GRID RS2 / GRILLE DES PROGRAMMES RS2


The new grid of RS2

La nouvelle grille des programmes de RS2

GRID RS2 NOVEMBER 2017

 

#Internetradio
#Oldies
#Music
#Musique
#Radioonline

 

 

MOSTLY FOLK


MOSTLY FOLK: Folk music and interviews on RS2

 

 

 

#Music
#Folk

#Webradios
#Vidéo
#Video

#Show

TAKE A CHANCE ON ME…MAMMA MIA


Mamma Mia! (promoted as Mamma Mia! The Movie) is a 2008 British-American-Swedish musical romantic comedy film adapted from the 1999 West End/2001 Broadway musical of the same name, based on the songs of successful popgroup ABBA, with additional music composed by ABBA member Benny Andersson.

The film was directed by Phyllida Lloyd and distributed by Universal Pictures in partnership with Tom Hanks and Rita Wilson’s Playtone and Littlestar  and the title originates from ABBA’s 1975 chart-topper “Mamma Mia”.

Meryl Streep heads the cast, playing the role of single mother Donna Sheridan. Pierce Brosnan (Sam Carmichael), Colin Firth (Harry Bright), and Stellan Skarsgård (Bill Anderson) play the three possible fathers to Donna’s daughter, Sophie (Amanda Seyfried).

Mamma Mia! received mixed reviews from critics and earned $609.8 million  on a $52 million budget.

On a Greek island called Kalokairi, bride-to-be Sophie Sheridan posts three wedding invitations (“I Have a Dream”) to different men.

Sophie’s bridesmaids, Ali and Lisa, arrive. Sophie reveals that she found her mother’s diary and has three possible fathers: Irish-American architect Sam Carmichael, Swedish adventurer and writer Bill Anderson, and British banker Harry Bright.

 

As Sophie wants her father to give her away at the altar, she invited them without telling her mother, believing that after she spends time with them she will know who her father is (“Honey, Honey”).

Villa owner Donna Sheridan, Sophie’s mom, is ecstatic to reunite with her former Dynamos bandmates, wisecracking author Rosie Mulligan and wealthy multiple divorcée Tanya Chesham-Leigh, and reveals her bafflement at her daughter’s desire to get married.

Donna shows off the villa to Rosie and Tanya (“Money, Money, Money”). The three men arrive;

Sophie smuggles them to their room and explains that she sent the invitations. She begs them to hide so Donna will have a surprise at the wedding: seeing the old friends of whom she “so often” favourably speaks. They overhear Donna working (humming “Fernando”) and swear not to reveal her secret.

Donna spies them and is dumbfounded to find herself facing former lovers (“Mamma Mia”), and is adamant that they leave.

She confides in Tanya and Rosie (“Chiquitita”) that she is uncertain which of the men is Sophie’s father. Tanya and Rosie rally her spirits by getting Donna to dance with the female staff and islanders (“Dancing Queen”).

Sophie finds the men aboard Bill’s yacht, and they sail around Kalokairi (“Our Last Summer”) and tell stories of Donna as a carefree girl. Sophie plans to tell her fiancé Sky about her ploy, but loses her nerve.

Sky and Sophie sing to each other (“Lay All Your Love on Me”), but Sky is snatched for his bachelor party.

 

At Sophie’s bachelorette party, Donna, Tanya and Rosie perform as Donna and The Dynamos (“Super Trouper”). The festivities are interrupted by the arrival of Sam, Bill and Harry. Sophie decides to talk with each of her prospective dads alone.

While her girlfriends dance with the men (“Gimme! Gimme! Gimme! (A Man After Midnight)”), Sophie learns from Bill that Donna received the money to invest in her villa from his great aunt Sofia.

Sophie guesses she must be Sofia’s namesake and Bill is her father. She asks him to give her away and keep their secret from Donna until the wedding.

Sophie’s happiness is short-lived as Sam and Harry each tell her they must be her dad and will give her away (“Voulez-Vous”). Sophie cannot tell them the truth and, overwhelmed by the consequences of her actions, faints.

In the morning, Rosie and Tanya assure Donna they will take care of the men.

