Matru Ki Bijlee Ka Mandola) avec MOHIT CHAUCHAN, VISHAL BHARDWAJ, REKHA BHARDWAJ, SHANKAR MAHADEVAN:

Rekha-Bhardwaj

On Radio Satellite. The best music, the best stars from all countries..No borders with music.

Music is free for all on RADIO SATELLITE

ENJOY MUSIC with RADIO SATELLITE.

VISHAL BARDWAJ
Shankar Mahadevan
Shankar Mahadevan

Rating: 5 out of 5.