RADIOSATELLITE.ONLINE


Notre nouveau site additif en langue Francçais orienté plutôt Middle East proposant comme ici , la diffusion de RadioSatellite avec en plus quelques podcasts, informations internationales de divers flux média ( BFM TV, LCI…)

https://radiosatellite.online

YOUTUBE


La chaine YOUTUBE de RADIOSATELLITE

Vous la présenter.

Vous la faire connaitre

Vous la faire découvrir

https://www.youtube.com/channel/UCJswzoRko4H4SHBgssQIFUA/featured

VIDEO LA PLUS POPULAIRE.

VIDEO LA PLUS RECENTE

VIDEO LA PLUS ANCIENNE

VIDEO LA MOINS POPULAIRE 🙂 ( Eh oui, il en faut )

VIDEOS PREFEREES DES AUDITEURS ( LA PLUS COMIQUE / DRÔLE )

VIDEO BEST MODELS SHOW

VIDEOS TOURISTIQUES ISTANBUL

VIDEOS TOURISTIQUES PARIS

TOURISME A PARIS


Un petit flashback à une époque où les gens se mélangeaient, mangeaient dans les restaurants sans masque, sans crainte de virus covid ou autre

Nous avons puisé dans nos archives à la radio. Archives pas si lointaines pourtant. Nous avons ressorti quelques vidéos que nous avons regroupé en une seule.

Un petit tour dans le métro de Paris.

Un petit tour du côté du Sacré-Coeur en flanant dans le quartier artistique de Montmartre. Evidemment, outre les caricaturistes, peintres et autres artistes. Nous avons croisé un groupe musical.

Un peu plu tôt, nous étions du côté de la place de la concorde pour nous promener dans le jardin des tuileries. ( enfin, plutôt le parc )

N’oubliez pas que vous pouvez nous retrouver ainsi que toute l’équipe sur RADIOSATELLITE

Pour les amateurs de soft Jazz : Steve Hart sera au rendez-vous tous les soirs à 20h00 heures de Paris. Steve vous propose son émission COOL NIGHTS à partir de chez lui en Nouvelle Zeelande.

Pour les amateurs de Folk musique et américana: Artie Martello vous propose MOSTLY FOLK. Artie vous propose son émission à partir des montagnes de Catskill dans l’étant de New York

Pour les amateurs de musique pop, rock des années 60: Jason Curtman vous propose THE JASON CURTMAN SHOW à partir de Southern New Mexico

Le lounge music : Ca sera nos 2 amis : Guido son émission : IN THE ZONE

Et une autre émission proposée par Michael Maretimo : Maretimo Sessions.

Voici donc la vidéo de la balade parisienne

Sources : Satellite Team

Istanbul : Trip / Tourisme


Nous vous écrivons cet article alors que le monde entier vit une période assez particulière. L’envie de voyager et de voir d’autres contrées est présente en chacun d’entre nous

Raison pour laquelle, nous avons ressorti de nos archives quelques vidéos.

Vidéos d’un autre temps…Si proche? Si loin? Lorsque les gens se mélangeaient… Les gens ne se souciaient pas de “masques”, de gel hydroalcoolique ( Sanitizer ) et autres…

Sur cette vidéo qui en fait, regroupe plusieurs petites prises de vue , sur plusieurs voyages en Turquie notamment Instanbul

Nous avons gardé les vidéos telle quelles. Sans aucun artifice, montage musical rajouté. Vidéos à l’état brut où vous entendrez les touristes qui étaient à nos côtés . Nous n’avons pas souhaité “enjolivé” encore plus les vidéos par des extaits musicaux.

Nous pourrons voir l’aquiaruim d’Istanbul. Bob l’éponge ( Bob the sponge) en réel.

Nous verrons diverses vue du bosphore, notamment la nuit avec les bateaux naviguant tout le long de ce Bosphore.

Un de nos quartiers préférés se trouve du côté asiatique d’istanbul. (KADIKÖY) . Le côté européen est la partie “la plus touristique”. La partie où presque tous les sites à visiter y sont. Visitables, monuments (Aya Sofia / Sainte sophie, la mosquée bleue etc..) tout est concentré dans cette partie. Normal que les cars, les opérateurs de tourisme et les touristes du monde entier y aillent. D’où “le trop plein” de touristes. Du coup, comme notre équipe a déjà visité à maintes reprises ces lieux touristiques, elle s’est plutôt orientée vers la turquie des Istanbouliotes et non vers celle des touristes. D’où la partie Asiatique.

D’autant plus que côté asiatique, nous pouvons encore trouver des marchands de sandwichs, (marchands ambulants) , des snacks où l’on peut encore manger sur le pouce. Du côté Européen notamment la région où se trouve les grands monuments (et même du côté du Grand Bazar) nous devons déjeûner obligatoirement dans un restaurant .

Parlant de restaurant, nous rigolions au début en nous disant “nous voilà à Instabul, allons manger au Mc Do du coin” ( en guise de boutade). Cependant, détrompez-vous ….Le Mac Do ( Ou Burger King) à Instabul : Le goût de ses sandwichs n’a rien à voir avec les mêmes restaurants de la chaine de par le monde….Le goût de la viande est carrément différent ( en meilleur évidemment ). On aurait dit un goût de chawarma planqué dans le sandwich. Même les fast foods sont délicieux là bas.

Ne nous cachons pas derrière notre petit doigt : L’une des spécialités et l’un de leur patrimoine : c’est le culinaire. Ils le savent. Tout est articulé autour de la “bonne” nouriture”. Riche nourriture : Non pas en terme de calories …Cependant Richesse en terme de variétés et de choix. Que ce soit Salé ou sucré. Le choix est là.

