CLAUDIA CARDINALE


Claudia Cardinale est une actrice et mannequin italienne francophone, née le 15 avril 1938 à Tunis (Tunisie).

Véritable sex-symbol des années 1960, elle a joué dans de nombreux films à succès, notamment dans les films Le Pigeon (1958), Le Guépard (1963) et Il était une fois dans l’Ouest (1968).

Claudia Cardinale3 RadioSatellite

Claude Joséphine Rose Cardinale est née à Tunis à l’époque du protectorat français, dans un immeuble de l’avenue Jules-Ferry (aujourd’hui avenue Habib-Bourguiba), le « Foyer du combattant », derrière le quartier de la Petite Sicile. Son père, François, est ingénieur à la compagnie des chemins de fer de Tunis. Elle est l’aînée d’une fratrie de quatre enfants avec Blanche, Bruno et Adrien élevés par sa mère Yolande Greco. Ses grands-parents paternels et maternels sont originaires de Sicile.

Garçon manqué et enfant sauvage, elle est fascinée comme beaucoup d’adolescentes de sa génération, par Brigitte Bardot. Elle étudie au lycée Cambon, rue de Marseille. Le sicilien est la langue parlée dans sa famille et le français la langue apprise pendant sa scolarité, de sorte que, bien qu’étant de nationalité italienne, elle n’apprend l’italien qu’à l’âge adulte, afin de pouvoir tourner.

Ses premiers contacts avec le cinéma ont lieu en 1955 à Venise, durant la Biennale, au cours d’un voyage qui lui a été offert après qu’elle a gagné, à 17 ans, l’élection de « la plus belle Italienne de Tunis », concours de beauté organisé par l’office du cinéma italien. Cependant, désirant être institutrice, elle décline toutes les propositions qui lui sont faites et ne fait qu’une brève apparition dans un court métrage, Anneaux d’or de René Vautier. Violée à l’âge de 19 ans, elle refuse de se faire avorter et c’est ce qui la pousse à s’engager dans le cinéma pour gagner sa vie et être indépendante dans le but de pouvoir élever son fils Patrick.

Ses véritables débuts dans un long métrage se font en 1958 dans Goha de Jacques Baratier et surtout Le Pigeon de Mario Monicelli, sous l’égide du producteur Franco Cristaldi, qu’elle épouse en 1966.

Dans les années 1960, on la retrouve à l’affiche de nombreux succès critiques et publics. De célèbres et nombreux réalisateurs tiennent à sa présence devant leurs caméras. Ce sont notamment Mauro Bolognini, Abel Gance, Luchino Visconti, Henri Verneuil, Philippe de Broca, Luigi Comencini, Federico Fellini, Blake Edwards, Henry Hathaway et Sergio Leone. Avec le drame La Fille à la valise de Valerio Zurlini, elle devient la petite fiancée de l’Italie.

À cause de sa voix rauque et de son italien alors approximatif, l’actrice est systématiquement doublée dans ses films, jusqu’à Huit et demi.

Sur le tournage, Claudia Cardinale parle le français dans les scènes avec Alain Delon, l’anglais avec Burt Lancaster et l’italien dans ses autres scènes.

Ces doublages ont eu une conséquence négative au début de sa carrière, car pour le film La Fille à la valise, elle reçoit le ruban d’argent de la meilleure actrice, qui lui est aussitôt retiré, le jury s’étant rappelé après coup que le règlement interdit aux lauréats d’être doublés.

Sa présence aux côtés d’Alain Delon dans Rocco et ses frères et dans Le Guépard de Visconti, et aux côtés de Jean-Paul Belmondo dans Cartouche la font connaître du public français, alors que le succès aux États-Unis et la renommée internationale lui viennent en 1963 avec Huit et demi de Federico Fellini puis, en 1964, avec Le Plus Grand Cirque du monde d’Henry Hathaway ; ils se confirment en 1968 par Il était une fois dans l’Ouest de Sergio Leone. 

Les années 1970 et 1980 la voient alterner les rôles : réalisations italiennes avec Marco Ferreri, Luigi Comencini, Franco Zeffirelli, Marco Bellocchio,

Luchino Visconti (sous la direction duquel elle a joué quatre fois) et surtout avec son compagnon (à partir de 1974), le réalisateur et scénariste Pasquale Squitieri ; réalisations françaises avec Christian-Jaque, José Giovanni, Michel Lang, Nadine Trintignant, Diane Kurys ou Robert Enrico ; réalisations internationales avec Jerzy Skolimowski, Mikhaïl Kalatozov, George Cosmatos, Alan Bridges, Werner Herzog ou Blake Edwards.

