BERNARD TAPIE


Bernard Tapie, né le 26 janvier 1943 dans le 20e arrondissement de Paris et mort le 3 octobre 2021 dans le 7e arrondissement de Paris, est un homme d’affaires et homme politique français.

REUSSIE SA VIE : CHANSON INTERPRETÉE PAR BERNARD TAPIE

Il est dirigeant d’un groupe d’entreprises, notamment propriétaire d’Adidas et de l’Olympique de Marseille, gérant du Groupe Bernard Tapie et propriétaire du Groupe La Provence, qui édite le journal du même nom, ainsi que Corse-Matin.

Dans les années 1990, engagé en politique en tant que radical de gauche, il est deux fois ministre de la Ville au sein du gouvernement Bérégovoy, député des Bouches-du-Rhône à deux reprises, député européen (sa liste obtient 12 % aux élections de 1994) ainsi que conseiller général des Bouches-du-Rhône.

Bernard Tapie naît le 26 janvier 1943 dans le 20e arrondissement de Paris Il est le fils de Jean-Baptiste Tapie (1920-2010), ouvrier ajusteur-fraiseur puis frigoriste puis patron de PME, né le 18 juillet 1920 à Niaux, en Ariège, d’une famille paysanne pauvre et de Raymonde Nodot (1920-2013), aide-soignante. Son grand-père Léonce (1890-1964), cheminot natif de Villeneuve-d’Olmes, s’était installé en 1923 avec sa famille au Blanc-Mesnil, dans la banlieue nord de Paris.

Il s’invente un cursus scolaire qui aboutit à l’école d’électricité industrielle de Paris et l’obtention d’un diplôme de technicien en électronique alors qu’il « a vraisemblablement pour seul bagage un certificat d’études primaires ».

Outre ce parcours scolaire romancé, il « perpétuera la tradition du mensonge dans d’autres domaines pour se concocter un itinéraire décent et aguicheur » selon le journaliste Christophe Bouchet.

Il effectue son service militaire au 93e régiment d’infanterie au camp de Frileuse, dans le département des Yvelines. Il rejoint les EOR à Montpellier mais échoue aux examens pour devenir officier et quitte l’armée en octobre 1963

Il tente une carrière dans le cinéma et le théâtre, sous le nom de Bernard Pascal, puis une carrière de chanteur chez RCA sous le nom de Bernard TapyNote , sans succès. Il poursuit le façonnage de sa succes story en s’inventant une carrière d’ingénieur chez Panhard (il n’y est que prospecteur) et de coureur automobile de Formule 3 chez Matra, carrière à laquelle il renonce après un accident dans une Lotus qui le laisse quasiment indemne (et non trois jours dans le coma comme le rappellent les médias). Il aurait trouvé sa voie dans les affaires par la suite

Dès qu’il apprend être atteint d’un cancer de l’estomac en septembre 2017, Bernard Tapie décide de médiatiser sa maladie. Il subit des traitements de chimiothérapie et, en janvier 2018, une lourde intervention chirurgicale. La même année, il annonce qu’il souffre d’un double cancer de l’œsophage et de l’estomac En novembre 2019, il déclare que son cancer s’est étendu aux poumons tout en refusant de se dire en phase terminale En avril 2021, il évoque avoir également des atteintes aux reins et au cerveau

Bernard Tapie meurt le 3 octobre 2021 à 8 h 40, dans son hôtel particulier situé au 52, rue des Saints-Pères à Paris, des suites de son cancer métastasé, à l’âge de 78 ans

M. BERNARD TAPIE. RIP

Après cette annonce, des acteurs, politiques et sportifs lui rendent hommage, saluant son courage et sa combativité. Une chapelle ardente se tient au milieu de la pelouse du stade Vélodrome le 7 octobre : son cercueil y est exposé et près de 5 000 personnes viennent lui rendre hommage Le lendemain, ses funérailles ont lieu en la cathédrale Sainte-Marie-Majeure de Marseille Il est inhumé au cimetière de Mazargues, situé dans le septième arrondissement de Marseille

Vie privée et familiale

Bernard Tapie épouse en 1964 Michèle Layec avec qui il a une fille Nathalie et un fils Stéphane, animateur, producteur et acteur En secondes noces, il s’unit le 23 mai 1987 à Corfou (Grèce)108 à Dominique Mialet-Damianos, d’origine grecque, avec qui il a une fille, Sophie, chanteuse et comédienne, et un fils, Laurent. Il achète l’hôtel de Cavoye du 52 rue des Saints-Pères, à Paris, où il vit avec sa famille. Son frère cadet, Jean-Claude, ancien président du club de handball OM-Vitrolles (1991-1996)109, est président-directeur général de Massilia International.

