Utiliser le pouvoir du sourire pour diminuer son stress par Mme Monique Desjardin


La technique que je propose dans聽cette vid茅o聽est 脿 utiliser lorsque nous avons eu un coup dur et que nous ressentons que nous sommes en train de basculer dans un puits de tristesse ou encore lorsque nous sommes d茅stabilis茅s par une p茅riode de stress intense.

Cette fa莽on de faire peut aussi 锚tre utilis茅e lorsque nous vivons des minuscules frustrations qui r茅p茅t茅es tout au long de la journ茅e nous font perdre notre bonne humeur et notre 茅nergie et nous d茅centre compl猫tement de la direction que nous d茅sirons donner 脿 notre journ茅e.

Monique desjardin

Elle est aussi tr猫s efficace pour reprogrammer nos autoroutes 茅motionnelles, nos 芦 patterns 茅motionnels 禄, comme je l鈥檈xplique dans ma vid茅o. Il faut comprendre que c鈥檈st notre cerveau qui cr茅e 聽les 茅motions en activant diff茅rents circuits 茅lectriques et en lib茅rant des hormones qui vont colorer notre 茅tat interne. Plus nous vivons une 茅motion 脿 r茅p茅tition et plus nous renfor莽ons son circuit, plus celle-ci devient pr茅dominante et plus elle se transforme en humeur puis en caract猫re et en trait de personnalit茅.

Si nos autoroutes sont surtout celles qui v茅hiculent le cortisol, nous serons davantage soit sur la d茅fensive ou encore agressif et nous aurons probablement l鈥櫭﹖iquette d鈥櫭猼re 芦 bougon 禄 ou encore 芦 soupe au lait 禄. Nous aurions avantage 脿 utiliser cette technique rapidement.

Sources :聽 Article original et source

Attention, je ne suis pas en train de dire qu鈥檌l faille refouler nos 茅motions aversives (n茅gatives ou d茅plaisantes) et privil茅gier les 茅motions app茅titives (positives ou plaisantes), celles que nous aimons vivre. Toutes nos 茅motions sont importantes, elles sont des messag猫res. Il est bon de savoir les raisons pour lesquelles nous vivons ces 茅motions et il ne faudrait pas les banaliser ou encore les balayer sous le tapis.

J鈥檃ime beaucoup la m茅taphore du camembert 脿 cet effet. 芦 Les 茅motions c鈥檈st un peu comme du camembert, si nous les mettons dans l鈥檃rmoire en croyant se lib茅rer, cela prendra quelques temps pour que toutes les pi猫ces de la maison embaument de son odeur. 禄

Une 茅motion doit 锚tre ressentie et comprise avant tout, puis lib茅r茅e. Nous croyons que nous n鈥檃vons que deux choix : exprimer nos 茅motions ou les refouler, les cacher pour qu鈥檈lles ne d茅rangent personne. Nous avons aussi le choix 芦 d鈥櫭猼re avec 禄, ce qui veut dire les 茅couter m锚me lorsqu鈥檈lles murmurent et les valider, leur donner du sens pour mieux comprendre ce qui se passe en nous. Pour avoir une chronique compl猫te sur le sujet c鈥檈st ici聽Comment baisser sa r茅activit茅 gr芒ce aux neurones inhibiteurs

 

Car effectivement nous avons tendance 脿 chercher l鈥檕rigine de nos 茅motions 脿 l鈥檈xt茅rieur de nous et ainsi abandonner notre pouvoir personnel et rester 脿 la merci des circonstances. Mais en fait, nos 茅motions viennent toujours de nous, du sens que l鈥檕n donne 脿 l鈥櫭﹙猫nement. C鈥檈st un peu comme si nous avions un centre d鈥檃nalyse o霉 il y avait une 茅norme biblioth猫que dans notre cerveau, et chaque sensation y 茅tait r茅pertori茅 et associ茅 脿 une 茅motion (聽聽voir article 脿 ce sujet聽 ) Souhaiteriez-vous cocr茅er avec votre coeur et votre cerveau?).