Bill and Harry are about to confide in each other, but are interrupted by Rosie. Donna confronts Sophie, believing Sophie wants the wedding stopped. Sophie says that all she wants is to avoid her mother’s mistakes.

Donna is accosted by Sam, concerned about Sophie getting married so young. Donna confronts him and they realize they still have feelings for each other (“SOS”). Tanya and young Pepper continue their flirtations from the previous night (“Does Your Mother Know”). Sophie confesses to Sky and asks for his help.

He reacts angrily to Sophie’s deception and she turns to her mother for support. As Donna helps her daughter dress for the wedding, their rift is healed and Donna reminisces about Sophie’s childhood and how quickly she has grown (“Slipping Through My Fingers”). Donna admits that her own mother disowned her when she learned that she was pregnant. Sophie asks Donna to give her away.

As the bridal party walks to the chapel, Sam intercepts Donna. She reveals the pain she felt over losing him (“The Winner Takes It All”).

Sophie and Donna walk down the aisle as the band plays “Knowing Me, Knowing You”. Donna tells  Sophie that her father could be any of the three men.

Sam reveals that while he left to get married, he did not go through with it, and returned to find Donna with another man.

 

Harry confesses that Donna was the first and last woman he loved and he has begun a relationship with a waiter from the taverna.

The men agree that they would be happy to be one-third of a father for Sophie. She tells Sky they should postpone their wedding and travel the world as they have wanted. Sam proposes to Donna (“I Do, I Do, I Do, I Do, I Do”).

She accepts and they are married. At the reception, Sam sings to Donna (“When All Is Said and Done”), which prompts Rosie to make a play for Bill (“Take a Chance on Me”). All the couples present proclaim their love (“Mamma Mia” reprise).

Sophie and Sky sail away (“I Have a Dream” reprise).

During the principal credits, Donna, Tanya and Rosie reprise “Dancing Queen”, followed by “Waterloo” with the rest of the cast. Amanda Seyfried sings “Thank You for the Music” over the end credits, followed by an instrumental of “Does Your Mother Know”.

Cast

Meryl Streep as Donna Sheridan, Sophie’s mother, owner of the hotel Villa Donna, wife and one true love of Sam at the end.

Amanda Seyfried as Sophie Sheridan, Donna’s daughter, Sky’s fiancée.

Pierce Brosnan as Sam Carmichael, Sophie’s possible father and an Irish-American architect, husband and one true love of Donna.

Colin Firth as Harry Bright, Sophie’s possible father and a British banker; based on “Our Last Summer”, which he sings at one point.

Stellan Skarsgård as Bill Anderson, Sophie’s possible father, a Swedish sailor and travel writer.

Dominic Cooper as Sky, Sophie’s fiancé, designing a website for the hotel.

Julie Walters as Rosie Mulligan, one of Donna’s former bandmates in Donna and the Dynamos; an unmarried fun-loving author.

Christine Baranski as Tanya Chesham-Leigh, Donna’s other former bandmate; a rich three-time divorcee.

Philip Michael as Pepper, Sky’s best man who likes Tanya. He is also a bartender.

Juan Pablo Di Pace as Petros.

Ashley Lilley as Ali, close friend of Sophie and her bridesmaid.

Rachel McDowall as Lisa, close friend of Sophie and her bridesmaid.

Enzo Squillino as Gregoris, one of Donna Sheridan’s employees.

Niall Buggy as Father Alex, priest who nearly married Sophie and Sky, but ends up marrying Sam and Donna.

Cameo appearances and Uncredited Roles

Benny Andersson   ( FROM ABBA ) as “Dancing Queen” piano player

Björn Ulvaeus  ( FROM ABBA ) as Greek god

Rita Wilson as Greek goddess

 

 

 

Mamma-Mia-The-Movie

 

ABBA MAMMA MIA

 

Connections per country RS2 : FEV 2016 / FEB 2016


Here are the connections per country on your Webradio: RADIO SATELLITE2

for FEBRUARY 2016

You can find your country and people ( number)  who listened to RS2  on FEB 2016

Voici le nombre de connection par Pays sur votre webradio RADIO SATELLITE2

pour le mois de FEVRIER 2016

Vous trouverez votre pays et le nombre de personnes qui ont écouté RS2 sur les 29 jours de Février 2016

TOP 25 FEVRIER 2016

 