À partir de 1999, il réside (principalement le week-end) dans une résidence secondaire dite « moulin du Breuil » située à Combs-la-Ville (Seine-et-Marne). Il achète cette propriété en 2010 à travers une société anglaise. Dans la nuit du 3 au 4 avril 2021, lui et son épouse sont victimes d’un cambriolage de leur domicile à Combs-la-Ville au cours duquel ils sont violentés et ligotés110. Des photographies du couple tuméfié sont ensuite publiées dans la presse

Œuvres et activités artistiques

Discographie

1966 : Je ne crois plus les filles, Avait-il tort ?, Le retour, Vite un verre

1966 : Passeport pour le soleil, Sauve qui peut, L’Enfant de ma vie, Je les aime toutes

1966 : Tu l’oublieras, My little black, Pour de rire pour de vrai, Les pistonnés

1985 : Réussir sa vie, en collaboration avec Didier Barbelivien

1985 : reprise de la chanson Le Blues du businessman

1985 : Je t’interdis, en collaboration avec Didier Barbelivien

1998 : collaboration avec le chanteur français Doc Gynéco à la chanson C’est beau la vie, qu’ils produisent en duo

Filmographie

Cinéma

1996 : Hommes, femmes, mode d’emploi de Claude Lelouch : Benoit Blanc

Télévision

2001 : Cazas, téléfilm d’Yves Boisset : Philippe Cazas

2003-2008 : Commissaire Valence (série télévisée) : le commissaire Pierre Valence

2005 : Un beau salaud, téléfilm d’Éric Civanyan : François Dumoulin

Théâtre

2001 : Vol au-dessus d’un nid de coucou d’après la pièce de Dale Wasserman adaptée par Robert Cordier, théâtre de Paris

2004 : Un beau salaud de Pierre Chesnot avec Agnès Soral, théâtre de Paris

2008 : Oscar de Claude Magnier avec Chantal Ladesou, théâtre de Paris (une captation de cette pièce a été diffusée à la télévision)

2012 : Les Montagnes russes d’Éric Assous avec Romane Portail, théâtre Comédia

Publications

1986 : Gagner, Paris, Robert Laffont, 258 p. (ISBN 2-221-04784-2)

1994 : De l’énergie pour l’Europe, préface de Jean-François Hory, Paris, Les Éditions radicales, 111 p. (ISBN 2-910415-00-7)

1995 : Parole(s) de Tapie !, [réunies par] William Reymond [et illustrées par] Cabu, Paris, Albin Michel, 136 p. (ISBN 2-226-07612-3) [la couverture porte en plus : Le bêtisier de Nanard-La-Combine]

1998 : Librement, Paris, Plon, 310 p. (ISBN 2-259-18631-9)

2000 : Des yeux trop grands : roman, Paris, Plon, 308 p. (ISBN 2-259-19074-X)

2013 : Un scandale d’État, oui ! : mais pas celui qu’ils vous racontent, Paris, Plon, 229 p. (ISBN 978-2-259-22155-9)

Activités médiatiques

Télévision 

1986-1987 : Ambitions sur TF1 : animateur

2000-2004 : Rien à cacher sur RTL9 : animateur

2002-2003 : À tort ou à raison sur TF1 : animateur

2004 : consultant sportif sur TF1

Radio

1999 : Allô Bernard sur RMC : animateur 

Caricatures

Au Bébête show (1982-1995), il est représenté en taureau, appelé « Tapie violent ».

Dans Les Guignols de l’info (1988-2015), Bernard Tapie est le premier représentant régulier du monde du football, puis intervient par la suite sur les sujets d’actualité les plus divers ; il est caricaturé comme une « grande gueule sûre d’elle » et a pour gimmick de s’autoproclamer « sévèrement burné » Brocardé pour sa gouaille verbale (se nommant lui-même « Nanard »).

En 1992, il est parodié dans la chanson La Combine à Nanard, popularisant l’expression qui représente bien son image à ce moment-là. Dans son ouvrage Librement (1998), il s’affirme très différent de cette caricature, ajoutant qu’il trouve l’image qu’on présente de lui détestable.

SOURCES : WIKIPEDIA/BRUT (VIDEO) /LES GUIGNOLS DE L’INFO (VIDEO)

Nous vous remercions pour votre commentaire. N'hésitez pas à suivre notre site ainsi que notre radio en ligne musicale. We appreciate your comments. Do not hesitate to follow our site as well as our online musical radio

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.