Sur cette vidéo, nous verrons aussi bien le musée “miniaturc” ( tout est en miniature, y compris l’aéroport, les avions etc…Du fake bien réel ) et le bouquet final ( dernière prise sur la vidéo ) SultanAhmet, la nuit avec tous les lumières du parc : C’est un quartier au nom de la mosque gigantesque et superbe.

Nous vous laissons avec cette vidéo : Visionnez la et passez de bons moment en compagnie de notre radio ( eh oui…Vous nous retrouverez aussi en audio sur notre webradio / radio en ligne / internet radio ) juste en cliquant entre autres sur

VOICI LA VIDEO

VERSAILLES 01/01/2021


versailles 2021 Le passage vers 2021 a été grandiose avec le show présenté par Stéphane Bern sur FTV (France TV ) Nous avons assisté à un show musical : Chansons et danses. Des stars de grand talents: Pour n’en citer que certains: Patrick Bruel, Amir et bien d’autres. Nous aimerions rendre hommage à M Hugues … Continue reading

PARC DE SCEAUX


Le parc de Sceaux, ensemble du domaine de Sceaux, est propriété du département des Hauts-de-Seine et son parc s’étend sur les territoires des communes de Sceaux et d’Antony.

Parc de Sceaux

Le parc fut dessiné par André Le Nôtre à la fin du XVII  siècle à la demande de Colbert puis de son fils le marquis de Seignelay. À la Révolution, par les spéculations de la Bande Noire, le domaine est pillé, revendu à un exploitant agricole, Jean François Hippolyte Lecomte, et le château comme les cascades sont détruits. Un nouveau château est érigé à partir de 1856 par sa fille, Anne-Marie Lecomte-Stuart, mariée au duc de Trévise.

La superficie du parc est de 181 hectares : 121 sur la commune de Sceaux, 60 à Antony.

Le château de Sceaux accueille depuis 1937 les collections du musée de l’Île-de-France, renommé en 2013 musée du domaine départemental de Sceaux.

Au XV  siècle, il y a à Sceaux un manoir : en 1470, le seigneur de Sceaux, Jean II Baillet (1400-1477), maître des requêtes ordinaires de l’hôtel du roi, y reçoit le roi Louis XI et la reine Charlotte de Savoie avec toute la Cour.

Au début du XVII siècle, les Potier de Gesvres, seigneurs de Sceaux depuis 1597, font construire un château de style Henri IV ou Louis XIII. C’est une famille de bourgeois qui finiront par devenir ducs : ducs de Tresmes  et ensuite ducs de Gesvres. Sceaux est érigée en châtellenie en 1612 et en baronnie en 1619-1624 pour le fils cadet de Louis, Antoine Potier de Sceaux, greffier des ordres du Roi.

Chateau ( au parc de Sceaux )

Lorsque Colbert meurt en septembre 1683, le château de Sceaux devient la propriété de son fils, l’aîné de neuf enfants, le marquis de Seignelay, homme brillant qui succéda également dans plusieurs des charges de son père : Marine et secrétariat d’État à la Maison du roi. Celui-ci fait luxueusement réaménager les intérieurs, commandant notamment un appartement dans le goût chinois, décoré de laques, destiné à sa femme. Il fait construire en 1686 par Jules Hardouin-Mansart l’orangerie qui subsiste en partie aujourd’hui (longue à l’origine de 80 mètres, elle a été amputée de sa partie est pendant la guerre de 1870). Elle fera l’admiration des contemporains et servira dès le début de galerie d’art, visitée par les ambassadeurs du roi du Siam.

Il agrandit considérablement le parc, en achetant la seigneurie de Châtenay au chapitre de Notre-Dame de Paris, portant la surface du domaine à environ 227 hectares. Parc dans lequel il fait créer par Le Nôtre un second axe, perpendiculaire à l’axe originel, en creusant le Grand Canal, long de 1 140 mètres, achevé en 1691 et la création de la terrasse le surplombant dite aujourd’hui « Terrasse des Pintades ». L’ensemble des terrassements et des parterres devant le château sont remaniés pour créer quatre niveaux de terrasses en pente douce, ornés de parterres de broderies avec bassins, d’un parterre de compartiments surplombant le canal et d’un Tapis Vert en direction de Châtenay-Malabry à l’ouest.

Le 16 juillet 1685, Seignelay reçoit le roi et la Cour lors d’une fête demeurée célèbre, organisée par l’ornemaniste Jean Berain. Le roi se promène longuement dans les jardins. Il admire le pavillon de l’Aurore, les bassins et les fontaines puis il regagne le château. L’orangerie qui occupe alors l’aile sud du château a été transformée en salle de spectacle ou l’on donna L’Idylle de Sceaux ou Idylle de la Paix, œuvre de Lully et de Racine, chantée par les membres de l’Opéra. La fête se termine par un somptueux festin. Les tables ont été disposées autour d’un nouveau bassin proche de l’aile sud du château.

Le marquis de Seignelay meurt en 1690 et son épouse en 1699 ; leurs enfants ne profiteront pas du domaine qui sera vendu par leur tuteur au duc et à la duchesse du Maine.

En 1700, les héritiers du marquis de Seignelay vendent le château au duc du Maine, fils naturel légitimé et préféré de Louis XIV et de madame de Montespan. La duchesse du Maine (1676-1753), petite-fille du Grand Condé, tient à Sceaux une cour brillante. Elle fait construire par Jacques de La Guépière le pavillon de la Ménagerie (détruit), situé au nord du grand parc et entouré d’un jardin. Ils donnent une fête brillante pour célébrer le départ du duc d’Anjou, petit-fils de Louis XIV, en Espagne, dont il deviendra roi sous le nom de Philippe V. Elle crée, en 1703, l’ordre de la Mouche à Miel et sa devise est : « Je suis petite certes mais je fais de cruelles blessures », vers tiré de L’Amintas du Tasse.