26 à 50 Fevrier 2016

 

51 à 79 FEVRIER 2016

 

79 à 100 Fevrier 2016

 

101 à 130

#संगीत

#இசை

#CERDDORIAETH

#МУЗИКА

#МУЗЫКА

#音楽

#音乐

#google

#ΜΟΥΣΙΚΉ

#음악

#MÚSICA

#MÜZİK

#MUSIC

#MUSIK

#MUSIKK

#MUSIQUE

#MUZIEK

#երաժշտություն

#radio on line

#twitter

#موسيقى

#WEBRADIO

#YOUTUBE

#מוּסִיקָה

#دارای اهنگ

radio-satellite2 en direct | Ecouter radio-satellite2 | enregistrer radio-satellite2 en ligne


radioways

radioways

radio-satellite2 | Ecouter radio-satellite2 en ligne et webradio en direct gratuite, la station radio radio-satellite2 live sur Internet

Sourced through Scoop.it from: www.radioways.fr

http://www.radioways.fr/radio/radio-satellite2.html

See on Scoop.itRADIO SATELLITE2

JOE DASSIN L’INOUBLIABLE… UNFORGETTABLE


Joseph Ira  Dassin, dit Joe Dassin, né le 5 novembre 1938 à New York et mort le 20 août 1980 à Papeete (Tahiti), est un chanteur, compositeur et écrivain américano-français.

En seize ans de carrière (1964-1980), il a connu de nombreux succès dans la francophonie et ailleurs2, notamment en Finlande, en Grèce et en Allemagne 3 : Joe Dassin a vendu plus de 50 millions de disques dans le monde4 dont près de 17 millions de disques en France, soit 10 millions de singles et 7 millions d’albums

Dassin l'été indien

Biographie et parcours professionnel

Naissance et famille

Joe Dassin est le fils de Jules Dassin (1911-2008), réalisateur de films, et de Béatrice Launer (1913-1994), violoniste virtuose, tous deux de nationalité américaine.

Il a deux sœurs, Richelle (surnommée « Ricky ») et Julie (surnommée « la petite »).

Son grand-père, Samuel Dassin, était un émigré juif russe originaire d’Odessa.

A son arrivée en Amérique, ne parlant pas anglais, il dit simplement qu’il venait d’Odessa aux services d’immigration.  Ces derniers l’enregistrèrent sous le nom de « Dassin ».

Les années 1960

Jeunesse

Joe Dassin et ses parents habitent New York puis Los Angeles où il apprend le piano, le banjo et la guitare auprès de sa mère.

Son père ayant brièvement appartenu au Parti communiste américain (jusqu’à la conclusion du pacte germano-soviétique) est dénoncé par un membre du parti, le réalisateur Edward Dmytryk, désireux de s’affranchir des soupçons qui pèsent sur lui  et cédant à la pression de la commission des activités anti-américaines.

Aussi la famille s’expatrie en 1950 en Europe où elle déménage de nombreuses fois .

Suivant son père dans ses tournages, Joe Dassin connait onze écoles : il étudie notamment dans plusieurs collèges en Angleterre, en Italie, à l’Institut Le Rosey en Suisse.

Il passe son bac à Grenoble. Il obtient la mention « bien ».

Supportant mal la séparation de ses parents en 1954, il décide de venger son père, chassé comme un paria, en regagnant les États-Unis.

Il  finance ses études par différents jobs (plongeur dans un restaurant, chauffeur-livreur, testeur psychologique, DJ dans la radio WCX de Détroit) ou en interprétant, dans les cafés autour du campus ou lors de mariages, des airs de son chanteur préféré Georges Brassens, mais est trop timide pour chanter devant un vrai public.  C’est en fréquentant le milieu musical qu’il fait la connaissance de Pete Seeger et Bob Dylan.

Il étudie d’abord la médecine puis choisit la spécialité de l’ethnologie.

Il soutient une thèse d’ethnologie sur la tribu des Indiens Hopis à l’université du Michigan et reçoit le diplôme de « professeur assistant »  le jour de ses 23 ans.

Son doctorat en poche, il est réformé par les autorités militaires à cause d’un souffle au cœur.