Sur le tournage difficile des Aventures du brigadier Gérard, elle empêche le renvoi du réalisateur polonais Jerzy Skolimowski en menaçant de quitter le film.

Durant les années 1970, elle se prête aussi à une parenthèse discographique qui lui vaut des succès discos en Europe et au Japon avec plusieurs passages télévisés et une large diffusion sur les ondes des radios périphériques en France de titres comme Love affair (classé no 16 au hit-parade), et Sun… I love you en 1977 et en 1978.

À partir de la fin des années 1990, Claudia Cardinale réduit le nombre de tournages de films pour se consacrer davantage au théâtre ou à l’écriture.

Claudia Cardinale2 RadioSatellite

Dans les années 2000, elle monte sur scène à Paris, interprétant, en 2000, La Vénitienne (anonyme du xvie siècle) et Doux oiseaux de jeunesse de Tennessee Williams en 2005.

En 1993, elle est membre du jury de la sélection officielle au Festival de Cannes. Par ailleurs, à la Mostra de Venise 1993, elle reçoit un lion d’or saluant sa contribution au patrimoine cinématographique mondial. Cette année marque le début d’une succession de récompenses saluant l’ensemble de sa carrière cinématographique.

L’Italie continue à la saluer : elle reçoit en 1997 un David di Donatello, en 1998 un Flaiano International Prizes, en 2000 le ruban d’argent d’honneur du Syndicat national des journalistes cinématographiques italiens.

Claudia Cardinale RadioSatellite

Elle enchaîne avec des prix européens : en 2002, l’ours d’or d’honneur au Festival de Berlin mais aussi le prix Platinum du Viareggio EuropaCinema. En 2003, elle est lauréate du prix des acteurs européens au Festival du Film de Ludwigsburg.

Puis c’est la France qui prend le relais : en 2006, elle est lauréate du prix Henri-Langlois de Vincennes puis en 2008 reçoit l’ordre national de la Légion d’honneur. En 2013, à la 18e cérémonie des prix Lumières 2013, elle est lauréate du prix pour l’ensemble de sa carrière. Son pays d’origine suit rapidement : en 2009, elle reçoit les insignes du grand cordon de l’ordre national du Mérite (Tunisie).

Jusqu’en 2015, elle reçoit une dizaine d’autres récompenses dans des festivals internationaux à travers le monde.

Elle continue de tourner, mais dans des productions beaucoup moins exposées médiatiquement, et souvent pour des seconds rôles..

Après un viol, elle donne naissance discrètement à Londres à un garçon, Patrick, le 19 octobre 1958, alors qu’elle est âgée de 20 ans. Son producteur, Franco Cristaldi, lui conseille de le faire passer pour son petit frère pour ne pas contrarier sa carrière. Alors que son fils a 6 ou 7 ans, elle révèle ce secret pesant à un journaliste.

Le père lui aurait envoyé de nombreuses lettres, toutes déchirées par Cristaldi sans qu’elle ne  le sache, et souhaitera des années plus tard le reconnaître, ce que Patrick refusera.

Après un mariage malheureux de 1966 à 1975 avec Cristaldi (lequel a adopté Patrick) qui organise lui-même la cérémonie sans l’avertir, elle est la compagne de 1974 à 2011 du réalisateur Pasquale Squitieri (1938-2017), avec lequel elle a une fille, Claudia. Celle-ci aura un fils, Milo, avec l’artiste plasticien Samon Takahashi.

Les rumeurs sur sa relation avec Rock Hudson à l’époque sont en réalité fausses, l’actrice révèle plus tard avoir fait croire à cela pour protéger la carrière de l’acteur, à une époque où l’homosexualité était plutôt mal perçue.

Elle a toujours adopté des positions politiques marquées par des idées progressistes. Femme de gauche, elle est engagée depuis longtemps dans la lutte contre le sida, dans la défense des droits des femmes et des homosexuels. Elle a apporté sa contribution à nombre de causes humanitaires. En 1999, l’UNESCO l’a désignée « ambassadrice de bonne volonté ».

« J’ai été une star, très jeune. Je n’ai pas de mérite, le destin en a décidé ainsi. Une étoile a toujours veillé sur moi. »

En 2009, elle publie « Ma Tunisie » aux éditions Timée, un livre de photos sur les traces de son enfance tunisienne.