 

 

Ce qui veut dire que pour quelqu鈥檜n, la vue et l鈥檕deur d鈥檜n biscuit 脿 l鈥檃voine suscite un apaisement et sentiment de douceur car sa grand-m猫re l鈥檃ccueillait au retour de l鈥櫭ヽole avec ces biscuits frais sortis du four. Ici je simplifie au maximum mais ce centre d茅tient les associations que notre cerveau a 茅labor茅es tout au long de notre vie.

Prenons l鈥檈xemple de Colette qui revient de vacances. Elle croise le regard de son directeur lors d鈥檜n 茅v猫nement, mais il ne lui fait aucun sourire. Tout de suite le cerveau de Colette s鈥檃ctive, elle ressent une 茅motion d鈥檌nconfort, puis de la confusion, ce qui la porte 脿 se poser encore plus de questions car le cerveau de Colette associe ce 芦 non sourire 禄 脿 un manque de respect, ce qui lui fait lib茅rer encore plus de cortisol. Elle se demande: mais quelle est la raison pour laquelle il ne m鈥檃 pas souri? Peut-锚tre 茅tait-il trop occup茅? Mais peut-锚tre aussi s鈥檈st-il aper莽u pendant mon absence que je ne suis pas importante car ne pas sourire 脿 quelqu鈥檜n, c鈥檈st de lui dire qu鈥檌l n鈥檈st pas important, qu鈥檌l n鈥檃 pas sa place dans le groupe. Peut-锚tre a-t-il pris la d茅cision de me renvoyer? Etc鈥

Si la lib茅ration de cortisol perdure c鈥檈st parce que nous l鈥檈ncourageons avec nos pens茅es. Aussi tout d茅pend de 聽comment le cerveau de Colette a hi茅rarchis茅 sa place dans la pyramide sociale de son milieu de travail et de l鈥檌nfluence de 聽ses conditionnements pass茅s et alors, , elle r茅agira d鈥檜ne fa莽on ou d鈥檜ne autre. Ce ne sont pas toutes les personnes qui auraient r茅agi de la m锚me fa莽on 脿 cette situation. Si vos d茅sirez avoir plus d鈥檌nformations sur la pyramide sociale c鈥檈t ici聽Profitez de l鈥櫭﹖茅 pour reprogrammer votre cerveau

En m锚me temps la s茅rotonine que nous s茅cr茅tons par notre rang social inconscient est prioris茅 par tous car nous l鈥檌nterpr茅tons comme une question cruciale 脿 notre survie.Colette aurait tr猫s bien pu se calmer simplement en se retirant du groupe, en s鈥檃ssoyant pour 锚tre simplement dans son corps avec ses ressentis, en respirant 脿 travers ceux-ci, en 茅tant simplement 脿 l鈥櫭ヽoute de ses sensations corporelles jusqu鈥櫭 ce qu鈥檈lles soient dissip茅es. Habituellement lorsque le mental se tait, c鈥檈st tr猫s rapide. Puis une fois calm茅e, elle irait trouver son directeur afin de v茅rifier ses doutes.

Le-sourire2

Par moment certaines situations nous causent beaucoup d鈥櫭﹎otions et de pens茅es et nous nous sentons bloqu茅s comme si nous 茅tions incapables d鈥檃vancer. Nous ne savons pas comment vivre la situation et ainsi nos 茅motions aversives prennent beaucoup d鈥櫭﹏ergie et peuvent m锚me nous faire basculer dans un 茅tat d茅pressif ou de grande col猫re ou de nervosit茅. Si nous comprenons ce qu鈥檌l nous arrive et que nous savons exactement ce dont nous avons besoin pour faire un l芒cher prise et que nous d茅sirons reprendre rapidement notre 茅nergie, cette fa莽on de faire est avantageuse pour nous. Mais attention elle ne doit surtout pas 锚tre utilis茅e comme une 芦 aspirine 禄 pour camoufler les sympt么mes si nous manquons de recul et de compr茅hension envers la situation.