À la mort de la duchesse du Maine en 1753, le château passe à ses fils, d’abord au prince de Dombes puis, au décès de celui-ci en 1755, au comte d’Eu. En 1775, à la mort du comte d’Eu, son cousin le duc de Penthièvre récupère l’héritage, et se sépare du château de Crécy dont il emporte tous les décors dont douze toiles peintes par François Boucher et huit peintes par Alexis Peyrotte. Ces dernières servirent à décorer le boudoir de Marie-Fortunée d’Este, princesse de Conti (1776) sa belle-sœur. En 1786, le duc projette de transformer une partie du parc en jardin à l’anglaise. En 1791, il donne le domaine à sa fille, la duchesse d’Orléans. Le duc de Penthièvre meurt le 4 mars 1793. Ses biens sont confisqués dès 1793. Les tableaux de Peyrotte furent vendus et les quatre ensembles comprenant cartons de François Boucher furent achetés en 1872 par le duc de Trévise.

La marquise de Trévise continue à veiller sur le domaine. Les troupes françaises l’occupent en 1914. En 1923, l’héritière du marquis de Trévise, sa fille Marie Léonie Mortier de Trévise, par son mariage princesse de Faucigny-Cystria, envisage la cession de ce domaine qu’elle est dans l’incapacité d’entretenir. Jean-Baptiste Bergeret de Frouville, maire de Sceaux de 1919 à 1925, sauve le domaine en réussissant à convaincre le conseil général du département de la Seine d’en faire l’acquisition. En 1971, le domaine est devenu la propriété du département des Hauts-de-Seine.

Pour financer la restauration du domaine, le département de la Seine en lotit le tiers. Les travaux de restauration sont entrepris à partir de 1928 sous la direction de l’architecte Léon Azéma. Le parc de Sceaux retrouve, dans leurs grandes lignes, les dispositions voulues par Le Nôtre. Des mascarons sculptés par Auguste Rodin viennent orner les Grandes Cascades recréées. Le parti-pris d’ensemble est fidèle au classicisme, même si les détails révèlent, par leur dépouillement non exempt d’une certaine sécheresse, une exécution dans les années 1930. Ce parti-pris permet aussi de limiter les frais d’entretien. Œuvre de longue haleine, la restitution ne s’achève que dans les années 1970 avec la recréation du Tapis Vert.

Quelques vestiges significatifs rappellent le château de Colbert et de son fils. La grille d’entrée est encadrée de guérites sommées d’animaux sculptés par Jean-Baptiste Théodon (attribués précédemment par tradition à Antoine Coysevox) qui illustrent les vertus dont le ministre de Louis XIV avait voulu se parer : la licorne transperçant un dragon symbolise la pureté et le désintéressement, tandis que le dogue, qui prend un loup à la gorge, représente la fidélité. À droite de l’entrée, les écuries attribuées à Antoine Le Pautre. Dans le jardin, derrière les communs, le Pavillon de l’Aurore, est surmonté d’une coupole sur laquelle Charles Le Brun a peint l’Aurore chassant la Nuit et décoré de peintures de Nicolas Delobel. On peut également mentionner, outre l’orangerie déjà citée, l’entrée d’honneur avec les deux pavillons de garde en pierre et les bâtiments de la ferme.

Près du château, on avait installé à l’occasion de l’exposition Île-de-France-Brabant, le groupe, œuvre de Martin Desjardins (1686), des quatre nations soumises (l’Empire, la Hollande, l’Espagne et le Brandebourg) qui escortaient la statue pédestre de Louis XIV de la place des Victoires à Paris (aujourd’hui au musée du Louvre, salle Pujet). Au fond du parc, on a remonté en 1932 la façade du pavillon de Hanovre, construit entre 1758 et 1760 par l’architecte Jean-Michel Chevotet dans les jardins de l’hôtel du duc de Richelieu, rue Neuve-Saint-Augustin (actuellement boulevard des Italiens), démonté lors de la construction du Palais Berlitz.

Le château accueille le musée de l’Île-de-France, inauguré en 1937. Le parc est ouvert au public tous les jours du lever jusqu’au coucher du soleil.

Le parc accueille également plusieurs écoles de la région pour leurs activités d’EPS et parcours d’orientation, ainsi que les journées d’intégration de certains établissements scolaires.

Du fait de la présence de nombreux cerisiers du Japon dans la partie ouest du parc, celui-ci est devenu un lieu de rendez-vous de la communauté japonaise d’Île-de-France pour la fête du hanami durant les premières semaines de floraison au printemps.Un théâtre de marionnettes à gaine a été créé et inauguré en avril 2015. Le parc abrite un mémorial du génocide arménien. Des travaux réalisés en 2013 et 2014 ont permis de reconstituer le parterre le plus proche du château dans son état origine avec des broderies de buis (perspective ouest), telles qu’elles avaient été réalisées par André Le Nôtre, augmentées pour le second parterre de gazon (en contrebas).

Le domaine à la Révolution

Le domaine est confisqué comme bien national dès 1793. Il est transformé en école d’agriculture. La plupart des statues sont enlevées par Alexandre Lenoir pour son musée des monuments français. Le domaine est acheté en 1798 par Jean François Hippolyte Lecomte, négociant affairiste, enrichi dans le commerce du vin, proche de Fouché, qui, vers 1803, détruit le château pour en vendre les matériaux.

Le château du duc de Trévise

En 1828, Anne-Marie Lecomte-Stuart (1808-1870), fille de M. Lecomte épouse Napoléon Mortier de Trévise (1804-1869), fils du maréchal Mortier, duc de Trévise. Deuxième duc de Trévise en 1835, celui-ci fait construire à l’emplacement du château de Colbert, le château de style Louis XIII en brique et pierre que l’on peut voir aujourd’hui. Les travaux sont dirigés par l’architecte Joseph-Michel Le Soufaché entre 1856 et 1862, d’après les projets de l’architecte Auguste Théophile Quantinet. Le parc est soigneusement replanté sur les tracés de Le Nôtre. Sous le Second Empire, le domaine est le théâtre de fêtes brillantes.