En 2014, elle est membre du comité de soutien à la candidature d’Anne Hidalgo à la mairie de Paris.

Le 29 mars 2017, elle est désignée comme l’égérie des 70 ans du Festival de Cannes en figurant sur l’affiche du festival. Les retouches apportées à la photographie, qui ont pour objet de la mincir davantage, suscitent une controverse relative aux canons de beauté féminin dans le cinéma et la communication, que Claudia Cardinale finit par écarter en la qualifiant de fausse polémique

sources : Wikipedia + Divers

Julie Andrews – Jack Lemmon in THAT’S LIFE


via Julie Andrews – Jack Lemmon in THAT’S LIF

This slideshow requires JavaScript.

They were… They are


They are stars

We know them as we saw them in the movies.

But time has passed and everyone is changing.

Here how we knew them
Here they are now mature and greater than before

 

ABBA

ABBA

ABBA

 

 

ART GARFUNKEL (Simon and Garfunkel 

ART AND GARFUNKEL

ART AND GARFUNKEL

 

 

BARBARA EDEN 

Barbara Eden

Barbara Eden

 

 

BARRY GIBB  (Bee Gees )

barry gibb bee gees

barry gibb bee gees

 

 

BOB DYLAN

Bob Dylan

Bob Dylan

 

 

CAT STEVENS

cat stevens

cat stevens

 

 

DAVID MC CALLUM

David Mc Callum

David Mc Callum

 

 

HARISON FORD

Harison Ford

Harison Ford

 

 

JOAN BAEZ

Joan baez

Joan baez

 

 

JULIE ANDREWS

JULIE ANDREWS

JULIE ANDREWS

 

SOUND OF MUSIC TEAM  ( Von Trapp family in movie)

Sound of music team

Sound of music team

 

 

PAUL ANKA

PAUL ANKA

PAUL ANKA

 

 

LEE  AAKER ( Aka RUSTY in RINTINTIN )

LEE AAKER AKA RUSTY in RINTINTIN

LEE AAKER AKA RUSTY in RINTINTIN

 

 

TOM HANKS

Tom Hanks

Tom Hanks

 

 

TOM JONES

TOM JONES

TOM JONES

 

Sources : Google

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Julie Andrews – Jack Lemmon in THAT’S LIFE


That’s Life! is a 1986 American comedy-drama film starring Jack Lemmon and Julie Andrews, directed by Blake Edwards.

 

 

The film was made independently by Edwards using largely his own finances and was distributed by Columbia Pictures. Although Columbia released the film, Artisan Entertainment holds the rights to distribute it on DVD.

That’s Life! was shot in Edwards and his wife Andrews’ own beachside home in Malibu and features their family in small roles, including two daughters. Lemmon’s son Chris Lemmon plays his character’s son Josh, while his wife Felicia Farr puts in a brief cameo appearance as a fortune teller.

Because of the film’s independent status, many of the cast and crew were paid below union-level wages, resulting in the American Society of Cinematographers picketing the film during production and taking an advertisement in Variety in protest. As a result, the original director of photography, Harry Stradling Jr., was forced to quit the film and was subsequently replaced by Anthony Richmond, a British cinematographer.

 

Harvey Fairchild is a wealthy, Malibu-based architect who is turning 60 and suffering from a form of male menopause. He feels aches and pains, real or imaginary, and seems unhappy with his professional and personal life.

Harvey’s patient wife Gillian tries to cheer him with family get-togethers and an elaborately planned birthday party. But she secretly has worries of her own, a throat condition that could result in the loss of her voice.

 

Whining his way through day after day, Harvey snaps at his pregnant daughter Megan and makes rude remarks to his actor son Josh. He tries going to a priest, only to discover that the man to whom he is confessing is an old rival from their college years at Notre Dame. He also consults a local psychic, Madame Carrie, sex with whom leaves Harvey with a venereal disease.

The miserable Harvey is furious with a client named Janice Kern who can’t stop revising her plans for a magnificent house Harvey has been building, but he has meaningless sex with her as well. Gillian bravely hides her cancer fear from the family, but finally, overcome with emotion, she confides in her friend and neighbor, Holly.

Harvey threatens to spoil the birthday party for everybody. He is in such a foul mood that just because a friend named Belmont tells him a depressing story about an illness, he amuses himself by introducing Belmont to the VD-infected psychic.

Gillian warns her husband that he is going to lose everything if he continues to behave this way. During his party, Gillian’s doctor arrives to inform her that the biopsy test results are negative and she is going to be all right. She takes Harvey aside to let him know just how precious life really can be.

