Rue de la saucisse à la une.


Aide / cotisation / Contribution

RadioSatellite: Rédaction et radio sont une activité non commerciale. Seuls votre participation et cotisation libre peut aider le site/la radio à poursuivre leurs activités pour acquérir matériel et outils. Merci. —————————————– —————————————– Radio Satellite: Website and radio are a non-commercial activity. Only your participation and free subscription can help the site / radio to continue their activities to acquire equipment and tools. Thank you

€2.00

L’association Peta a demandé au maire du village Issigeac qu’il change le nom d’une des ruelles de ce village médiéval.

 

Ca se passe en Dordogne en 2018

La star : Une rue dont le nom “rue de la saucisse”

L’agitateur :  Association Peta

Jean-Claude Castagner, maire d’Issigeac en Dordogne  a reçu un mail de l’association végane Peta dont plusieurs membres, en vacances dans le village médiéval, ont remarqué qu’une des ruelles portait le nom de rue de la Saucisse.

Donc, des touristes, de passage qui ont lancé cette demande.

« Ils sont fermement opposés à cette dénomination et ils nous conseillent même de la rebaptiser Rue Soy-cisse, en référence au soja en anglais. C’est n’importe quoi et il est hors de question que je le fasse  » s’insurge le maire.

Même sentiment pour Elma Laporte, la seule habitante à l’année de cette ruelle d’une quinzaine de mètres de long : « Ces gens-là sont complètement hors sujet. La saucisse n’a rien à voir avec du porc. C’est le surnom que les villageois donnaient à une des leurs au début du XXe siècle, car elle était voûtée.

Elle s’appelait Suzanne Tessier et les anciens racontent qu’elle adorait ce surnom alors, pourquoi cette démarche aujourd’hui ? » s’interroge cette femme d’origine écossaise qui a acheté la vieille maison en pierre où vivait « La Saucisse », il y a dix-huit ans.

rue de la saucisse.JPG

Sources : Le parisien du 28/11/2018 (Denis Granjou)

NB: Par la suite, il s’est avéré que cette demande de la part de cette association ne fut qu’un coup médiatique pour promouvoir leur association

( source: blastingnews france de Décembre 2018 ).

D’ailleurs, nous en parlons toujours aujourd’hui, même si c’est dans le cadre de la rigolade et d’un gag assez marrant.