Le second duc de Trévise meurt en 1869. En 1870, le domaine est occupé par les troupes bavaroises qui saccagent le village de Sceaux. La propriété reste en indivision quelques années puis Hippolyte Mortier de Trévise, marquis de Trévise rachète leurs parts à ses frères et sœurs et continue à entretenir le domaine jusqu’à sa mort en 1892. Sceaux devient alors la propriété de sa fille, la princesse Léonie de Faucigny-Lucinge-Cystria.

Celle-ci se désintéresse du domaine dont sa mère garde l’usufruit. En 1923, lorsque le domaine est cédé au département, les tableaux restèrent dans la famille de Trévise et quittèrent les lieux. Ils furent acquis pour la somme de 400 000 euros par le domaine départemental de Sceaux et retrouvent donc pour la troisième fois le château

Restent de l’époque de l’Ancien Régime, antérieure à la Révolution . L’axe menant de la route d’Orléans à l’entrée d’honneur du château avec ses douves sèches, son pont dormant et ses deux pavillons de garde ;

Sources Wikipedia

Photos : Satellite team / Wikipédia

Vidéo: Youtube Ufly Drones

geovelo


Suite au confinement…Puis déconfinement progressif, nous constatons que des routes cylables sont de plus en plus aménagées.

Il est vrai que ceci ne fait pas le bonheur de tout le monde. Nombreuses sont les personnes qui, soit à cause de l’âge, soit à cause de diverses raisons ( peur du vélo en pleine ville , déplacements en famille avec enfants de bas âge etc… ) préfèrent la voiture, néamoins, il existe une catégorie de personnes, notamment les plus jeunes qui ont opté pour ce genre de mobilités. Et c’est tant mieux. Cela dégagera un peu les transports publics en ces temps de contamination et de distanciation physique demandée voire obligée.

Et c’est pour cela que tout le monde professionnel lié aux déplacements et mobilités notamment le monde du vélo est mobilisé pour créer, améliorer et proposer de nombreux outils pour celles et ceux qui ont opté ou opteront pour le vélo comme moyen de déplacement pour aller à leurs obligations professionnelles ou scolaires. (à condition que le trajet soit faisable en termes de killométrages) .

Concernant les balades et découvertes, nous avons découvert un produit sympa que nous pourrions comparer à Waze (GPS pour auto). Ce produit c’est le GPS pour vélo : GEOVELO.

Produit nouveau, pratique et qui devrait intérersser les cyclistes qui auront envie de découvrir les routes, les chemins divers que ce soit en période de vacances ou de sortie les week end.

Au sein de notre équipe, il n’existe pas de cycliste invétéré maheureusement pour le tester, cependant si d’aucuns / d’aucunes souhaitent le tester, ce produit pourrait sans doute les intéresser.

Brazil / Rio


Brazil officially the Federative Republic of Brazil is the largest country in both South America and Latin America.

Brazil flag

At 8.5 million square kilometers and with over 211 million people, Brazil is the world’s fifth-largest country by area and the sixth most populous. Its capital is Brasília, and its most populous city is São Paulo.

The federation is composed of the union of the 26 states and the Federal District. It is the largest country to have Portuguese as an official language and the only one in the Americas;

It is also one of the most multicultural and ethnically diverse nations, due to over a century of mass immigration from around the world.

Bounded by the Atlantic Ocean on the east, Brazil has a coastline of 7,491 kilometers.

It borders all other countries in South America except Ecuador and Chile and covers 47.3% of the continent’s land area.

Its Amazon River basin includes a vast tropical forest, home to diverse wildlife, a variety of ecological systems, and extensive natural resources spanning numerous protected habitats.

brazil2

This unique environmental heritage makes Brazil one of 17 megadiverse countries, and is the subject of significant global interest and debate regarding deforestation and environmental protection.

Brazil was inhabited by numerous tribal nations prior to the landing in 1500 of explorer Pedro Álvares Cabral, who claimed the area for the Portuguese Empire.

Brazil remained a Portuguese colony until 1808, when the capital of the empire was transferred from Lisbon to Rio de Janeiro. In 1815, the colony was elevated to the rank of kingdom upon the formation of the United Kingdom of Portugal, Brazil and the Algarves.

Independence was achieved in 1822 with the creation of the Empire of Brazil, a unitary state governed under a constitutional monarchy and a parliamentary system. The ratification of the first constitution in 1824 led to the formation of a bicameral legislature, now called the National Congress.

The country became a presidential republic in 1889 following a military coup d’état. An authoritarian military junta came to power in 1964 and ruled until 1985, after which civilian governance resumed. Brazil’s current constitution, formulated in 1988, defines it as a democratic federal republic.

Due to its rich culture and history, the country ranks thirteenth in the world by number of UNESCO World Heritage Sites.

Brazil is considered an advanced emerging economy. It has the ninth largest GDP in the world by nominal, and eight by PPP measures.

It is one of the world’s major breadbaskets, being the largest producer of coffee for the last 150 years.

It is classified as an upper-middle income economy by the World Bank and a newly industrialized country, with the largest share of global wealth in Latin America. Brazil is a regional power and sometimes considered a great or a middle power in international affairs.

On account of its international recognition and influence, the country is subsequently classified as an emerging power and a potential superpower by several analysts. Brazil is a founding member of the United Nations, the G20, BRICS, Union of South American Nations, Mercosul, Organization of American States, Organization of Ibero-American States and the Community of Portuguese Language Countries.

