UN PRISONNIER S’EVADE DE PRISON POUR VOIR SON DENTISTE


Evenement insolite  survenu en 2013, cependant, il serait interessant, voire marrant, d’en parler.

Un détenu s’est évadé d’une prison suédoise pour faire soigner une rage de dent avant de se rendre à la police, et a vu sa peine prolongée d’une journée.

 

prison-break

 

Le prisonnier s’était échappé début novembre de la prison de Oestragaard dans le sud-ouest de la Suède, deux jours avant la date de la fin de sa peine, “parce qu’il avait mal aux dents et voulait aller chez le dentiste”, ont indiqué des responsables de la prison. “En sortant du dentiste il s’est rendu à la police”, selon la même source.
funny-dentist

funny dentist / dentiste rigolo

L’homme de 51 ans s’était plaint de maux de dents auprès des responsables de la prison quatre jours avant son évasion de cette prison aux mesures de sécurité peu strictes. “Tout mon visage était totalement enflé”, a expliqué ce prisonnier au quotidien suédois Dagens Nyheter. “A la fin je ne pouvais plus le supporter”, a-t-il ajouté.mc3a9tiers-dentiste_humour-annc3a9es_20Sa peine, d’un mois de détention à l’origine, a été prolongée de 24 heures, les responsables de la prison ayant décidé de décompter le jour de l’incident du temps purgé en prison. Le détenu, qui a quitté la prison depuis, a expliqué au journal suédois qu’il était avant tout content de s’être débarrassé de sa rage de dent. “Maintenant il me reste à payer la note du dentiste”, a-t-il conclu.

funny dentist

Source  de l’article AFP  / 7S7 belgique.( Reprise fait divers de 2013)

1 SELFIE PAR JOUR A 09H09 DEPUIS 2002


M Jean Michel Gobet est courageux.  Tous les matins à 09h09, il se prend en selfie depuis 2002

Aucun jour de loupé.

Qu’il soit en route, au bureau, en conférence, dans les transports en commun, à la maison..

Tous les jours à 09h09 AM, un selfie.

Bravo à JM Gobet

http://www.09h09.com/

This slideshow requires JavaScript.

BISOUS INTERDITS APRES 21H00


Dans les bureaux de “Radio Satellite2”, nous avons vu passer une dépêche sans trop y prêter attention. Croyant à un gag : Des bisous interdits au delà de 21h00

Après vérification et après avoir lu un papier écrit par “bfmtv”  et “Le monde”, il s’est avéré que ce n’en était pas un.

Il s’agit de Dedi MULYADI, c’est le dirigeant de Purwakarta , un district à l’ouest de Jakarta, Capitale de l’indonésie.

Alors tenez vous bien: Ce responsable a émis une note ( une règle pourrait on dire) d’interdire aux couples “non mariés”  mineurs, de s’embrasser au delà de 21h00.

En lisant ceci, dans nos studios, nous avions souri, vu de loin, ceci parait surréel pour un oeil occidental .

Cependant, il est vrai que nous ne connaissons pas les conditions de vie de ce district ( que nous ne connaissions pas du tout. Nous découvrons aussi bien le maire, que le district).

La personne prise en flagrant délit ( en général, on accuse l’homme)  a 3 chances pusiqu’il reçoit 3 avertissements: 1 avertissement à chaque fois ( les 3 premières fois) .

La 4e fois.. fini la rigolade, les responsables entrent en contact avec les parents des 2 tourtereaux pour convenir ” si oui ou non” il est sujet de mariage.

Le but de cette règlementation  est de (nous citons) “protéger l’honneur des filles”.

Un couple a déjà été forcé de se marier selon le responsable cité. Ils furent avertis à plusieurs reprises, mais l’homme était “têtu” ( terme cité par Monsieur Mulyadi ).

Il a même constuit des pavillons de rencontres pour que les couples puissent se rencontrer et si l’envie de se bequoter?, eh bien , oui..ils pourront s’embrasser dans ces pavillons, sous les regards bienveillants et surveillants des caméras installées dans ces pavillon. Dans le but d’éviter aux autres passants de se voir subir, ces bisous illégaux.

Attention: Les bisous bisous doivent s’arrêter à 09h00 PM . Tout dépassement horaire équivaut à un avertissement.

Parole de caméra.

Nous ne savons pas si les jeunes tourtereaux apprécient cette règlementation.

Ce qui est sûr, que cette règlementation ravit à merveille les parents; Les mères surtout qui voit en cette mesure, un garde fou pour la protection de leurs enfants.

Après tout, si les citoyens sont satisfaits. C’est le but de sa mission en tant que maire de ce district. Non?