Alors qu’il envisage une carrière d’écrivain, il revient en 1962 en France où il rejoint sa mère et ses sœurs.

Il  écrit un roman et des nouvelles, écrit pour des magazines américains (New Yorker, Playboy), travaille comme technicien pour son père, puis fait quelques figurations dans ses films.

Joe Dassin à l'olympia

Joe Dassin à l’olympia

Son père l’engage comme assistant sur le tournage de « Topkapi », film où il fait une brève apparition dans le rôle de Josef.

Le 13 décembre 1963, il rencontre sa compagne, Maryse Massiera, chez Eddie Barclay . L’année suivante, il double des films américains et écrit des articles pour Playboy et The New Yorker.

En 1965, il apparaît dans le film Nick Carter et le trèfle rouge de Jean-Paul Savignac, aux côtés d’Eddie Constantine, Nicole Courcel et Graziella Galvani, et dans Lady L. .

Il est   (aussi)  assistant-metteur en scène sur le tournage de What’s New Pussycat?..

Premiers échecs (1964-1965)

Maryse Massiera est une connaissance de Catherine Régnier, secrétaire chez CBS Records, entreprise qui s’est récemment installée en France afin d’y distribuer les disques de ses stars américaines.

Maryse fait donc passer à son amie une bande sur laquelle Joe Dassin entonne un folk song américain, Freight Train.

Son objectif est de graver cette bande sur un disque simple afin de l’offrir à Joe Dassin pour son anniversaire.

A l’écoute de la bande, CBS est convaincue de lancer son premier artiste francophone. Ainsi, le 26 décembre 1964, Joe Dassin est le  premier résident français à signer avec une maison de disques américaine. Il enregistre quatre titres (dont la version française de Freight Train), accompagné de l’orchestre de Oswald d’Andréa.  Deux chansons sont signées Jean-Michel Rivat et Frank Thomas.

Au mois de juin 1965, il sort un nouvel  Maxi 45t,  dont le titre phare est « Je vais mon chemin ». Ce deuxième disque est un nouvel échec.

Il ne s’écoule qu’à 2 000 exemplaires environ.  Et si, en ce début de carrière, Joe Dassin a quelquefois l’occasion d’interpréter ses chansons à la télévision (notamment « Je change un peu de vent » et «  Je vais mon chemin » ), les médias s’intéressent plus à lui en tant que fils de Jules Dassin qu’en tant que chanteur.

Début du succès (1965-1966)

Son troisième EP sort à la fin de l’année 1965.   Si Bip-bip ne marque pas encore le marché du disque (environ 25 000 exemplaires sont écoulés), ce titre devient son premier succès d’estime.

C’est en tout cas son premier vrai succès radio et  pour la première fois de sa carrière, Joe Dassin fait son apparition dans les hit-parades.

Le 31 décembre 1965, Jacques Souplet, nouveau PDG de CBS France, lui présente celui qui deviendra son producteur et ami, Jacques Plait.

En avril 1966, il sort son quatrième EP (sa première collaboration avec Jacques Plait). Deux titres sortent rapidement du lot :  « Ça m’avance à quoi » et « Comme la lune ».

Bien que les  ventes soient encore modestes,  cependant , les titres sont diffusés en boucle sur les radios musicales  et contribuent à la popularité grandissante du chanteur.

Joe Dassin est plus que jamais catalogué parmi les chanteurs de folk song de langue française. Au cours de l’été, il sort son premier single, « Guantanamera »  ainsi que l’adaptation d’un traditionnel, Katy Cruel.

Joe Dassin effectue également son premier concert en public à l’Ancienne Belgique à Bruxelles. À la fin de l’année, il sort un nouvel EP, « Excuse me lady », ainsi que le tout premier album de sa carrière, Joe Dassin à New-York, album qu’il enregistre à New York. Toujours pas de franc succès commercial, même si Joe Dassin continue lentement sa progression dans les hit-parades.

Reconnaissance (1967-1968)

En janvier 1967, André Salvet et Bernard Chevry créent le MIDEM que Joe Dassin va présenter en deux langues.

Il sort aussi un nouvel EP le 3 mai 1967 .  Il obtient le premier vrai réel succès de sa carrière avec « Les Dalton » . « Viens voir le loup », titre de la face B, est éclipsé et n’obtient qu’un succès d’estime.