Jack Lemmon as Harvey Fairchild

Julie Andrews as Gillian Fairchild

Sally Kellerman as Holly Parrish

Robert Loggia as Father Baragone

Jennifer Edwards as Megan Fairchild Bartlet

Rob Knepper as Steve Larwin

Matt Lattanzi as Larry Bartlet

Chris Lemmon as Josh Fairchild

Cynthia Sikes as Janice Kern

Dana Sparks as Fanny Ward

Emma Walton as Kate Fairchild

Felicia Farr as Madame Carrie

 

VIDEOS OF JULIE ANDREWS

 

 

SOURCES VIDEO: YOUTUBE

SOURCES ARTICLE : WIKIPEDIA

SOURCES PHOTOS : VARIOUS

MUSIC …REMEMBER THE SOUND AND THE MOVIE


The Sound of Music is a 1965 American musical drama film produced and directed by Robert Wise and starring Julie Andrews and Christopher Plummer.

 

The film is an adaptation of the 1959 Broadway musical The Sound of Music, composed by Richard Rodgers with lyrics by Oscar Hammerstein II. The film’s screenplay was written by Ernest Lehman, adapted from the stage musical’s book by Howard Lindsay and Russel Crouse.

Based on the memoir The Story of the Trapp Family Singers by Maria von Trapp, the film is about a young Austrian woman studying to become a nun in Salzburg in 1938 who is sent to the villa of a retired naval officer and widower to be governess to his seven children.

After bringing love and music into the lives of the family through kindness and patience, she marries the officer and together with the children they find a way to survive the loss of their homeland through courage and faith.

The original Rodgers and Hammerstein stage musical score was enhanced by two new songs by Richard Rodgers.

Arranger and conductor Irwin Kostal prerecorded the songs with a large orchestra and singers on a stage prior to the start of filming, and later adapted instrumental underscore passages based on the songs.

Choreographers Marc Breaux and Dee Dee Wood, who had worked with Andrews on Mary Poppins, worked out all new choreography sequences that incorporated many of the Salzburg locations and settings. The Sound of Music was filmed from March 26 through September 1, 1964, with external scenes shot on location in Salzburg, Austria, and the surrounding region, and interior scenes filmed at the 20th Century Fox studios in California.

Sound of music team

The team before and nowadays

 

The movie was photographed in 70 mm Todd-AO by Ted McCord and produced with DeLuxe Color processing and six-track sound recording.

The film was released on March 2, 1965 in the United States, initially as a limited roadshow theatrical release. The critical response to the film was widely mixed, with Bosley Crowther of The New York Times calling it “romantic nonsense and sentiment”, and Philip K. Scheuer of the Los Angeles Times describing it as “three hours of visual and vocal brilliance”.

The film was a major commercial success, becoming the number one box office movie after four weeks, and the highest-grossing film of 1965.

By November 1966, The Sound of Music became the highest-grossing film of all-time—surpassing Gone with the Wind—and held that distinction for five years. The film was just as popular throughout the world, breaking previous box-office records in twenty-nine countries.

Following an initial theatrical release that lasted four and a half years, and two successful re-releases, the film sold 283.3 million admissions worldwide and earned a total worldwide gross of $286,214,076. Adjusted for inflation, the film earned $2.366 billion at 2014 prices—the fifth highest grossing film of all time.

The Sound of Music received five Academy Awards, including Best Picture and Best Director.

 

The_Sound_of_Music_Christopher_Plummer_and_Julie_Andrews

Julie Andrews & Christopher Plummer (The sound of Music )

The film also received two Golden Globe Awards, for Best Motion Picture and Best Actress, the Directors Guild of America Award for Outstanding Directorial Achievement, and the Writers Guild of America Award for Best Written American Musical.

In 1998, the American Film Institute (AFI) listed The Sound of Music as the fifty-fifth greatest American movie of all time, and the fourth greatest movie musical.

In 2001, the United States Library of Congress selected the film for preservation in the National Film Registry, finding it “culturally, historically, or aesthetically significant”.

 

 

Sound of music team

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

“Sources Wikipedia”

 

Listen to the best music on RS2 : This music is played on RS2 : RADIO SATELLITE2  WEBRADIO

on Internet (Apps, Computors, TV…  For the FREE APPS to install ….Details are on our website : here => FOR INSTALLING FREE APPS TO LISTEN ON YOUR SMARTPHONES OR TABLETS