Il est important de m茅moriser, que toute 茅motion que l鈥檕n essaie de refouler est un peu comme si nous essayons de garder sous l鈥檈au, un 茅norme ballon de plage. Cela demande beaucoup d鈥櫭﹏ergie et nous risquons de recevoir le ballon au visage, un jour ou l鈥檃utre, et cela sans avertissement. De plus, 脿 r茅primer nos 茅motions aversives, nous perdons en intensit茅 sur nos 茅motions app茅titives. Le but n鈥檈st pas d鈥櫭﹖eindre notre feu 茅motionnel mais plut么t聽 cocr茅er avec notre corps et notre syst猫me nerveux tout comme nous utilisons la m茅ditation et la pratique de la coh茅rence cardiaque pour mieux se recentrer et avoir une plus grande tol茅rance 脿 la frustration.

Voici un vid茅o qui fait sourire

POUR CE FAIRE

Lorsque nous sourions ou rions, ainsi notre pression art茅rielle diminue, notre thorax se d茅tend et nous respirons plus facilement. Notre cerveau lib猫re des neurotransmetteurs essentiels comme :
鈥 la s茅rotonine qui am茅liore l鈥檋umeur et les cycles du sommeil, 聽suscite aussi le sentiment d鈥櫭猼re respect茅 par les autres et nous donne de la fiert茅. C鈥檈st elle qui nous donne ce sentiment de paix, de bien-锚tre et elle est pr茅sente en plus grande quantit茅 dans notre tube digestif car elle y joue un r么le primordial.
鈥 l鈥檈ndorphine qui est d茅crite comme 茅tant l鈥檋ormone du bonheur, elle provoque l鈥檈uphorie, elle est anxiolytique et revitalisante en plus d鈥櫭猼re un antidouleur efficace.
Tout en respectant nos 茅motions, il est possible d鈥檜tiliser les moments o霉 nous sommes au neutre, pour d茅velopper des autoroutes diff茅rentes de celles auxquelles nous sommes habitu茅s et ainsi sortir de nos automatismes 茅motionnels ou encore des r茅ponses naturelles de notre corps 脿 la suite d鈥櫭﹙猫nements difficiles.

Utilisons le corps pour d茅jouer notre cerveau et augmenter notre intelligence 茅motionnelle.

Nous pouvons d茅jouer notre cerveau des 茅motions (le cerveau limbique) et transformer nos 茅motions car elles sont avant tout des ressentis physiques interpr茅t茅s par notre cerveau qui vient y associer une signification similaire 脿 notre pass茅 . C鈥檈st pour cette raison que les pratiques corporelles sont tr猫s efficaces pour modifier nos 芦 patterns 禄 茅motionnels.

  1. Utiliser le rire, c鈥檈st un soleil artificiel qui illumine notre quotidien. Si cette brillante lumi猫re a suffisamment 茅clair茅 notre journ茅e, nous nous endormons facilement comme un enfant car eux ont encore leurs c艙urs d鈥檈nfant et ils rient beaucoup plus souvent que nous dans une journ茅e. Le rire est un aimant. Avez-vous remarqu茅 comme il est contagieux et comme nous sommes curieux de savoir ce qui fait rire nos voisins, nous souhaitons rire aussi 脿 notre tour.

2.聽Aussi le rire tisse les liens. Nous aimons 锚tre en pr茅sence de personnes qui all猫gent notre journ茅e par le rire. Il donne des vitamines, il est bon pour le corps et notre cerveau. Nous l鈥檃vons compris rapidement, car nous allons facilement vers ceux qui nous font rire.
3. 脡couter une musique entra卯nante, chanter, danser, tous ces gestes illuminent notre journ茅e, elle met de la lumi猫re l脿 o霉 il en manque.
4. Pour penser 脿 sourire et rire, dessinons-nous sur la main un bonhomme sourire et commen莽ons 脿 apprendre des blagues que nous 聽pourrons raconter 脿 nos proches. Sourire c鈥檈st rajeunir!

Cr茅ons nos autoroute du Bonheur !

Monique

 

 

Sources :聽 https://cocrea.ca/utiliser-le-pouvoir-du-sourire-pour-diminuer-son-stress/