Sources Wikipedia  

Vidéos : Youtube

Some articles / blogs :

aluxurytravelblog.com/2019/12/19/8-places-to-visit-in-the-south-of-brazil-for-unique-experiences/

mybeautifuladventures.com/2010/04/13/brasil-day-10

FESTICULTURE


Aide / cotisation / Contribution

RadioSatellite: Rédaction et radio sont une activité non commerciale. Seuls votre participation et cotisation libre peut aider le site/la radio à poursuivre leurs activités pour acquérir matériel et outils. Merci. —————————————– —————————————– Radio Satellite: Website and radio are a non-commercial activity. Only your participation and free subscription can help the site / radio to continue their activities to acquire equipment and tools. Thank you

€2.00

 

Comme à son habitude, notre équipe essaie autant que possible d’effectuer des reportages sur certaines activités culturelles qui sont intéressantes et enrichissantes.

Ce jour, nous avons visité (en tant que visiteurs et non en tant que reporters média éditorial  / média audio ) le salon de la turquie en France, connu sous le nom de FESTICULTURE.

FESTICULTURE PARIS

Cette année, FESTICULTURE au eu lieu à PARIS, parc de la Villette.

Nous avons souvent écrit des reportages sur la turquie, lors de nos voyages en ce fabuleux pays, notamment à Istanbul. Pays que nous apprécions fortement. Que ce soit pour son histoire glorieuse ou pour ses sites touristiques époustouflants et.. il faut le préciser étant donné que nous sommes assez gourmands et gourmets…Pour sa richesse culinaire que ce soit en matière de cuisine ( plats et repas) qu’en matière de patisseries orientales et désserts ( réduites en France , (malheureusement) sous le nom de Baklawa.

Pourtant ce ne sont pas les diverses recettes patissières qui manquent ainsi que les très nombreuses appellations.

Pour revenir à FESTICULTURE Version 2019: Les stands ne manquent pas de diversités.

Pour certains stands : Intéressants et qui valent la peine d’être visités.

Mais pour d’autres? Franchement, on se croirait au marché: Vente de poupée, peluches ou parfois chaussures etc…

Nous ne parlerons que  de la partie intéressante qui représente 90% des stands.

Cependant, un petit bémol sur l’organisation de cette exposition :

Un désordre total. Une désolation au niveau organisation. Même certains commercants , à partir de leur stand se désolaient de cette pagaille.

Nous avons ( comme tout le monde évidemment ) attendu, debout, avancant à pas de tortue ,  dans le cadre d’une file désordonnée  et ce, durant plus de 3 heures…. à l’extérieur du batiment… Des milliers de visiteurs enfants ( souvent bousculés les pauvres), des poussettes et bébés qui poussent les visiteurs pour avancer. Les parents poussant la poussette et écrasant, involontairement,  les pieds des autres visiteurs.

UNE SEULE porte d’accès ouverte pour ces milliers voire dizanes de milliers de visiteurs qui comme déjà dit, avancent lentement, debout,  des heures durant.

Alors que les autres nombreuses portes d’accès sont fermées. Les gens se posaient la question. “Pourquoi”?

Les organisateurs auraient dû déjà crée , par exemple  : Une porte spécifique à ces pauvres parents et leurs enfants, les poussettes notamment pour qu’ils puissent rentrer dans le hall de l’exposition tranquillement et sereinement.

Pour la partie organisation: Nous pouvons évaluer en disant ” peut beaucoup mieux faire”.

UNE PARTIE DE LA FILE D'ATTENTE

UNE PARTIE DE LA FILE D’ATTENTE

A l’intérieur, étant donné le nombre de visiteurs,  l’espace de l’exposition trop “restreint” pour accueillir les visiteurs.  Les gens s’y bousculaient aussi,  malheureusement.

Les visiteurs, au grand coeur, patients et très affables étaient là pour compenser la défaillance organisationnelle.  En fait, c’est typiquement ce qui caractérise nos amis turques: Leur patience et la solidarité entre eux durant cette longue attente. Bravo.

HEUREUSEMENT que les stands intéressants étaient là , aussi, pour sauver la mise.

Parlant de stand à visiter ? : INFOCONCEPT

Au mileu de cette foule, nous avons découvert ce stand. Nous n’allons pas reprendre la présentation puisque le responsable d’INFOCONCEPT nous présente l’entreprise sur la vidéo là dessous. (EXCUSEZ , le mauvais cadrage de la vidéo: Bousculés par les visiteurs nombreux comme déjà dit, nous avons raté quelques cadrages. Excuses par avance.

En sus d’INFOCONCEPT ( vraiment top ) et l’accueil des responsables étant aussi au top

INFO CONCEPT :  19 / 29 avenue des frères lumières  95193 GOUSSAINVILLE

email : faruk@infoconcept.net

C’est la fameuse hospitalité cordiale turque que nous retrouvons.

Nous avons essayé de visiter autant que possible les stands: Evidemment, il a fallu penser à notre ventre qui criait famine surtout que les bonnes odeurs des stands de Kebab, Tantoni,  kefta etc… étaient là pour nous narguer et nous attirer vers eux, comme un aimant.

Par la même occasion, notre responsable technique à la radio a acheté des coussins ( magnifiques) mais bon… Elle nous a obligé à les porter tout le long de notre  visite.

This slideshow requires JavaScript.

Nous ne pouvons rien lui refuser. Grâce à elle, notre radio fonctionne et la maintenance est parfaite.

Ah oui. Dernier point, nous avons pu assister à la présence d’une star nationale turque qui passait par l’expo. Il s’agit de NECIP MEMELI ( Necip : Le prononcer Néjib )

Un acteur qui a enthousiamé la foule. D’ailleurs, nous avons pu le filmer

Vidéo ci dessous.