Sur ce disque, figure la chanson  « Hello hello »  qui reste le premier texte de Claude Lemesle écrit pour Joe Dassin.

À l’automne 1967, il signe « Bébé requin »  pour France Gall et enregistre un nouveau single dont les titres sont  « Marie-Jeanne » et « Tout bébé a besoin d’une maman ».

JOE DASSIN ON STAGE  ( Listen to Joe Dassin's Songs on webradios Radio Satellite & Radio Satellite2 )

JOE DASSIN ON STAGE ( Listen to Joe Dassin’s Songs on webradios Radio Satellite & Radio Satellite2 )

En mars 1968 sort le nouveau single de Joe Dassin avec La Bande à Bonnot. La chanson devient un classique de l’artiste au fur et à mesure des années. Un mois à peine plus tard, il sort un nouveau 45T, Siffler sur la colline. En pleine période de mai 68, le titre rencontre un grand succès commercial : 500 000 copies sont vendues en France15[réf. incomplète]. Joe Dassin devient avec ce titre une véritable vedette et remporte le premier disque d’or de sa carrière.

En novembre 1968, Joe Dassin confirme son succès en sortant Ma bonne étoile, une reprise d’une chanson italienne (comme Siffler sur la colline) avec des paroles de Pierre Delanoë.

joe Dassin country music

joe Dassin country music

Le titre s’installe en tête des hit-parades et remporte un nouveau disque d’or (367 000 exemplaires). La face B du disque « Un peu comme toi » apparait  également dans les hit-parades. Cette période marque également la fin de la collaboration entre Joe Dassin, Jean-Michel Rivat et Franck Thomas. Le nouveau parolier  attitré de Joe Dassin  est désormais Pierre Delanoë.

En mars 1969, Le Petit Pain au chocolat, toujours adapté de l’italien par Delanoë, devient son nouveau grand succès (447 000 copies). Joe Dassin est de nouveau en tête des hit-parades.

Tournées et récompenses (1969)

Le 1er avril 1969, Joe Dassin est victime d’un premier infarctus. Reprenant ses tournées, il rencontre Boby Lapointe, qui lui présente Georges Brassens et l’emmène en tournée.

L’année 1969 se poursuit par  « Les Champs-Élysées », une adaptation anglaise par Pierre Delanoë de Waterloo Road de Lionel Morton, et « Le Chemin de papa », cosigné par Dassin et Delanoë.

Les deux chansons se vendent à plus de 550 000 exemplaires chacune.

 

Le 22 octobre 1969, Joe Dassin cloture sa tournée à l’Olympia avant de recevoir le grand prix du disque de l’Académie Charles-Cros pour l’album « Le Chemin de papa », qui est l’album le plus vendu de sa carrière (presque 800 000 exemplaires) et dans lequel il reprend l’ensemble de ses hits précédents : « La Bande à Bonnot », « Siffler sur la colline », « Ma bonne étoile », « Le Petit Pain au chocolat », « les Champs-Élysées », « Le Chemin de papa »ou encore « Mon village du bout du monde ».

L’Amérique et nouveaux tubes (1970)

Alors qu’il est au sommet de sa carrière discographique, il enregistre « L’Amérique » ainsi que « Cécilia », deux adaptations signées Delanoë.

Le disque se vend à plus de 730 000 exemplaires.

L’Amérique devient rapidement sa chanson de référence . Désormais chacun de ses concerts est cloturé  par ce titre. Après une tournée au cours de l’été, Joe Dassin est à la recherche de nouveaux titres qui seraient susceptibles de prendre la relève de L’Amérique.

Le retour de l’armée de Claude Lemesle marque un nouveau tournant dans sa carrière.

En effet, à la fin de l’année 1970, celui-ci propose deux chansons à Joe Dassin mais ce dernier les refuse.

De nouveau, Jacques Plait convainc le chanteur d’enregistrer ces deux titres. « La Fleur aux dents »

et « L’Équipe à Jojo » qui remportent un énorme succès.

Les ventes de l’album s’en ressentent (740 000 ventes environ)

Le creux de la vague (1971-1974)

Le 4 janvier 1971, « La Fleur aux dents est mis en vente ».

