Rue de la saucisse Ă  la une.


Aide / cotisation / Contribution

RadioSatellite: RĂ©daction et radio sont une activitĂ© non commerciale. Seuls votre participation et cotisation libre peut aider le site/la radio Ă  poursuivre leurs activitĂ©s pour acquĂ©rir matĂ©riel et outils. Merci. —————————————– —————————————– Radio Satellite: Website and radio are a non-commercial activity. Only your participation and free subscription can help the site / radio to continue their activities to acquire equipment and tools. Thank you

€2.00

L’association Peta a demandĂ© au maire du village Issigeac qu’il change le nom d’une des ruelles de ce village mĂ©diĂ©val.

 

Ca se passe en Dordogne en 2018

La star : Une rue dont le nom “rue de la saucisse”

L’agitateur :  Association Peta

Jean-Claude Castagner, maire d’Issigeac en Dordogne  a reçu un mail de l’association vĂ©gane Peta dont plusieurs membres, en vacances dans le village mĂ©diĂ©val, ont remarquĂ© qu’une des ruelles portait le nom de rue de la Saucisse.

Donc, des touristes, de passage qui ont lancé cette demande.

« Ils sont fermement opposĂ©s Ă  cette dĂ©nomination et ils nous conseillent mĂȘme de la rebaptiser Rue Soy-cisse, en rĂ©fĂ©rence au soja en anglais. C’est n’importe quoi et il est hors de question que je le fasse  » s’insurge le maire.

MĂȘme sentiment pour Elma Laporte, la seule habitante Ă  l’annĂ©e de cette ruelle d’une quinzaine de mĂštres de long : « Ces gens-lĂ  sont complĂštement hors sujet. La saucisse n’a rien Ă  voir avec du porc. C’est le surnom que les villageois donnaient Ă  une des leurs au dĂ©but du XXe siĂšcle, car elle Ă©tait voĂ»tĂ©e.

Elle s’appelait Suzanne Tessier et les anciens racontent qu’elle adorait ce surnom alors, pourquoi cette dĂ©marche aujourd’hui ? » s’interroge cette femme d’origine Ă©cossaise qui a achetĂ© la vieille maison en pierre oĂč vivait « La Saucisse », il y a dix-huit ans.

rue de la saucisse.JPG

Sources : Le parisien du 28/11/2018 (Denis Granjou)

NB: Par la suite, il s’est avĂ©rĂ© que cette demande de la part de cette association ne fut qu’un coup mĂ©diatique pour promouvoir leur association

( source: blastingnews france de DĂ©cembre 2018 ).

D’ailleurs, nous en parlons toujours aujourd’hui, mĂȘme si c’est dans le cadre de la rigolade et d’un gag assez marrant.