 

 

Pour résumer: Oui, c’est une visite à faire. Un détour obligé pour les amoureux de produits turcs. Pour les personnes qui souhaitent un air de voyage et de vacances.

Oui, malgré la désorganisation ( en espérant que les responsables y remédieront pour la suite et les années à venir )  cette exposition vaut le détour. Nous vous encourageons à y aller. Vous passerez de super moments en famille, entre amis et même en solo.

Notre reportage terminé, nous sommes rentrés au studio radio ( avec nos coussins bien évidemment ) tout en préparant notre planning pour d’autres reportages riches et intéressants.

 

PHOTO 11

 

Article : Equipe RadioSatellite 

Vidéo:  Equipe RadioSatellite

Musique des vidéos: Composition / Arrangements / Montage Audio-Vidéo: Equipe RadioSatellite

Photos: Equipe RadioSatellite

Reportages: Equipe RadioSatellite

Follow us


Aide / cotisation / Contribution

RadioSatellite: Rédaction et radio sont une activité non commerciale. Seuls votre participation et cotisation libre peut aider le site/la radio à poursuivre leurs activités pour acquérir matériel et outils. Merci. —————————————– —————————————– Radio Satellite: Website and radio are a non-commercial activity. Only your participation and free subscription can help the site / radio to continue their activities to acquire equipment and tools. Thank you

€2.00

You can follow us here , of course.

And you can follow us on our Youtube page, to be informed about all our new videos ( and watch our old , recent, actual videos ( more than 120 videos)

Videos concerning our travels : Egypt, Instanbul, London, Paris and more

https://www.youtube.com/channel/UCJswzoRko4H4SHBgssQIFUA

 

 

COVER YOUTUBE RADIOSATELLITE

Une Journée sur la “grand place” de Bruxelles


Nous avons décidé de passer la journée à Bruxelles, en cette période de décoration de Noël.

2

Partant de Paris, le trajet facile voire un peu monotone pour le conducteur de la voiture.

En fait, nous avons l’habitude de prendre la route vers Bruxelles presque 4 ou 5 fois par mois. Route directe…longue… Autoroute A1 / E19… Enfin…

Arrivés à Bruxelles, heureusement que le GPS est en action..

Depuis  des années, que nous allons passer des jours voire des semaines à Bruxelles; La capitale européenne est toujours… Mais vraiment “toujours” en chantier… Des routes bloquées, des déviations de route… On s’y perd…Pourtant, depuis le temps, nous devrions y être habitués. Surtout les tramways qui passent entre les voitures au niveau des croisements.

Cependant, nous aimons cette ville. (aussi bien que la Belgique dans son ensemble ) , au delà de ces chantiers , cette ville est “jeune”. Elle respire l’ouverture européenne et surtout la vie simple sans chichi, sans complexe.

En france, nous avons divers complexes. A commencer par les scandales et cris horrifiés si une ville envisage  installer une petite crèche de Noël , pour les quelques jours durant cette célébration.

Nous entendons toutes sortes d’insultes et attaques  pretextant que c’est “anti laïque”. Alors qu’en Belgique, ils assument leur histoire, leur croyances ( ou non ) : La crèche de Noël ,  GEANTE est installée en plein centre de la “grand place” royale de Bruxelles.

1

Eh oui… Nous aimons la joie, le bonheur, le sourire et l’intelligence de nos amis belges.

La belgique a été choisie cette année, nous aurions pu opter pour la hollande ou l’allemagne. L’ambiance est aussi joyeuse et heureuse dans ces pays, durant les fêtes de Noël et de fin d’année en général.

 

 

En france, actuellement, c’est plutôt la galère entre grèves, blocages et arrêts des transports publics (ni trains, ni métros), le pays est paralysé en pleine période de fêtes.

Il faut reconnaitre ses défauts , ses qualités aussi mais aussi les qualités des autres voisins.

Notre équipe s’est déplacée entre la grand place où nous avons pu admirer la crèche de Noël.

Nous avons revu notre ami le “manneken pis”  aussi bien que son alter égo féminin “jeanneken pis“.

 

This slideshow requires JavaScript.

 

Pour l’histoire du personnage en question ( le manneken pis ) : Nous préférons vous remettre le lien wikipédia pour relation tout de A à Z.

Ce qui est certain: Ce petit personnage, cette statue de petite taille est le centre d’intérêt de tous les touristes, des belges… Du monde entier.

Il est inconcevable qu’un touriste passe par Bruxelles sans passer voir ce petit bonhomme.

Le plus sympathique : Il est habillé en période hivernale ( il faut bien qu’il se protège du froid )  🙂  Alors qu’en période d’été / printemps, il est nu comme un vers. Evidemment, dans les 2 cas, ce petit fait pipi “non stop”.

Nous vous avons choisi quelques photos prises par nos équipes (sauf pour le manneken pis : sources google )

 

 

This slideshow requires JavaScript.

 

D’autres articles / reportages :

Festiculture : Le salon de la Turquie à Paris

Rue de la saucisse à la une.


Aide / cotisation / Contribution

RadioSatellite: Rédaction et radio sont une activité non commerciale. Seuls votre participation et cotisation libre peut aider le site/la radio à poursuivre leurs activités pour acquérir matériel et outils. Merci. —————————————– —————————————– Radio Satellite: Website and radio are a non-commercial activity. Only your participation and free subscription can help the site / radio to continue their activities to acquire equipment and tools. Thank you

€2.00

L’association Peta a demandé au maire du village Issigeac qu’il change le nom d’une des ruelles de ce village médiéval.

 

Ca se passe en Dordogne en 2018

La star : Une rue dont le nom “rue de la saucisse”

L’agitateur :  Association Peta

Jean-Claude Castagner, maire d’Issigeac en Dordogne  a reçu un mail de l’association végane Peta dont plusieurs membres, en vacances dans le village médiéval, ont remarqué qu’une des ruelles portait le nom de rue de la Saucisse.