En tout état de cause, ce maire a réussi un coup magistral: Faire parler de son district dans les médias et attirer l’attention des foules, des touristes potentiels, entre autres.

La preuve? Nous en parlons ici même sur Radio Satellite

Bravo.

PURWAKARTA

La plus petite maison de PARIS


Comme écrasée entre deux grands immeubles, avec ses 5 mètres de haut et son mètre dix de large, cette maison du dixième arrondissement est réputée pour être la plus petite de Paris.

 

 

Profonde de trois mètres, on y trouve un minuscule magasin au rez-de-chaussée ainsi qu’une pièce à l’étage. Elle aurait vu le jour suite à un différend familial.

 

La famille possédant ce qui était à l’origine un passage ne parvenant pas à se mettre d’accord à propos de celui-ci, l’a tout simplement bouché. Ce qui a donné lieu à cette exception architecturale, sise au 39 rue du Château d’eau.

 

 

Source :   7sur7.be

 

FIREWORKS


Un article pour le bonheur de voir des feux d’artifices

fireworks

Mystery…Mystère


Racetrack Playa is home to an enduring Death Valley mystery. Littered across the surface of this dry lake, also called a “playa,” are hundreds of rocks — some weighing as much as 320 kilograms (700 pounds) — that seem to have been dragged across the ground, leaving synchronized trails that can stretch for hundreds of meters.Death_Valley

What powerful force could be moving them? Researchers have investigated this question since the 1940s, but no one has seen the process in action — until now.

In a paper published in the journal PLOS ONE on Aug. 27, a team led by Scripps Institution of Oceanography, UC San Diego, paleobiologist Richard Norris reports on first-hand observations of the phenomenon.

Because the stones can sit for a decade or more without moving, the researchers did not originally expect to see motion in person. Instead, they decided to monitor the rocks remotely by installing a high-resolution weather station capable of measuring gusts to one-second intervals and fitting 15 rocks with custom-built, motion-activated GPS units. (The National Park Service would not let them use native rocks, so they brought in similar rocks from an outside source.) The experiment was set up in winter 2011 with permission of the Park Service. Then — in what Ralph Lorenz of the Applied Physics Laboratory at the Johns Hopkins University, one of the paper’s authors, suspected would be  “the most boring experiment ever” — they waited for something to happen.

But in December 2013, Norris and co-author and cousin Jim Norris arrived in Death Valley to discover that the playa was covered with a pond of water seven centimeters (three inches) deep. Shortly after, the rocks began moving.

Sailing StonesDeathValley

 

‘Element of luck’

“Science sometimes has an element of luck,” Richard Norris said. “We expected to wait five or 10 years without anything moving, but only two years into the project, we just happened to be there at the right time to see it happen in person.”

Their observations show that moving the rocks requires a rare combination of events. First, the playa fills with water, which must be deep enough to form floating ice during cold winter nights but shallow enough to expose the rocks. As nighttime temperatures plummet, the pond freezes to form thin sheets of “windowpane” ice, which must be thin enough to move freely but thick enough to maintain strength. On sunny days, the ice begins to melt and break up into large floating panels, which light winds drive across the playa, pushing rocks in front of them and leaving trails in the soft mud below the surface.

“On Dec. 21, 2013, ice breakup happened just around noon, with popping and cracking sounds coming from all over the frozen pond surface,” said Richard Norris. “I said to Jim, ‘This is it!’”Sailing stones2

These observations upended previous theories that had proposed hurricane-force winds, dust devils, slick algal films, or thick sheets of ice as likely contributors to rock motion. Instead, rocks moved under light winds of about 3-5 meters per second (10 miles per hour) and were driven by ice less than 3-5 millimeters (0.25 inches) thick, a measure too thin to grip large rocks and lift them off the playa, which several papers had proposed as a mechanism to reduce friction. Further, the rocks moved only a few inches per second (2-6 meters per minute), a speed that is almost imperceptible at a distance and without stationary reference points.

“It’s possible that tourists have actually seen this happening without realizing it,” said Jim Norris of the engineering firm Interwoof in Santa Barbara. “It is really tough to gauge that a rock is in motion if all the rocks around it are also moving.”

Individual rocks remained in motion for anywhere from a few seconds to 16 minutes. In one event, the researchers observed rocks three football fields apart began moving simultaneously and traveled over 60 meters (200 feet) before stopping. Rocks often moved multiple times before reaching their final resting place. The researchers also observed rock-less trails formed by grounding ice panels — features that the Park Service had previously suspected were the result of tourists stealing rocks.