C’est l’un des grands succès de ce début d’année et 359 000 exemplaires seront vendus.

Fin 1971, Joe Dassin sort un nouvel album ainsi qu’un single extrait de cet album.

La promotion de l’album est correcte et le titre phare de l’album  « Elle était oh »  se classe dans le top 10 des hit-parades de l’époque, mais Joe Dassin connaît tout de même un premier creux de la vague .

Les ventes connaissent un net fléchissement. hormis « Elle était oh »,  peu de titres de l’album s’imposent.

« La Mal Aimée du courrier du cœur », « Bye Bye Louis », « La Ligne de vie » sont repris par d’autres artistes et malgré ceci, le succès n’est pas au rendez-vous.

Joe Dassin retrouve le succès lors de l’été 1972 avec « Taka Takata »  qui s’écoule à 300 000 exemplaires ce qui lui vaut un nouveau disque d’or.

A la fin de l’année, il sort son nouveau succès 3La Complainte de l’heure de pointe3.

Joe Dassin sort alors son nouvel album intitulé «  Joe ».

Fin 1974, Joe Dassin sort un nouvel album. « Vade rétro »  et   « Si tu t’appelles mélancolie » qui  lui permettent de retrouver le succès (384 000 ex).

joe dassin et hélène ségara album

joe dassin et hélène ségara album

Le 24 mai 1975, est lancé sur la marché  « L’Été indien » de Toto Cutugno et de Vito Pallavicini. Titre qui devient le plus grand succès de sa carrière.

Il en vend 950 000 ex en France et quasiment deux millions dans le monde . Le titre est interprété, repris,  dans vingt-cinq pays , traduit en plusieurs langues (allemand, italien, espagnol).

Joe Dassin devient le chanteur français le plus apprécié et le plus exporté dans les pays de l’Est, comme l’URSS ou la Pologne.

joe Dassin l'amérique

joe Dassin l’amérique

L’Été indien ne sort sur aucun album studio du chanteur mais figure sur une compilation de ses plus grands succès, sortie à la fin de l’année 1975. L’Été indien est le plus gros succès de l’année 1975 en France et sa version française un plus grand succès que la version originale italienne.

Fin 1975, Joe Dassin sort un nouveau single : La face A  « Ça va pas changer le monde »  s’accapare   la 1re place des hit-parades.  La face B « Il faut naître à Monaco »  lui permet de se replacer dans un registre musical comique voire ironique.

« Et si tu n’existais pas »  (qui est l’un de ses plus grands classiques) et « Salut »  lui permettent  d’occuper à nouveau les top ( appellés Hit Parade à l’époque).

À la fin des années 1970, Joe participe à plusieurs émissions de Maritie et Gilbert Carpentier avec sa bande composée de Carlos, Jeane Manson, Joelle  ( du groupe il était une fois ) , Dave.

Fin 1976, il présente son nouvel album nommé « Le Jardin du Luxembourg »  composé à l’attention de Dassin, par Toto Cutugno et Vito Pallavicini. Ce titre  est quelque peu boudé par les radios et les télévisions en raison de sa longueur (douze minutes).

Joe Dassin se voit dans l’obligation de présenter une version écourtée du morceau.

Ce titre ne dispose même pas d’une version 45 tours, seul un 45 tours promotionnel verra le jour. Début 1977, ce sont donc «  A toi »  et « Le Café des trois colombes »  qui sortent et remportent un grand succès malgré la vague Disco en cours à cette époque

Le 23 juin 1977, à Paris, Joe Dassin participe au spécial télé Soirée canadienne du Québec à l’Olympia enregistré par la Société Radio-Canada.

Comme chaque fin d’année, il profite des fêtes pour sortir un nouvel album.  « Les femmes de ma vie » ne connait pas de succès, au niveau des ventes.  En revanche, le single extrait de l’album (sur lequel figure  « Dans les yeux d’Émilie » se vend à près de  250 000 exemplaires.

Durant l’été 1978, il enregistre « Si tu penses à moi », adapté de « No Woman, No Cry », un tube de Bob Marley revu par Boney M. Le succès de ce titre est mitigé.

Fin 1978, Joe Dassin atteint ses quinze ans de carrière dans la chanson. Pour l’occasion, il sort un nouvel album intitulé 15 ans déjà.

