La campagne / La ville


Un pĂšre trĂšs riche, voulait enseigner Ă  son enfant la signification du mot “pauvretĂ©”.
Il lui proposa d’aller passer une journĂ©e dans une famille Ă  la campagne... 

 

De retour en ville, le pĂšre lui demanda:
Alors, qu’as tu pensĂ© de cette expĂ©rience?
As-tu appris quelque chose?
L’enfant lui rĂ©pondit:

– Nous avons un chien et eux en ont quatre…

– Nous avons une grande piscine, avec de l’eau traitĂ©e, mais eux ont un Ă©tang, avec de l’eau cristalline, des petits poissons et d’autres belles choses…

– Nous avons la lumiĂšre Ă©lectrique pour Ă©clairer notre jardin, mais eux ont les Ă©toiles et la lune pour s’Ă©clairer…

– Notre jardin arrive jusqu’au mur, le leur va jusqu’Ă  l’horizon…

– Nous achetons notre repas, eux le cultivent, le rĂ©coltent et le cuisinent…

– Nous Ă©coutons des cd, eux ont une symphonie continue de criquets, de cigales et autres animaux… Parfois tout ceci est mĂȘme accompagnĂ© par les chants du voisin, qui cultive sa terre…

– Nous utilisons le four Ă  micro ondes et chez eux, tout ce qu’ils cuisinent Ă  la saveur du feu lent…

– Pour nous protĂ©ger nous vivons avec des systĂšmes d’alarme et chez eux les portes restent toujours ouvertes, protĂ©gĂ©s par l’amitiĂ© de leurs voisins…

– Nous sommes toujours reliĂ©s Ă  notre tĂ©lĂ©phone, Ă  notre ordinateur, notre television, eux sont reliĂ©s Ă  la vie, au ciel, au soleil, Ă  l’eau, aux champs, aux animaux et Ă  leur famille…

Le pĂšre resta trĂšs impressionnĂ© par tous ces propos…
L’enfant termina en disant ceci:
Merci papa pour m’avoir montrĂ© ĂŽ combien nous sommes trĂšs pauvres…

 

 

campagne