Une JournĂ©e sur la “grand place” de Bruxelles


Nous avons décidé de passer la journée à Bruxelles, en cette période de décoration de Noël.

2

Partant de Paris, le trajet facile voire un peu monotone pour le conducteur de la voiture.

En fait, nous avons l’habitude de prendre la route vers Bruxelles presque 4 ou 5 fois par mois. Route directe…longue… Autoroute A1 / E19… Enfin…

Arrivés à Bruxelles, heureusement que le GPS est en action..

Depuis  des annĂ©es, que nous allons passer des jours voire des semaines Ă  Bruxelles; La capitale europĂ©enne est toujours… Mais vraiment “toujours” en chantier… Des routes bloquĂ©es, des dĂ©viations de route… On s’y perd…Pourtant, depuis le temps, nous devrions y ĂȘtre habituĂ©s. Surtout les tramways qui passent entre les voitures au niveau des croisements.

Cependant, nous aimons cette ville. (aussi bien que la Belgique dans son ensemble ) , au delĂ  de ces chantiers , cette ville est “jeune”. Elle respire l’ouverture europĂ©enne et surtout la vie simple sans chichi, sans complexe.

En france, nous avons divers complexes. A commencer par les scandales et cris horrifiés si une ville envisage  installer une petite crÚche de Noël , pour les quelques jours durant cette célébration.

Nous entendons toutes sortes d’insultes et attaques  pretextant que c’est “anti laĂŻque”. Alors qu’en Belgique, ils assument leur histoire, leur croyances ( ou non ) : La crĂšche de NoĂ«l ,  GEANTE est installĂ©e en plein centre de la “grand place” royale de Bruxelles.

1

Eh oui… Nous aimons la joie, le bonheur, le sourire et l’intelligence de nos amis belges.

La belgique a Ă©tĂ© choisie cette annĂ©e, nous aurions pu opter pour la hollande ou l’allemagne. L’ambiance est aussi joyeuse et heureuse dans ces pays, durant les fĂȘtes de NoĂ«l et de fin d’annĂ©e en gĂ©nĂ©ral.

 

 

En france, actuellement, c’est plutĂŽt la galĂšre entre grĂšves, blocages et arrĂȘts des transports publics (ni trains, ni mĂ©tros), le pays est paralysĂ© en pleine pĂ©riode de fĂȘtes.

Il faut reconnaitre ses défauts , ses qualités aussi mais aussi les qualités des autres voisins.

Notre Ă©quipe s’est dĂ©placĂ©e entre la grand place oĂč nous avons pu admirer la crĂšche de NoĂ«l.

Nous avons revu notre ami le “manneken pis”  aussi bien que son alter Ă©go fĂ©minin “jeanneken pis“.

 

This slideshow requires JavaScript.

 

Pour l’histoire du personnage en question ( le manneken pis ) : Nous prĂ©fĂ©rons vous remettre le lien wikipĂ©dia pour relation tout de A Ă  Z.

Ce qui est certain: Ce petit personnage, cette statue de petite taille est le centre d’intĂ©rĂȘt de tous les touristes, des belges… Du monde entier.

Il est inconcevable qu’un touriste passe par Bruxelles sans passer voir ce petit bonhomme.

Le plus sympathique : Il est habillĂ© en pĂ©riode hivernale ( il faut bien qu’il se protĂšge du froid )  🙂  Alors qu’en pĂ©riode d’Ă©tĂ© / printemps, il est nu comme un vers. Evidemment, dans les 2 cas, ce petit fait pipi “non stop”.

Nous vous avons choisi quelques photos prises par nos Ă©quipes (sauf pour le manneken pis : sources google )

 

 

This slideshow requires JavaScript.

 

D’autres articles / reportages :

Festiculture : Le salon de la Turquie Ă  Paris