Donc, des touristes, de passage qui ont lancé cette demande.

« Ils sont fermement opposés à cette dénomination et ils nous conseillent même de la rebaptiser Rue Soy-cisse, en référence au soja en anglais. C’est n’importe quoi et il est hors de question que je le fasse  » s’insurge le maire.

Même sentiment pour Elma Laporte, la seule habitante à l’année de cette ruelle d’une quinzaine de mètres de long : « Ces gens-là sont complètement hors sujet. La saucisse n’a rien à voir avec du porc. C’est le surnom que les villageois donnaient à une des leurs au début du XXe siècle, car elle était voûtée.

Elle s’appelait Suzanne Tessier et les anciens racontent qu’elle adorait ce surnom alors, pourquoi cette démarche aujourd’hui ? » s’interroge cette femme d’origine écossaise qui a acheté la vieille maison en pierre où vivait « La Saucisse », il y a dix-huit ans.

rue de la saucisse.JPG

Sources : Le parisien du 28/11/2018 (Denis Granjou)

NB: Par la suite, il s’est avéré que cette demande de la part de cette association ne fut qu’un coup médiatique pour promouvoir leur association

( source: blastingnews france de Décembre 2018 ).

D’ailleurs, nous en parlons toujours aujourd’hui, même si c’est dans le cadre de la rigolade et d’un gag assez marrant.

 

GLACES BACHIR A PARIS


Une fois n’est pas coutume mais nous voudrions partager avec vous , lectrices, lecteurs, parisiens, français, Européens, touristes du monde entier de passage à Paris… Partager avec vous cette expérience unique en matière ” d’ice cream” tout simplement

glaces bachir

En effet, nous avons pu flaner dans les rues de Paris :  Et là… Nous découvrons un glacier que nous connaissions certes, basé à l’étranger ( au Liban en l’occurence ) et connu sous les cieux du pays des cèdres. Cependant, la surprise fut de le trouver en France.

 

Il s’agit des Glaces Bachir .

Ayant papoté quelques secondes ( malgré  l’énorme file d’attente ) avec l’une des filles de la famille Bachir qui tient la gestion de ce commerce. Affable, souriante, elle a pu nous laisser un peu de temps pour parler de ce commerce connu  et créé à l’origine en 1936 , à Bickfaya ( Montagne Libanaise ).

Nous avons pu retrouver le goût des parfums dont les “mûres” ( ce genre de fruit spécifique qui a un  goût spécial et unique. Ce goût  spécifique à ce genre de mûres, étant introuvable ailleurs que dans ce pays ), le parfum de la rose et bien d’autres.

Le roi de la fête ( ou la reine sans doute ) c’est la ECHTA enrobée de pistache à gogo et avec ( ou sans , selon la volonté du client ) la chantilly en guise de chapeau couvrant la glace. Un délice à ne pas rater.

GLACES BACHIR PARIS ACHTA PISTACHE CHANTILLY

 

echta pistaches chantilly

 

Si vous passez par Paris, n’hésitez pas à faire un petit détour.

Ceci  n’est pas une publicité. Les gérants de Maurice Bachir ne nous ont rien demandé. Nous avons juste souhaité mettre en lumière une glace artisanale héritée de père / mère en fils / fille depuis les années 30 et qui a franchi le rubicon des frontières pour atteindre Paris et nous refaire découvrir cette glace méconnue par de nombreuses personnes n’ayant pas visité le pays des cèdres.

Notre équipe de RadioSatellite a passé un super moment , en attendant de les revoir dans leur commerce pour acheter à nouveau cette glace notamment la ECHTA ( ou ACHTA selon les prononciations)

 

This slideshow requires JavaScript.

 

This slideshow requires JavaScript.

 

Capture

 

Article : RadioSatellite

Photos : Sources: Google / Website Glaces Bachir / No Garlic No Onions 

 

D’autres reportages :

https://radiosatellite.co/2019/12/29/festiculture/

Unknown Helsinki


FINLANDE2

Travels in Finland and abroad

In English:

Laajasalo – the biggest island of Helsinki and Helsinki’s 49th district in eastern Helsinki

Part 2.

Visiting Laajasalo (Degerö in Swedish) is easy. Take metro which goes to Itäkeskus or Myllypuro. Hop off at Herttoniemi subway station. Walk out of subway station and take some of these buses: 84 – Gunillankallio, 85 – Jollas , 88 and 88B – Kaitalahti and Kruunuvuorenranta, 89 – Yliskylä. There are other bus routes, but I suggest to You these routes. You can hop off anytime or at final stop. Where You decide to hop off, start walking. As soon as possible, choose a path. Everywhere on the island, there are cycling and walking paths. Selecting path, they give to You an excellent way to explore the island. Getting lost – no, because every path lead to some road and on roads there is traffic. When returning all the busses are marked…

View original post 1,999 more words

Travelling the world


OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Travelling the world

If you’ve ever considered going on a road trip through Iceland, chances are you will have heard of the ‘ring road’. The ring road – or route one – is a 1,332km circular road that runs all around Iceland, connecting all the major cities and towns. This road is well maintained and well signed, making it the perfect way to travel all around Iceland.

Because of the circular nature of the road, pretty much all Icelandic road trips will start (and end) in the capital of Reykjavik.

We had picked up our rental car a couple of days before actually departing from Reykjavik, as it made more sense to use the capital as a base to explore the Golden Circle rather than trying to cram too much into each day.

After packing up our little car and finally saying goodbye to the hustle and bustle of the capital, it wasn’t long before we goodbye to the traffic and finally arrived onto route one.