Le disque obtient un disque d’or pour 100 000 exemplaires vendus

Santé

La santé de Joe Dassin se détériore à cette époque. En décembre 1979, une alerte cardiaque, doublée d’une opération due à un ulcère à l’estomac, l’oblige à annuler toutes ses tournées.

Dans les mois qui suivent, il multiplie les malaises cardiaques, exacerbés par le stress (notamment la procédure juridique concernant la garde de ses enfants depuis son divorce en 1977), l’alcool et la drogue.

Il sort tout de même un ultime single nommé « the guitar don’t lie . Fin juillet 1980, Joe est à nouveau victime d’un infarctus et est hospitalisé à l’hôpital américain de Neuilly.

Décès

Après avoir fait une énorme tournée en Europe dont il  en sort très fatigué, sans avoir obéi à son médecin qui lui avait conseillé de se reposer.  Il  part, donc,  à Tahiti pour une quinzaine de jours de vacances et de repos… Le 20 août 1980, Joe Dassin meurt à l’âge de 41 ans à la suite d’un infarctus du myocarde à Papeete (Tahiti).

Il déjeunait alors avec sa famille et des amis dans le restaurant  « Chez Michel et Éliane »  lorsque soudainement, à 12 h 30, il est pris d’un malaise et s’effondre sur sa chaise.

La seule ambulance de Papeete est indisponible et n’arrive sur les lieux qu’environ quarante minutes après l’attaque cardiaque.

Le cœur de Joe Dassin bat encore à l’hôpital mais de façon très aléatoire. Malgré un massage cardiaque et un essai de réanimation, le médecin ne peut que constater son décès.

Une plaque à sa mémoire est visible à Papeete au bar « le Rétro » sur le front de mer où il est mort, au premier étage. Son monument funéraire se trouve à l’Hollywood Forever Cemetery, cimetière juif d’Hollywood à Los Angeles (Californie).

Joe dassin le meilleur

Joe dassin le meilleur

Vie privée

Le 18 janvier 1966, Joe Dassin se marie avec Maryse Grimaldi. Après avoir avorté à plusieurs reprises « pour qu’elle puisse continuer à le suivre dans ses nombreuses tournées », elle lui donne son premier fils, Joshua, né le 12 septembre 1973 mais mort prématurément, cinq jours après sa naissance.

Joe Dassin est alors animateur d’une série d’émissions radio, Western Story, sur les antennes de Radio Luxembourg.

Séduit par l’environnement de Feucherolles, il y fait construire une très grande maison de 800 m² dans laquelle il vivra avec sa famille de 1975 à 1980. Ses deux enfants y passeront leur petite enfance.

Le 5 mai 1977, il divorce à l’amiable de Maryse Grimaldi. Il a en effet rencontré Christine Delvaux, fille d’un commerçant de Rouen, dans une boîte à la mode de Courchevel où il séjournait pour ses vacances d’hiver.

S’étant perdus de vue, ils se sont retrouvés chez Castel au cours d’une soirée entre amis.

Le 14 janvier 1978, il se marie avec Christine Delvaux à Cotignac. Lors d’un gala qu’il effectue gratuitement dans cette même commune, la municipalité lui offre un terrain. Il fera construire une maison de vacances qu’il occupera plusieurs années. Le 14 septembre 1978, son fils Jonathan naît à l’hôpital américain de Neuilly.

Le 22 mars 1980 naît son second fils, Julien. Christine Delvaux meurt en 1995, à l’âge de 50 ans, foudroyée par une crise d’asthme.

Joe Dassin Les Champs-Élysées

Joe Dassin Les Champs-Élysées

SOURCES: Wikipedia

 

Pour écouter Joe Dassin et toutes les variétés Françaises: Rendez vous sur “RS2: Radio Satellite2”:

Nos applis gratuites pour IPHONES IPAD  APPLE STORE (APPLE device):

APPLICATIONS APPLE / APPLE APPS / APPLE STORE

Nos applis GOOGLE  / GOOGLE STORE / GOOGLE PLAY  ( ANDROID Device)

APPLICATION ANDROID / ANDROID APPS / GOOGLE STORE / GOOGLE PLAY