Rare events

“The last suspected movement was in 2006, and so rocks may move only about one millionth of the time,” said Lorenz. “There is also evidence that the frequency of rock movement, which seems to require cold nights to form ice, may have declined since the 1970s due to climate change.”

Richard and Jim Norris, and co-author Jib Ray of Interwoof, started studying the Racetrack’s moving rocks to solve the “public mystery” and set up the “Slithering Stones Research Initiative” to engage a wide circle of friends in the effort. They needed the help of volunteers who repeatedly visited the remote dry lake, quarried the rocks that were fitted with GPS, and maintained custom-made instruments. Lorenz and Brian Jackson of the Department of Physics at Boise State University started working on the phenomenon for their own reasons: They wanted to study dust devils and other desert weather features that might have analogs to processes happening on other planets.

sailingrocks02“What is striking about prior research on the Racetrack is that almost everybody was doing the work not to gain fame or fortune, but because it is such a neat problem,” said Jim Norris.

So is the mystery of the sliding rocks finally solved?

“We documented five movement events in the two and a half months the pond existed and some involved hundreds of rocks,” says Richard Norris. “So we have seen that even in Death Valley, famous for its heat, floating ice is a powerful force in rock motion. But we have not seen the really big boys move out there….Does that work the same way?”

Article taken from

Scripps Institution of Oceanography, UC San Diego

University of california.

The Regents of the University of California

UNE TANTE BIZARRE


Belœil: Elle échappe à une condamnation après avoir mis sur Facebook des photos de sa nièce nue.

 

Un jeune homme est resté bouche bée devant son ordinateur. Sa sœur âgée de 15 ans s’exposait nue, dans des poses érotiques, sur son mur Facebook. Ces images destinées à exciter un adolescent boutonneux de l’autre côté de la Méditerranée étaient là, à la vue de tous ses contacts.Image

 

 

 

Elles y sont restées quarante minutes, le temps pour la police, alertée par le jeune homme, de découvrir que les images avaient été publiées par un tiers malveillant.Image

Le coupable a rapidement été identifié. Il s’agissait de la tante de la jeune fille qui avait eu accès à son compte Facebook puisque la jeune fille avait pour habitude de squatter son ordinateur quand elle accompagnait ses parents chez son oncle. Cette mauvaise addiction, qui frappe les jeunes de 7 à 77 ans, n’a pas plu à la tante qui ne portait pas sa nièce dans son cœur.

En analysant le profil de sa nièce, la prévenue avait découvert les photos érotiques envoyées par message privé. Elle avait expliqué au tribunal qu’elle voulait montrer à sa belle-sœur de quoi était capable sa fille car elle n’avait pas l’air de la croire quand elle prétendait qu’il fallait la recadrer.Image

Mais au lieu de lui en parler en privé, elle n’a rien trouvé de mieux que de l’exposer publiquement, ce qui constitue une infraction pénale. Une grosse bêtise qui l’a conduit devant le tribunal correctionnel. «  C’est clair que c’est une grosse bêtise. Quand on veut jouer à la mère la vertu, on n’enfreint pas soi-même la loi  », avait affirmé l’avocat de la défense, M e  Baudoux. Encore fallait-il que la femme se rende compte que sa maladresse était une infraction.

Jeudi, le tribunal a estimé qu’elle était coupable de l’infraction mais a estimé qu’il ne fallait pas la condamner à un an de prison avec sursis comme l’avait requis le procureur du roi. Une simple suspension du prononcé, qui serait de nature à lui faire comprendre de ne plus recommencer, a été prononcée.

Source: Sud info.be

Image

Il devient surdoué après avoir subi un accident


Vous n’avez aucun don? Aucune compétence? Eh bien un accident ferait de vous un surdoué? Vous y croyez?

Il devient surdoué après avoir subi un accident.

Merci de cliquer sur le lien ci-dessus pour ouvrir et lire

Tks to click on link above to open and readobelix

UN CV QUI DIT DU MAL DE VOUS. ENVOYEZ LE


Envoyer un CV qui ne dit que du mal de vous. Meilleure méthode pour vous faire recruter?

 

 

Et elle a trouvé un emploi par cette méthode…Le travail c’est la santé dit on..

Merci de cliquer sur le lien ci-dessus pour ouvrir et lire

Tks to click on the link ( above )

Il s’évade de prison pour aller consulter le dentiste


 

Evasion de prison pour voir un dentiste

 

Il s’évade de prison pour aller consulter le dentiste.

Merci de cliquer sur le lien en dessus pour pouvoir lire l’article

Tks for clicking on the link above to open the page and to read.