Seljalandsfoss

Our first stop on route one was Seljalandsfoss, one of approximately fifty bajillion waterfalls in Iceland. In a country of so many beautiful waterfalls – or foss’ in Icelandic – they need to be pretty dang special to stand out. Luckily, Seljalandsfoss isn’t just any other waterfall.

No, Seljalandsfoss is one of the few waterfalls in the world which allow you to actually walk behind the plummeting stream of water! Due to the hollowed out and cave-esque nature of this rock, Seljalandsfoss provides visitors with a way to see a waterfall from a totally different perspective.

Fair warning, even though it looks like the pathway is quite far from the water, you will absolutely still get wet!

 

SOURCES : TO CONTINUE READING :


https://travellingtheworldsolo.com/2019/04/16/day-one-of-driving-icelands-ring-road-waterfalls-waterfalls-and-more-waterfalls/

 

This slideshow requires JavaScript.

 

 

Le tourisme spatial : à l’infini et au-delà


Tourisme spatial #tourism #space #espace #tourisme

Cliquez pour lire et voir la vidéo

 

 

TOURISME SPATIAL

Etrange et Insolite

Le 12 avril, le monde entier célébrera la Journée internationale des vols habités dans l’espace, une célébration annuelle de l’anniversaire du premier vol spatial habité de Yuri Gagarin.

View original post 97 more words

Bulgaria


A trip to Bulgaria

Un voyage en Bulgarie

 

Rick Steves’ Europe Travel Guide | Check your local public television station for this Rick Steves’ Europe episode

Bulgaria, so mysterious, has a vivid identity as a crossroads of the Balkans. We’ll trace the country’s complex history, from ancient Thracian tombs to medieval Orthodox Christian monasteries to Soviet monuments. And we’ll enjoy an intimate taste of contemporary culture: the yellow brick road of Sofia; the gregarious craftspeople of the medieval capital, Veliko Tarnovo; and the thriving pedestrian zones of cosmopolitan Plovdiv.

ricksteves.com  for more information about this destination and other destinations in Europe.

 

 

bulgaria rick steves

 

 

Sources : YouTube

ricksteves.com/watch-read-listen/video/tv-show

 

Missions Apollo : La Russie doute du voyage des Américains sur la Lune


Aphadolie

Mission Apollo – Astronaute - 2

Photo – Credit : NASA

Comme les doutes internationaux entourent les prétentions américaines, diffusées dans le monde entier depuis des années, selon lesquelles les États-Unis auraient débarqué des hommes sur la Lune, le chef de l’agence spatiale russe « Roscosmos » Dmitry Rogozin a proposé à plusieurs reprises de vérifier si les Américains étaient vraiment allés sur la Lune.

Les États-Unis ont affirmé que six missions ont débarqué des hommes sur la Lune, à commencer par celle d’Apollo 11 en juillet 1969, au cours de laquelle Neil Armstrong est apparemment devenu le premier homme à marcher sur la Lune. Apollo 13 devait se poser sur la Lune, mais on a dit qu’il s’était limité à un survol en raison d’un dysfonctionnement à bord du vaisseau spatial. Étonnamment, les neuf missions habitées sont retournées sur Terre en toute sécurité.

Comme l’a rapporté Forbes en 2015, la NASA a publiquement affirmé

View original post 515 more words

The ULTIMATE Guide & Itinerary for a Trip : NAMIBIA


When I think back on all the trips I have done so far, my road trip from Cape Town to Windhoek will definitely go down as one of my all time favourites. 25 mots de plus

via The ULTIMATE Guide + Itinerary for an EPIC Road Trip Through NAMIBIA — TRAVELLING THE WORLD SOLO

Top 10 : Instagram #Drones


10 Comptes Instagram proposant photos de voyages prises par drones ( et services drônes)

Les Voyages de Camille

C’est reparti dans la série des comptes Instagram à suivre avec aujourd’hui une sélection des meilleurs photographes en drones.

Jesse Mottl

Jeune photographe italien, Jesse Mottl est pour moi l’un des meilleurs dans la profession.

Instagram : jm_droneguy

jm

Pat Kay

Lauréat de nombreux prix en photographie, Pat Kay est basé à Sydney en Australie, et parcourt le monde en partageant ses magnifiques clichés pris au drone.

Instagram : pat_kay / Site : http://patkay.com.au/

pat kay

Jerome Courtial

Expert en la matière depuis 3 ans, Jerome Courtial est un Français basé à Londres. Non seulement il partage ses impressionnantes photos sur Instagram, mais il partage également tous ses conseils sur son site internet pour tout ceux qui souhaiteraient se lancer dans l’aventure du drone.

Instagram : jcourtial / Site : https://masterdronephotography.com/

courtial

Salty Wings

Leaders dans la photographie aérienne, Salty Wings regroupe Michael Goetze et Jampal Williamson, deux photographes et vidéastes Australiens. En 2016, ils ont fait voyager leurs drones sur 20,000…

View original post 210 more words

10 applications indispensables pour voyager.


Des applications et conseils par une blogueuse voyageuse ( Camille)  qui s’y connait.

Cliquer sur le lien ci dessous pour lire l’article.

Note de la rédaction de RadioSatellite : Ne pas oublier les applis de nos radios  😉

RadioSatellite (instrumentale) et RadioSatellite2 ( Pop Rock Oldies 80s)

 

Bon Voyage(s) et bonne lecture

 

 

Beaucoup d’articles ont déjà été écrits sur la question, et plutôt que de vous noyez sous une liste d’applications au final pas si utiles que ça, je vous présente aujourd’hui mes applications préférées, testées et approuvées, celles que j’utilise systématiquement quand je pars en voyage. Le plus ? Elles sont toutes gratuites ! ——— Si […]

via 10 applications indispensables en voyage — Les Voyages de Camille